background preloader

L'histoire en 2nde

Facebook Twitter

Seance Plus - Golden Door - Accueil. « Des émigrants tendaient vers le port leurs mains lasses Et d’autres en pleurant étaient agenouillés » Guillaume Apollinaire, Alcools (« L’émigrant de Landor road », La Pléiade, 1993, p. 105) C’est une banalité que de dire que les mouvements de population sont inhérents à la présence humaine.

Seance Plus - Golden Door - Accueil

Dès les profondeurs de son Histoire, l’homme n’a cessé de se déplacer. Mais, pour chaque personne, cela reste une aventure unique qui engendre à la fois exaltation et souffrance car une migration entraîne une métamorphose. Cette dimension humaine, si elle est cruciale, n’est pas pour autant notre propos dans les disciplines de l’histoire, de la géographie et de l’éducation civique. Les migrations, au cœur du film Golden Door, sont pourtant un sujet majeur en histoire, en géographie et en éducation civique. Émigration et immigration italienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Émigration et immigration italienne

Émigration italienne par régions 1876-1915 L’Italie de la fin du XIXe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle est plutôt une terre d’émigration et un réservoir à main-d’œuvre pour les pays plus industrialisés de l’Europe, mais aussi des États-Unis et des pays d’Amérique du Sud. Pendant longtemps des flux de ses migrants se sont installés de par le monde avec plus ou moins de difficulté. La grande émigration[modifier | modifier le code] Accentué par la transition démographique amenant une surpopulation des campagnes et la transformation de ses structures agraires, l’Italie va connaître plusieurs grandes vagues d’émigration.

Première vague : 1880-1914, l’ouverture des principales voies de migration[modifier | modifier le code] Une grande partie de l'Italie au moment de l'unification est rurale et en 1861, presque 70 % de la population est composée d'agriculteurs. Seconde histoire leçon 1 : l'émigration des Italiens au XIX° siècle (étude de cas) - Le blog de Ferrier François-Régis, prof... Documents de l'étude de cas Document 1 : les régions d'émigration Document 2 : la croissance démographique italienne Document 3 : deux visions des immigrants italiens a.

Seconde histoire leçon 1 : l'émigration des Italiens au XIX° siècle (étude de cas) - Le blog de Ferrier François-Régis, prof...

La vision américaine Ces Européens du sud et de l’est sont d’un ty pe très dif f érent des Européens du nord qui les ont précédés. Sont analphabètes, dociles, ils manquent d’autonomie et d’esprit d’initiativ e, ils n’adhèrent pas à la conception anglosaxonne de la loi, de l’ordre et du gouv ernement : leur arriv ée a terriblement dilué notre race nationale et corrompu notre v ie politique. (…) Partout ces gens-là ont tendance à s’installer en groupes ou en colonies et à apporter ici leurs coutumes nationales et leurs rites religieux. Ellwood C. L’émigration Italienne a commencé au début du XIX siècle mais les données ne sont fiables qu’à part. Introduction - L’immigration aux Etats Unis (au XIXe siècle)

Depuis 1820, les Etats-Unis ont accueillis 70 millions d’immigrants.

Introduction - L’immigration aux Etats Unis (au XIXe siècle)

Il y a cependant un rejet de certains immigrants. Le tri des étrangers est symbolisé par Ellis Island, à la fin du XIX é siècle.20 millions d’immigrants passent par ce lieu de transition New-Yorkais entre 1892 et 1922 soit environ 5000 personnes par jours. Boston et San Francisco sont aussi des portes d’entrées pour les immigrants.Tout étranger n’est pas admis car des lois se mettent en place, par exemple la loi de 1921. Le Johnson Act de 1921 introduit le système de quota qui réduit l'admission de candidats à la naturalisation en fonction de l'origine nationale. Les Européens sont acceptés à hauteur de 3% des entrées de 1910. L'émigration d'Européens vers d'autres continents au cours du xixe siècle : l'exemple de l'émigration italienne - Réviser le cours - Histoire - Seconde. Introduction Au xixe siècle, parallèlement à l'accélération de la croissance démographique, on constate une hausse brutale des migrations des Européens vers les autres continents : ces mouvements de population dureront longtemps, jusqu'à la première moitié du xxe siècle.

L'émigration d'Européens vers d'autres continents au cours du xixe siècle : l'exemple de l'émigration italienne - Réviser le cours - Histoire - Seconde

Trois questions se posent : vers quelles destinations se rendent les migrants, pour quelles raisons quittent-ils l'Europe et quelles sont les conséquences de ces migrations sur les lieux d'arrivée des migrants ? I. New York Ville d'Immigration « Venez parler toutes les langues à New York ! Les Italiens aux États-Unis, la grande immigration. Aujourd’hui, presque 6 % de la population des États-Unis revendique des origines (ou une nationalité) italiennes.

Les Italiens aux États-Unis, la grande immigration

Car à partir de la fin du XIXe siècle, ils furent une destination privilégiée pour les Italiens, ceux du Mezzogiorno surtout. Les vagues migratoires et leur géographieBien que l’immigration italienne aux États-Unis ait commencé dès la période coloniale, c’est au XIXe siècle que le mouvement migratoire prend des proportions significatives. On en distingue deux vagues principales. Avant les années 1860, donc avant que l’unification italienne ne prenne forme, ce sont les Italiens des régions du nord de la Péninsule qui partent pour les États-Unis à la recherche d’emploi.

Certains préfèrent s’exiler et quitter la Péninsule pour échapper aux troubles politiques engendrés par les revendications françaises et autrichiennes notamment. Marie-Christine Michaud Maître de conférences à l’université de Bretagne-Sud, Lorient.