background preloader

Pauvreté-Travail précaire

Facebook Twitter

Bilan 2016 Alliance RN - Page 6-7 - Powered by Publitas. Comment une petite ville du Manitoba a éliminé la pauvreté. Dauphin, Manitoba.

Comment une petite ville du Manitoba a éliminé la pauvreté

(Photo: Campscout.com) Eric Richardson se souvient encore du traumatisme que lui a causé sa première visite chez le dentiste. Comme bien des enfants, le jeune Manitobain n’avait pas aimé l’expérience. «J’avais 10 caries!» Se remémore-t-il. «Si j’ai encore toutes mes dents aujourd’hui, c’est grâce au programme de revenu minimum garanti», dit le quinquagénaire, enjoué, à l’autre bout du fil. Dossier choc du RCLALQ : la Régie du logement au service des propriétaires - RCLALQ. Dossier choc du RCLALQ : la Régie du logement au service des propriétaires Montréal, 6 avril 2016 – Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) rendait public ce matin son rapport « La Régie du logement sous la loupe » qui conclut à une exécution partiale de la justice, loin des objectifs souhaités pour cette institution lors de sa création en 1979.

Dossier choc du RCLALQ : la Régie du logement au service des propriétaires - RCLALQ

Cliquez ici pour lire le rapport La Régie du logement sous la loupe. Journée du travail invisible. En 2010, cette journée est devenue «nationale» avec l'adoption, par la Chambre des communes du Canada, d'une motion désignant le premier mardi d'avril «Journée du travail invisible» en reconnaissance de l'apport essentiel de ce travail à la société.

Journée du travail invisible

Qu'est-ce que le travail invisible? C'est d'abord le travail des parents pour les soins à leurs enfants. Au 1er juillet 2014, il y avait au Québec 1 267 451 enfants de moins de 15 ans. C'est aussi le travail des proches aidants auprès des personnes en perte d'autonomie. La Régie du logement mise à mal. Chaque année, quelque 40 000 locataires sont expulsés de leur logement au Québec.

La Régie du logement mise à mal

Une situation que décrie le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) dans un rapport rendu public mercredi matin. Délais «Les délais au Québec atteignent le double de la moyenne canadienne», a affirmé en conférence de presse à Montréal la porte-parole du RCLALQ, Isabelle Monast-Landriault. Ainsi, le regroupement soutient que le temps d’attente des locataires désirant entrer en contact avec la Régie du logement est en moyenne de 16 à 20 mois. Un facteur de dissuasion qui contribuerait à l’expulsion d’autant de locataires. Le regroupement soutient que les propriétaires reçoivent un retour d’appel de la Régie plus rapidement que les locataires, mais l’avocat Kevin J.

«On est exposés aux mêmes délais. Notion de vie maritale à l'aide sociale. Conférence de l'IRIS sur le Revenu minimum garanti. Film version Française. Le revenu de base : un nouveau droit humain. 2016 01 argumentaire RSUG FCPASQ. R%C3%A9sum%C3%A9 argumentaire RSUG. Les niveaux de vie décile par décile : des différences énormes. Ce déficit humain selon la MPC n’existe pas dans les comptes économiques classiques parce que c’est un manque, une non-quantité.

Les niveaux de vie décile par décile : des différences énormes

C’est de l’argent dont on aurait eu besoin, mais qu’on n’a pas eu. Pour arriver à ce montant invisible, nous avons comparé les revenus réels de plusieurs milliers de ménages au seuil de revenu selon la MPC qui correspondait à leur situation. Autrement dit, nous avons regardé comment chacun de ces ménages se situait par rapport au coût d’un panier. Nous avons ainsi pu établir le coût total de l’accès de toutes et tous à un panier, le total de ce qui avait manqué à une partie de la population pour y arriver et le total de ce qui avait dépassé cette ligne dans les revenus du reste de la population.

Nous avons aussi calculé la différence entre le revenu après impôt et la définition du revenu selon la MPC, qui considère que certaines dépenses sont obligatoires et donc réduisent le revenu disponible, par exemple, les frais de garde et les soins de santé non assurés. Les niveaux de vie décile par décile : des différences énormes. L'Institut Fraser et le salaire minimum. La conclusion logique du Fraser face à ces chiffres est qu’augmenter le salaire minimum n’est pas une mesure qui puisse aider de manière durable les travailleurs pauvres.

L'Institut Fraser et le salaire minimum

Les chiffres qui choquent du Fraser soutiennent que 87.5 % des salarié·e·s au salaire minimum vivent dans des ménages qui se situent au-dessus du seuil de faible revenu. Il n’est pas question de dire ici que les chercheurs du Fraser se trompent sur leurs chiffres. Cependant, nous allons voir que le travail de catégorisation a forcément des implications normatives très concrètes. MemoireFAFMRQ PL70 2016. Les familles itinérantes de plus en plus nombreuses au pays.

Société Les familles itinérantes de plus en plus nombreuses au pays Le lundi 15 février 2016 « La situation est de plus en plus grave pour ces familles et ces enfants.

Les familles itinérantes de plus en plus nombreuses au pays

Si nous n'agissons pas, la tendance va se creuser. » Dominic Brassard a rencontré Hugo Caillaux, de l'organisation Raising the Roof, qui publie un rapport alarmant. Les idées fausses du projet de loi 70. En premier lieu, il n'y a pas de manque de volonté de la part des personnes à participer à des programmes d'insertion en emploi et à se trouver un emploi.

Les idées fausses du projet de loi 70

Selon des données citées par la Protectrice du citoyen dans son mémoire concernant le projet de loi 70, «en 2013-2014, 75 % des premiers demandeurs d'aide sociale aptes au travail et 75 % des jeunes de 29 ans ou moins ont adhéré sur une base volontaire à une mesure d'employabilité». Le programme Alternatives jeunesse, l'ancêtre du programme Objectif emploi, avait des taux de participation satisfaisants et rejoignait près de 6000 jeunes de moins de 25 ans par année. Entre avril 2007 et juin 2014, le nombre de jeunes prestataires de l'aide sociale a varié de 30 114 à 24 060, ce qui démontre l'utilité de ce programme.

Femmes logement et pauvrete. Télé-Québec. La lutte contre le projet de loi fait les manchettes. Cette semaine, la lutte contre le projet de loi 70 a pris de l’ampleur et fait les manchette s dans les médias.

La lutte contre le projet de loi fait les manchettes

Quelques centaines de personnes ont manifesté dans les rues de Québec pour signifier au gouvernement qu’il est hors de question d’appauvrir encore plus les pauvres. Le Collectif pour un Québec sans pauvreté, le Front commun des personnes assistées sociale du Québec, le Regroupement des auberges du coeur ainsi que les grandes centrales syndicales sont venus dire en commission parlementaire : NON au projet de loi 70. Voici un bref retour sur la couverture médiatique obtenue. Ce n’est qu’un début. Le ministre doit jouer franc jeu (La Presse +) : Manifestation aujourd’hui contre la réforme de l’aide sociale (R-C) :

Comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CCLP) Femmes and Logement. Depliant JN2007. Un toit pour les exclues des exclues. «Tu es une femme, sans endroit pour dormir?

Un toit pour les exclues des exclues

Ton état fait en sorte que les ressources d'hébergement refusent de t'admettre? Les refuges débordent? Viens nous voir!» Invite l'affiche distribuée par le groupe L.U.N.E. L.U.N.E., c'est un acronyme pour Libres Unies Nuancées Ensemble. Projet de loi 70 - Le retour des obligations : retour vers le passé!

Le 10 novembre, le Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) et le Collectif pour un Québec sans pauvreté ont pris la parole, au nom d'une douzaine d'organisations nationales qui s'insurgent contre le projet de loi 70 déposé par le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. Sam Hamad. Sa proposition, visant à pousser vers l'emploi les personnes qui font une première demande d'aide sociale au moyen de pénalités financières, s'attaque à la mauvaise cible.

151015 femmespauvretemontage. Idée fausse no2 : « les pauvres sont des fraudeurs et des profiteurs » Cette vidéo déconstruit en 1m30 un des préjugés les plus tenaces envers les personnes prestataires de l’aide sociale. En finir avec la pauvreté, c’est d’abord en finir avec ces idées fausses qui stigmatisent les plus démunis et qui faussent les débats politiques. Voir nos autres vidéos contre les idées fausses… D’où viennent nos chiffres ? L’aide sociale pour une personne seule sans contrainte reconnue à l’emploi, c’est seulement 616$/mois. IRIS LivingWage10web. 619 avis femmes pauvrete cq. Plan du site. Nouvelles Statistiques et publications Analyse différenciée selon les sexes Agriculture et industrie bioalimentaire Conditions de vie et société Culture et communications Développement durable Niveau 3 : Indicateurs de suivi des actions des ministères et organismes québécois Économie Éducation, formation et milieux de garde Environnement Population et démographie Santé et bien-être.

Fiche dinformation Litinerance logement %20femmes. Rendez-vous stratégique sur les inégalités sociales - Institut du Nouveau Monde. Dans le contexte de la campagne électorale 2015, l’INM lance une campagne numérique de sensibilisation aux inégalités de richesse au Québec et invite les partis fédéraux à faire de la réduction des inégalités une priorité ainsi qu’à analyser l’impact de leurs décisions politiques sur l’accroissement de ces inégalités. Une nouvelle vidéo animée braque le projecteur sur les inégalités L’INM et l’Institut Broadbent unissent leurs forces pour rendre publics pour la première fois les résultats spécifiques pour le Québec d’une enquête par sondage menée récemment par l’Institut Broadbent. De cette enquête, nous apprenons que les Québécois sous-estiment grandement l’écart de richesse qui existe au Québec et souhaitent une répartition beaucoup plus équilibrée des richesses.

Vers_un_canada_plus_juste. L'analphabétisme au Québec, bombe à retardement littéraire. Le Québec est bien mauvais élève. Il se classe à l’avant-dernier rang des provinces canadiennes sur le plan de la littératie et ce, alors que l’école est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans depuis 1988. Il est estimé que 53% de la population n’atteint pas le seuil souhaitable pour fonctionner correctement dans une société qui gagne en complexité à chaque année. De ce nombre, 19% est incapable de lire et d’écrire. The True Cost – À la racine de votre mauvaise conscience. L’aggravation des inégalités rend plus difficile une reprise robuste. ____guide_anim_appauvrissement_fra_final_mise_a_jour_fev__2015. 2015-06-15. Montréal, le 15 juin 2015 - Suite à la publication du rapport sur le marché locatif de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) note la hausse des taux d’inoccupation mais ne peut s’en réjouir dans un contexte où les loyers ont augmenté de 44% depuis 2000. « En l’absence d’un contrôle obligatoire et universel des loyers, un plus haut taux d’inoccupation est loin de garantir l’accessibilité à un logement bon marché, souligne Maude Bégin Gaudette, porte-parole du RCLALQ.

Les hausses abusives prennent à la gorge les ménages locataires, qui mettent en péril leurs besoins de base pour payer leur loyer » ajoute-t-elle. Taux d'inoccupation des logements à la hausse au Québec. Quand travailler enferme dans la pauvreté et la précarité. Travailler ne met plus à l’abri de la pauvreté et peut enfermer dans la précarité. Travailler au salaire minimum, mais à quel prix? Objectif emploi à l'aide sociale du budget provincial: des groupes craignent des pénalités. Des groupes sociaux craignent l'adoption d'un nouveau programme, qui forcera les nouveaux demandeurs de prestations d'aide sociale à suivre des mesures d'employabilité.

La pauvreté et l’aide sociale ne sont pas des choix : le ministre Hamad doit soutenir et non pas punir. Lutte aux préjugés. Vos préjugés sur les pauvres démentis par les faits. Les préjugés sur les pauvres sont nombreux.