background preloader

Couchsurfing

Facebook Twitter

Panorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif : entre précurseurs et pervertis. [EDIT] Cet article a bénéficié d’une mise à jour en décembre 2014. La plupart des études récentes en matière de tourisme convergent vers les mêmes conclusions : raccourcissement des périodes de vacances, développement du tourisme local au détriment des destinations lointaines, succès des comparateurs de prix, entres autres. Une évolution des comportements touristiques en réponse à la conjoncture économique. La crise n’est plus un mot qui fait peur tant elle est devenue une réalité.

Les gouvernements se succèdent et sans faire de distinctions de bords, les solutions concrètes et tangibles tardent à venir. Les pouvoirs politiques sont poings et mains liés face à l’emprise des lobbies financiers qui font la loi sans l’écrire ni en avoir une réelle légitimité dans une république. Aux grands maux, les grands remèdes et face à cette impuissance notable, la société s’organise différemment, le citoyen s’adapte. Site(s) de couchsurfing : couchsurfing.org | The Hospitality Club. « Couchsurfing » et « wwoofing »: autres façons de voyager. Dans « couchsurfing », l’utilisateur donne le canapé de sa maison aux voyageurs qui veulent.Le « wwoofing » censé pour travailler dans des fermes en échange de la pension.Technologies donnent une forte poussée pour le tourisme social collaborative.

En temps de crise, le voyage de remplacement deviennent un site. Ou en d’autres termes, les gens ont appris à vie a cherché aussi à voyager. Bien que les études du professeur d’économie et d’affaires de l’Universitat Oberta de Catalunya (UOC), Oriol Miralbell, estime que le phénomène croissant des échanges maisons voyage ne répond pas à la crise, mais une philosophie de vie et d’une manière différente de percevoir le monde. « Qui pratiquent ce type de tourisme est un secteur de minorité, ceux qui ont conçu l’économie et la société de hangars éminemment non-mercantiliste », dit le professeur. Francois.louatron.free.fr/Couchsurfing.pdf. « CouchSurfing » : à la recherche d’une expérience touristique authentique. 1Selon les objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies, le voyage et le tourisme peuvent contribuer au développement durable mondial de façon considérable (Organisation mondiale du tourisme, 2008).

En effet, ces dernières années, l’image et le rendement du tourisme en tant que vecteurs de développement économique se sont améliorés et de nombreuses mesures pratiques ont été adoptées en vue de réduire ses impacts social et environnemental néfastes sur certains lieux. Tandis que le tourisme continue sur la voie de l’hypersegmentation des marchés et des produits, l’apparition croissante de communautés touristiques en ligne telles que CouchSurfing renforce son rôle en tant que moyen d’échanges culturels entre gens de tous les coins de la planète. 2Visant presque strictement les échanges sociaux, CouchSurfing a pour but de favoriser des expériences de voyage enrichissantes et authentiques.

Tableau 1- Profil des cybercommunautés touristiques en 2008 11Sécurité. Lien social et économie d’hébergement gratuit sur Couchsurfing. Introduction La première grande expérience internationale de réseau organisé pour permettre l’hébergement gratuit de ses membres est apparue après la Seconde Guerre mondiale, en 1948. Servas était initialement une organisation visant à favoriser la compréhension interculturelle et à construire la paix à travers la multiplication de rencontres de personnes issues de pays différents. Depuis cette dernière décennie et la vulgarisation d’internet, au moins cinq réseaux virtuels ont été créés, dont Couchsurfing.org est le plus étendu.

Ce réseau rassemble une communauté de près d’un million quatre cent milles membres à travers le monde dans plus de 230 pays. Après avoir fait connaissance par le biais du site, les membres peuvent demander ou offrir gratuitement un hébergement, et même se rencontrer autour d’un café [2]. Favoriser la compréhension culturelle reste bien souvent l’objectif principal déclaré dans le réseau, qui organise aussi d’autres activités de rencontres [3]. Conclusion.

» CouchSurfing: profil d’une communauté virtuelle de voyage. Le secteur de l’hébergement connaît présentement une phase intense de diversification. Les hôtels du monde entier continuent de se distinguer en redéfinissant leur genre et en incorporant des thèmes particuliers à leurs établissements. Le même processus de diversification se manifeste dans le secteur des communautés virtuelles de voyage telles que CouchSurfing. CouchSurfing est une cybercommunauté qui «a pour but de relier entre eux les gens et les lieux au niveau international, de créer des échanges culturels, de promouvoir la conscience collective et la tolérance ainsi que de faciliter la compréhension entre les différentes cultures». Elle vise à faire vivre des expériences authentiques aux visiteurs, qui logent chez d’autres membres de CouchSurfing, peu importe la destination. Bien que de nombreux voyageurs se joignent à la communauté parce qu’ils veulent épargner sur l’hébergement, les hôtes et leurs invités bénéficient de bon nombre d’avantages sur place.

CouchSurfing: la pratique. "Couchsurfing" : Mon expérience ! Si vous ne commentez pas mes articles mais aimez, vous pouvez cliquer sur le petit ♥ en haut, à droite, juste à côté du titre. Le couchsurfing ou cette « nouvelle » façon de voyager, qui prône l’échange et l’hospitalité. Plutôt mal connu du grand public et parfois mal utilisé et pourtant c’est sûrement l’une des meilleures façon de faire de « vraies » rencontres. ♦ Mais qu’est-ce que c’est exactement ? On joue les bétas 2 secondes : « couch » veut dire canapé, donc « couchsurfing » veut dire « surfer sur le canapé ».

OK comme ça, c’est débile, je vous l’accorde…. bon on repasse en mode je comprends le seconde degré : Le couchsurfing c’est donc voyager en logeant gratuitement chez l’habitant, sur un canapé ou pas. Ce n’est pas un concept purement français, non c’est international, vous pouvez le pratiquer partout dans le monde. ♦ Ok mais comment on fait ? Le plus simple, te rendre sur le site couchsurfing.org via ton ordinateur ou ton smartphone. . ♦ Pourquoi tenter l’aventure ? Même pas ! Couchsurfing. Couchsurfing.tumblr.com. Couchsurfing : mode d'emploi et sites spécialisés gratuits.

Dormir sur le canapé d’un inconnu ? Quelle drôle d’idée direz-vous. Pourtant c’est un bon moyen de réduire son budget pendant les vacances… et de rencontrer d'autres cultures : le couchsurfing met en réseau des voyageurs passionnés du monde entier. 1. Le couchsurfing : plus qu’un hébergement Le couchsurfing n’est pas seulement une question d’économies. C’est d’ailleurs parce que la découverte de l’autre et les échanges humains sont placés au cœur de ce concept que les sites de couchsurfing vous proposent plus qu’un simple lit.

Plusieurs sites Internet sont exclusivement consacrés à cette mise en réseau des internautes voyageurs et hébergeurs, le tout gratuitement. Quelques adresses : 3. Héberger des voyageurs vous tenterait bien, mais vous avez peur des contraintes ? Une fois la communication établie, si vous vous sentez en confiance, fixez une date, et surtout un lieu de rendez-vous. Quant à la qualité de l’accueil, ne vous embarrassez pas. 4. Welcome to Couchsurfing : Couchsurfing. CouchSurfing | gabriele galimberti. Stories of 100 couchsurfers around the world CouchSurfing is the act of trading hospitality, practiced by the over 2 million members of the CouchSurfing network present in 230 countries worldwide. A CouchSurfer will stay at the host’s house for a day or more, depending on the arrangement made between the host and the guest. CouchSurfers contact each other through the organization’s nonprofit website, which exists in 33 languages and boasts 20 million hits a day.

The movement began in San Francisco in 2003, merging a utopian idea of a better world with the web 2.0. CouchSurfing was created in order to allow everyone to travel and share the widest possible range of cultural experiences. Riverboom’s Gabriele Galimberti traveled around the world with CouchSurfing for more than a year in order to discover this young, diverse, multicultural, multiracial global community. Le couchsurfing : Dossier pratique de voyage. Reportage sur Couchsurfing sur France 3 - 05/August:/2011. Le couchsurfing pour se loger moins chers en vacances. Couchsurfing est-il mort ?  Pas de panique. La célèbre plateforme internet qui permet aux voyageurs de trouver un canapé pour la nuit est toujours en ligne.

Mais l’esprit du couchsurfing, est-il encore vivant, lui ? La dernière version de son site récemment dévoilée est loin, très loin, de satisfaire les couchsurfers de la première heure. Ils lui reprochent avant tout une orientation plus commerciale et l’abandon de fonctionnalités qui limitaient les risques de mauvaises rencontres. Qui aime bien, châtie bien. L’idée de Coushsurfing – fondé en 2003 – est tout simplement géniale. Une philosophie explicitée comme ceci sur son site : « Rapprocher les personnes et les lieux dans le monde, créer des échanges de savoir, élever la conscience collective, diffuser la tolérance et faciliter la compréhension interculturelle » . Mais la popularité croissante du service a eu des effets secondaires. La nouvelle interface du site lancée à la fin du mois de novembre semble entériner cette évolution vers du plus « commercial ». Pourquoi le Couchsurfing masque la meilleure application de drague jamais conçue derrière un innocent modèle d’hôtellerie à domicile.

Atlantico : Les exemples de relations amoureuses, voire de famille, qui se créent via le couchsurfing se multiplient. Peut-on parler d'une tendance générale ? Catherine Lejealle : Effectivement les exemples se multiplient et plus généralement, initiés par une transaction commerciale de type ebay ou le "bon coin" ou une location d’objets entre voisins, la mise en relation via Internet se prolonge par une relation amoureuse.

C’est intéressant de voir combien la confiance dans cette mise en relation via du digital augmente et illustre la porosité des univers. Une relation initiée par du digital n’est ni moins romantique ni moins "naturelle". Elle n’est plus entachée de connotation négative. Au contraire, on est heureux que le hasard ait joué. Comment expliquer que la rencontre amoureuse soit facilitée par ce type de service ? On a donc au départ deux personnes seules, disponibles et dans cette ouverture d’esprit comparable aux étudiants erasmus des films cultes. Comment faire du "couchsurfing" ? Le couchsurfing qu'est-ce que c'est ? Quand je parle de mes voyages et de ma façon de voyager, je suis souvent amené à parler de couchsurfing, un service vraiment fantastique qui est, au-delà de l’aspect financier et pratique, un outil formidable.Couchsurfing m’a permis de vivre des expériences et des rencontres vraiment inattendues et magiques.

Et c’est bien là l’essentiel d’un voyage non? C’est quoi le couchsurfing ? Le mot « couch » voulant dire canapé, la réponse est dans la question. tu surfes (ou voyages) en squattant de canapé en canapé, que ce soit pour quelques jours en vacances ou durant un long voyages, et ceci dans de nombreuses villes à travers le monde. Ok merci, à plus ! Attends, reviens j’ai pas finis ! Le couchsurfing c’est plus qu’un simple squat sur un canapé ou dans une chambre d’ami. Un échange culturel ?

Détends-toi. Pour te donner un exemple, imaginons que tu loges dans une auberge de jeunesse. Maintenant admettons que tu loges chez ton hôte couchsurfing Ok, mais il n’y a rien à payer ? Ok, j’ai capté. CouchSurfing Experience - Qui sont les CouchSurfers ? Au tour de Couchsurfing.org de piétiner votre vie privée - Rue89 - L'Obs. Utilisateurs de Couchsurfing.org, votre profil-canapé n’est plus vraiment privé.

Le réseau social, qui permet de mettre en contact voyageurs en quête d’hébergement et propriétaires de divans vacants, a publié de nouvelles conditions d’utilisation. Et sa nouvelle politique de (non) confidentialité n’a rien à envier aux réseaux sociaux d’ordinaire décriés. Depuis le 21 septembre, le nouveau point de règlement 5.3, intitulé « Member Content License » a déclenché la fureur des membres, informés des modifications par e-mail et par message sur leur profil, à la fin du mois d’août : Collecte et partage de données privées Couchsurfing se réserve donc le droit d’utiliser toutes les informations de ses membres : noms, adresses, localisations, messages, photos, matériel utilisé, temps passé sur l’appli mobile...

Le site va même plus loin. En deux modifications, Couchsurfing accroît sa collecte de données sur ses utilisateurs et élargit son champ d’action. Les « couchsurfers » en colère Flou juridique.