background preloader

Classe sans notes

Facebook Twitter

Loi sur l'école: quand un collège laisse tomber les notes. Et si les notes disparaissaient des bulletins scolaires?

Loi sur l'école: quand un collège laisse tomber les notes

Trop réducteur, inadapté, et dénoncé par le ministre de l'Education Vincent Peillon en août dernier, le système d'évaluation chiffré pourrait bel et bien être supprimé au même titre que les devoirs à la maison. C'est ce qu'a annoncé le 9 octobre dernier François Hollande, qui souhaite mettre en place "un nouveau système d'évaluation". La loi d'orientation pour la refondation de l'école de la République, dévoilée mercredi par L'Express, prévoit de faire évoluer "les modalités d'évaluation et de notation des élèves".

Elle sera présentée au Parlement début janvier 2013. Au collège Gabriel Séailles de Vic-Fezensac dans le Gers, qui compte 270 élèves répartis en dix divisions, l'équipe éducative a sauté le pas depuis 2010. Des pastilles de couleurs. Ces collèges qui ont supprimé les notes... Par François Jarraud Critiquées de toutes parts, les notes n'ont plus la cote.

Ces collèges qui ont supprimé les notes...

Mais ce n'est pas pour autant que l'approche par compétences séduise les enseignants. D'autant que le premier contact, qui rompt avec une tradition d' évaluation plus que centenaire, prend la forme du livret personnel de compétences (LPC), un fastidieux pensum bureaucratique, un vrai antidote au plaisir d'enseigner. Pourtant des collèges ont spontanément sauté le pas. Ils expérimentent la suppression des notes. "C'est une enseignante de passage dans l'établissement qui a lancé l'idée", explique Jean-Claude Rogeon, principal du collège Guiton à La Rochelle. Pourquoi avoir fait ce choix ? Pourtant ces équipes se sont heurtées à des résistances. Dans la réussite de ces projets, le rôle de l'encadrement semble essentiel. Reste le bilan.

Un bilan négatif. Le lead La décision du Congrès du Se-Unsa, tenu à Marseille du 3 au 5 avril, d’inscrire dans le projet syndical un mandat de défendre l’évaluation non chiffrée, par compétence, relance un débat en cours .

Un bilan négatif

Cette intervention publique, médiatisée jette un éclairage sur des expérimentations en cours, en particulier sur l’évaluation dite par ceinture, avec des couleurs donc comme au judo. Les Chaires pédagogiques et Eduscol ont consacré des articles sur ces sujets. Tour d’horizon non exhaustif (1) Enseignement et évaluation par compétences - Forum 2010.

Depuis plusieurs années, le projet initié par Pascal Cherbuin, professeur de sciences physiques au lycée Robert Doisneau, Corbeil Essonnes, poursuit sa progression et concerne désormais la quasi totalité des classes de 2nde.

Enseignement et évaluation par compétences - Forum 2010

L’organisation porte sur des groupes de 3 classes, dont les 15 heures prof permettent d’offrir 3 heures hebdomadaires à 5 groupes de 18 élèves. Ces 3 heures sont se répartissent en 2 séances, l’une de 2h (activités de TP, recherche documentaire ou TP plus légers), l’autre d’1h, consacrée à des temps de formalisation. Les cours traditionnels de 50 minutes ont totalement disparu, les séances d’exercices ne subsistent qu’au 3ème trimestre. Les activités sont guidées par une démarche d’investigation, dont l’objet change chaque semaine. Ils travaillent seuls ou en groupes. L’expérimentation commence à être bien connue et l’équipe des enseignants de sciences physiques est souvent sollicitée pour des activités de formation. Dans ce collège, on ne donne pas de notes aux élèves. Dans les classes sans note, « il y a très peu d’élèves démotivés ou décrocheurs » Au col­lège de Bercé à Château-du-Loir, il n'y a pas de notes dans cer­taines classes de 6ème : les élèves sont évalués sur des compétences.

Dans les classes sans note, « il y a très peu d’élèves démotivés ou décrocheurs »

Une année sco­laire sans note, sans clas­se­ment, où seules les com­pé­tences sont valo­ri­sées... Un rêve d'élève, expé­ri­menté dans « plu­sieurs cen­taines » de col­lèges et lycéesde France, selon le Ministère de l'éducation nationale. Dans l'Académie de Nantes, plu­sieurs établis­se­ments appliquent cette inno­va­tion péda­go­gique. Claude Vidon (proviseur du lycée Corbon à Paris) : "Abandonner les notes, ce n’est pas perdre du pouvoir". Propos recueillis par Emmanuel Vaillant | Publié le , mis à jour le Qu’est-ce qui vous a amené à lancer une expérimentation d’un premier semestre sans note ?

Claude Vidon (proviseur du lycée Corbon à Paris) : "Abandonner les notes, ce n’est pas perdre du pouvoir"

La note fait rentrer dans un système de compétition où nos élèves sont déjà stigmatisés. Nous sommes partis d’un constat : nombre d’élèves de seconde arrivent au lycée en étant cassés, en souffrance. A tel point qu’ils ne nous entendent plus, ne nous écoutent plus et ne s’écoutent plus. C’est un refus de l’école qui concerne de plus en plus d’élèves et qui est de plus en plus fréquent. Classes sans note. Classes sans notes : une expérience concluante. Dans les classes sans note, « il y a très peu d’élèves démotivés ou décrocheurs »

Collège Hélène de Fonsèque - Classes sans note. La classe sans note. Collège Georges Pompidou - Champtoceaux - Évaluer par compétences en 6ème: classe sans notes. A la rentrée 2012 a débuté au collège une expérience pédagogique pour une classe de 6ème : Évaluer par compétences dans toutes les disciplines pour éviter le décalage entre le primaire et le secondaire et donner davantage de sens et de cohérence aux apprentissages et aux évaluations et organiser une remédiation en fonction des besoins de chacun.

Collège Georges Pompidou - Champtoceaux - Évaluer par compétences en 6ème: classe sans notes

Les objectifs : Permettre aux élèves de cibler leurs compétences et leurs difficultés afin de mieux appréhender le travail à fournir. Bilan 5e sans notes.