background preloader

Exposé pratiques religieuses Grèce

Facebook Twitter

6ème - La civilisation grecque -cours - I.B.2. Create a free accountJoin Calaméo to publish and share documents with the world!

6ème - La civilisation grecque -cours - I.B.2

Rate and comment your favorite publications, download documents and share your readings with your friends. Tags aérienne, apollon, crésus, cyrus, delphes, demander, dieu, envoya, grecs, guerre, http, oracle, perses, prêtresse, pythie, sanctuaire, site 6ème - La civilisation grecque 6ème - La civilisation grecque -cours - présentation 1 La civilisation grecque Programme : II - LA CIVILISATION GRECQUE ( environ 25% du temps consacré à l’histoire) Thème 1 - AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES,... Adobe PDF document Misc, Misc., French From DBouchillon Pages: 3 Views: 2 703 Downloads: 0 6ème - La civilisation grecque -cours - III.B. Les croyances des Grecs à travers l'Iliade et l'Odyssée. Nouveaux programmes de 6ème. André Bernand, Les Grecs devant leurs dieux dans l'Antiquité. Dans tous les lieux saints de la Grèce antique, des visiteurs cultivés et curieux – surtout des Français – se pressent pour mieux connaître la civilisation qui est la mère de la nôtre.

André Bernand, Les Grecs devant leurs dieux dans l'Antiquité

Que ce soit à Delphes, à Olympie, à Délos, à Athènes, au cap Sounion, à Dodone ou en bien d'autres endroits, on trouve toujours des touristes avides de comprendre ce qui poussait les foules antiques à fréquenter ces sanctuaires. Mais certains visitent les temples comme si c'étaient des cathédrales. C'est le plus sûr moyen ne pas comprendre ce qui fait l'originalité de la religion grecque. La prière, les pèlerinages, les offrandes, les manifestations de piété chez les Grecs anciens sont très différentes de ce qu'elles sont de nos jours. André Bernand, sans s'étendre sur les fondements des croyances, domaine immense et controversé, nous parle ici des rites, car la religion grecque n'est pas une foi mais essentiellement une pratique.

Mythologie et croyances Des polythéistes sans dogme ni clergé Les théogonies. Grèce antique. Religion grecque antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Religion grecque antique

La religion n'est pas l'affaire d'une croyance privée ; elle est avant tout publique et concerne la communauté, d'où ses implications importantes avec la vie politique. En fait, elle ne se cantonne pas à certaines sphères de la vie quotidienne mais peut concerner tous ses aspects. En sorte, les Grecs de l'Antiquité n'établissaient pas vraiment de différence entre le domaine religieux et le profane : chaque moment de la vie peut être rythmé par un rite plus ou moins formel, une prière, une pratique religieuse. Ses principaux rites sont les prières, les offrandes, les sacrifices, les fêtes publiques et les jeux. Ces rites ne s'excluent pas, au contraire : une offrande s'accompagne d'une prière, un sacrifice également pour couronner une fête publique.

Histoire et historiographie[modifier | modifier le code] Le nom de la plupart des divinités apparaît déjà sur les tablettes mycéniennes, puis dans les textes d'Homère et d'Hésiode. Religion. I En Grèce La religion grecque diffère à bien des égards des religions de nos sociétés contemporaines, d'abord par la place qu'elle occupe dans la société.

Religion

Elle n'est pas confinée dans un secteur à part, mais présente à toutes les étapes de la vie humaine, elle est impliquée dans tous les domaines de l'activité politique, sociale, familiale. Il n'y a donc pas d'oppositions tranchées entre des zones que nous sommes habitués à séparer: ainsi la participation à la vie religieuse de la cité d'où sont exclus étrangers et esclaves, est-elle la marque par excellence du citoyen.

De même la conception que se font les Grecs de la divinité est différente. Les actes du culte S'il est bien des manières d'honorer et de solliciter dieux et héros, les prières, les offrandes, les libations et le sacrifice constituent les actes essentiels des pratiques religieuses qui jalonnent et ordonnent la vie publique et privée du citoyen. Le personnel religieux : II A Rome version abrégée Le culte public Le culte privé.