background preloader

Les Communs vs biens privés

Facebook Twitter

Sus a la legislation de complaisance. Panama Papers et féminisme. La fuite des Panama Papers publiée par un consortium de journalistes et leurs journaux affiliés, sous forme de feuilleton, fait les gros titres de la presse mondiale.

Panama Papers et féminisme

Les «Panama Papers» : ce que cache l’obscurité. Franchement.

Les «Panama Papers» : ce que cache l’obscurité

Wake up and smell the coffee. Rien de neuf sous le soleil (des paradis fiscaux). Il s’agit d’une réalité archiconnue depuis des lustres. « Je ne suis pas », Ils ne sont pas, Nous sommes. Le « je ne suis pas féministe » lancé en mars dernier par la ministre libérale Lise Thériault a déclenché un tourbillon médiatique important.

« Je ne suis pas », Ils ne sont pas, Nous sommes

Paradoxe : l’empathie serait néfaste à la bonne marche du monde. Clic : un «j’aime» pour dénoncer la mise à mort d’un lion par un dentiste ou pour soutenir une campagne d’indignation contre la maltraitance des animaux de boucherie.

Paradoxe : l’empathie serait néfaste à la bonne marche du monde

Reclic : un «retweet» pour partager avec les siens l’avis de recherche d’une jeune fugueuse, accompagné d’un bien senti : «cauchemar!». Re-re-clic : un drapeau belge ajouté sur la photo de profil de sa page Facebook, par solidarité avec les habitants d’une ville frappée par le terrorisme… Non! Pour un Internet plus ouvert, mais moins surveillé. Pour un Internet libre et ouvert, mais où la vie privée doit être protégée sans compromis.

Pour un Internet plus ouvert, mais moins surveillé

De passage à Montréal lundi soir, le fondateur de Wikipedia, Jimmy Wales, a rappelé l’importance de maintenir un réseau Internet sans barrières ni contraintes « avec le plus haut degré d’ouverture » et un niveau élevé de concurrence entre les fournisseurs de services et de contenus afin d’enrayer l’assujettissement des internautes à une poignée d’entreprises seulement. L’homme a également appelé à un débat public sur la protection de la vie privée à l’ère du numérique, pour empêcher l’érosion des libertés civiles par de nouvelles pratiques policières non juridiquement encadrées. Gaël Giraud » Blog Archive » « La fin de la croissance et le conflit des inégalités » Conférence de l'IRIS sur le Revenu minimum garanti. Un revenu social universel garanti – un revenu pour tout le monde. Les membres de la FFQ seront appelées à adopter une position sur le revenu social universel garanti (RSUG) lors de l’Assemblée générale annuelle 2016.

Un revenu social universel garanti – un revenu pour tout le monde

Cette volonté vient des membres qui ont proposé en AGA 2014 et 2015 que la FFQ prenne position sur cet enjeu. La question nationale comme vecteur de corruption? Et si la question nationale expliquait une partie du problème de corruption au Québec — et au Parti libéral ?

La question nationale comme vecteur de corruption?

C’est l’hypothèse avancée mardi par un expert invité au colloque-bilan organisé par l’UPAC pour ses cinq ans d’existence. Un événement tenu sous le signe d’une actualité anticorruption bouillonnante. À chaque mouvement sa date repère : pour l’Unité permanente anticorruption (UPAC), celle du 17 mars est visiblement à marquer d’une pierre blanche. L’arrestation des ex-ministres Nathalie Normandeau et Marc-Yvan Côté « vient de faire passer la lutte anticorruption à une autre étape », a lancé le professeur Denis Saint-Martin en ouverture du colloque qui se tenait à La Prairie, sur la Rive-Sud de Montréal.

Autre élément d’actualité en jeu : l’UPAC elle-même. L’économie collaborative. Le Québec, champion mondial de l’économie sociale. L’économie sociale, ou entreprenariat collectif, est une forme d’économie qui n’est pas basée sur le profit, mais plutôt sur le développement de la collectivité.

Le Québec, champion mondial de l’économie sociale

Les entreprises qui sont basées sur un modèle d’économie sociale redistribuent ainsi les profits au sein de la collectivité, souvent dans le secteur au sein duquel elles évoluent. On retrouve entre autre les coopératives et les organismes à but non lucratif dans cette catégorie. L’économie sociale représente au Québec environ 10% du PIB et plus de 150 000 emplois répartis dans plus de 7000 organismes œuvrant dans une vingtaine de secteurs d’activité, ce qui en fait un modèle d’économie très important. La société automatique, par Bernard Stiegler. Association internationale pour une politique industrielle des technologies de l'esprit. Association internationale pour une politique industrielle des technologies de l'esprit. Le futur, c'était pas mieux avant ? Bernard Stiegler : l'économie de la contribution... ou le chaos ?

"La société contemporaine est devenue massivement indigne" du fait des dérives du capitalisme, juge le philosophe Bernard Stiegler dans une interview accordée à l'Express à l'occasion de la sortie de son livre "Pharmacologie du Front National".

Bernard Stiegler : l'économie de la contribution... ou le chaos ?

Sa thèse ? Le FN entrera au gouvernement dans les années qui viennent, si on n'agit pas rapidement. Pour éviter ce scénario, il propose d'accélérer la mise en oeuvre d'une économie contributive, fondée sur le numérique, seul moyen selon lui de maintenir les savoirs et de valoriser les hommes afin de les éloigner de l'extrême droite. Le problème : un modèle à bout de souffle. Bernard Stiegler : L’emploi est mort, vive le travail ! - visions. Un bout de colline à monter avec Bernard Stiegler Bernard Stiegler n’est ni un maître à penser ni un chef de meute.

Bernard Stiegler : L’emploi est mort, vive le travail ! - visions

Il ne défend nul dogme, ne prétend détenir aucune vérité. Pourtant il se bat comme personne pour défendre ses convictions et les faire vivre au cœur du monde «réel». L’économie collaborative. La consommation collaborative. Les détracteurs de la consommation de masse à l’occidentale ont toujours peiné à faire entendre leur voix. Depuis sa diffusion au début des années soixante, et malgré les critiques, un demi-siècle s’est écoulé sans changement majeur. Seuls les objets de désirs se sont en partie déplacés – moins d’alimentation et d’habillement, plus de communication, de transports et de loisirs. Groupe de réflexion sur l'équité intergénérationnelle. L'IEDM, féministe? Mais jouons le jeu. Portons notre regard à l’international. Dans leur recherche d’à peine deux pages, on nous dit que la clé pour l’émancipation des femmes est la liberté économique.

Pour mettre cela en évidence, les deux auteures prennent le palmarès des pays selon leur liberté économique et le compare avec les conditions de vie et les déterminants sociaux de santé. Ils nous expliquent ensuite que les pays avec le moins de liberté économique sont aussi ceux où il est le plus dur être une femme, et vice versa. Sans surprise, une femme a plus de chance d’avoir une meilleure santé, une meilleure éducation, un meilleur emploi et une meilleure situation financière si elle vit dans un pays qui lui permet de poursuivre ses études aussi longtemps qu’elle le souhaite, de faire carrière dans le domaine de son choix et d’être couverte par des lois qui reconnaissent que son existence a la même valeur que n’importe quel autre individu.

Les attaques au rôle politique du communautaire – MÉPACQ. Mémoire du MÉPACQ à la Commission populaire du RQ-ACA. Le milieu de l’action communautaire autonome fait face, depuis plusieurs années, à une multitude d’attaques réduisant de plus en plus son champ d’action politique et son autonomie en plus d’être maintenu dans des conditions de sous-financement inacceptables. Ainsi, l’État, qui est beaucoup plus intéressé par les services offerts par les organismes qu’à leurs actions politiques visant à s’attaquer aux causes des problèmes sociaux, tente de limiter au maximum leur rôle de transformation sociale. Lettre commune au sujet de la réponse du Canada à la liste de points du PIDESC. Posted on February, 22 2016 by Action Canada Mesdames les ministres Wilson-Raybould, Bibeau et Joly, Monsieur le ministre Dion, Nous vous écrivons au nom d’organismes de la société civile présents à Genève pour participer à l’examen du rapport du Canada sur le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

Nous sommes profondément déçus que le Canada réitère une position déjà prise en 1998 à l’effet que la Charte des droits et libertés ne protège pas l’ensemble des droits économiques, sociaux et culturels. Ceci se reflète dans le paragraphe 3 de la réponse du Canada à la liste de points du Comité. Ce paragraphe informe le comité que le gouvernement n’interprète pas la Charte des droits de façon à y inclure la protection complète des droits économiques et sociaux des personnes les plus vulnérables au Canada.

Le temps est venu de reconnaître et de protéger les droits économiques, sociaux et culturels. Les lacunes du Canada relatives à la défense des importants droits économiques, sociaux et culturels (ESC) seront mises sous les projecteurs les 24 et 25 février prochains, lors du premier examen de l’ONU en dix ans, du dossier du Gouvernement en matière de respect du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels. Cet examen sera réalisé par le Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU. Monsieur Alex Neve, le secrétaire général d’Amnistie internationale Canada section anglophone, a déclaré : « La protection des droits économiques, sociaux et culturels au Canada s’est considérablement détériorée au cours des dix dernières années, mais elle était déjà défaillante plusieurs années avant cela.

Le projet de loi 70 va-t-il aggraver les inégalités au Québec? Le projet de loi 70 va-t-il aggraver les inégalités au Québec? École au Québec: Progrès et inertie d'un système scolaire (1867-1945) Dès 1867, la formation de la Fédération canadienne introduisit de nouvelles règles du jeu qui ont modifié profondément le visage du système scolaire québécois. Au sein du nouveau régime constitutionnel, le pouvoir est dorénavant fragmenté entre deux instances, soit un gouvernement fédéral et des gouvernements provinciaux. Colloque aux HEC : Comment favoriser la sous-traitance et la privatisation du système public de services sociaux et de santé. Montréal. – La Coalition Solidarité Santé dénonce le colloque « Santé au pluriel » de HEC Montréal comme étant une entreprise pour favoriser la sous-traitance et la privatisation du réseau public québécois de services sociaux et de santé.

De l’argent vert pour un géant pétrolier. Présentation des axes thématiques du Forum social mondial à Montréal. La campagne pour la définition des axes thématiques qui guideront la programmation du Forum social mondial 2016 bat son plein ! Nous vous invitons cordialement à une présentation de ces résultats le mercredi 16 décembre, de 15h à 17h, dans les locaux du Forum social mondial 2016 à Montréal. Les obstacles au bénévolat et au militantisme. L’auteur est militant à l’Association québécoise pour la défense des droits des retraités (AQDR) Conclusion d’une intervention au Forum solidarité et engagement, organisé par l’Institut Mallet à l’Université Concordia le 14 octobre 2015. Des organismes accusent Québec de privatiser en douce les soins de longue durée. Aînés en perte d'autonomie : « L'État se désengage » Qui crée la richesse au Québec? 

Financement prive pour realiser des missions de lEtat. Anticosti, évaluation environnementale et rentabilité. Uncovering Women in Taxation: The Gender Impact of Detaxation Ta. 00000127. Income_Inequality_Fact_Sheet. Reports & Studies. The Wealth Gap: Perceptions and Misconceptions in Canada. Wealth Inequality in Canada. Finances publiques du Canada: le pays est cassé comme un clou. CRSA - Centre de Recherche Sociale Appliquée - Bienvenue. Rendez-vous stratégique sur les inégalités sociales - Institut du Nouveau Monde. Économie et externalités : Les profits et les pertes dont on ne parle pas. Les inégalités de richesse au Québec. Tax Freedom Day Canada 2015 movie trailer.

Fini les dettes d'études à Terre-Neuve-et-Labrador. Le retour des communs – La crise de l’idéologie propriétaire.