background preloader

Synth-pro

Facebook Twitter

Concept de l’Intégration Continue. Introduction Le processus d’intégration continue a pour objectif principal de vérifier que chaque mise à jour du code source ne génère pas de régressions et/ou d’anomalies sur une application en cours de développement.

Concept de l’Intégration Continue

Historiquement, l’intégration continue a été utilisée par IBM pour le développement de l’OS/360 depuis les années 60. L’intégration continue n’est pas un outil mais plutôt une pratique issue de l'eXtreme Programming (XP). Les développeurs d’une même application réintègrent le programme sur lequel ils travaillent le plus fréquemment possible. Il s’agit de déclencher à chaque intégration un processus qui se base sur une platforme qui vérifié automatiquement le fonctionnement de l’application afin que les anomalies soient détectées à leur entrée.

Le plus difficile pour un développeur est de réfléchir sur l’impact réel d’une mise à jour fondamentale sur l’ensemble des fonctionnalités de l’application. Mots clés Scénario général. Tutoriel intégration continue : installation Hudson. Maîtrisez l’installation du serveur d’intégration continue open source Hudson.

Tutoriel intégration continue : installation Hudson

Comprenez les services que peuvent vous rendre Hudson. Découvrez les avantages et inconvénients de Hudson par rapport à ses concurrents directs comme Continuum, CruiseControl. Automatisez les taches récurrentes liées au développement, test et déploiement de vos applications. Liens utiles + de 100 tutoriaux java/jee Objis Objis, spécialiste formation java depuis 2005 Catalogue formations Objis Formation Architecture Java Soyez prêt pour des projets ambitieux : formation architecture Java Objis programme-detaille-formation-architecture-java-objis Programme Contexte Partie 1 : téléchargement Partie 2 : installation Durée 15 min Contexte, avantages et inconvénients L’intégration continue est une technique puissante qui permet : garder en phase les équipes de développement limiter les risques et la complexité liée à la création par plusieurs développeurs d’un logiciel unique.

Continuous integration. CI was originally intended to be used in combination with automated unit tests written through the practices of test-driven development.

Continuous integration

Initially this was conceived of as running all unit tests and verifying they all passed before committing to the mainline. This helps avoid one developer's work in progress breaking another developer's copy. Cruise Control - Serveur d'intégration continue en JAVA. Cruise Control est un serveur d'intégration continue que j'ai mis en place pour faire de l'intégration continue sur 4-5 applications différentes.

Cruise Control - Serveur d'intégration continue en JAVA

Je vais donc vous en parler ici, en commençant par une explication sur l'intégration continue, puis en vous expliquant comment configurer des projets et enfin comment voir et utiliser les résultats de ces compilations. A travers ces explications, vous comprendrez aisément tout l'intérêt d'utiliser l'intégration continue dans vos équipes de développement et les avantages que Cruise Control peut vous apporter. Tout d'abord, qu'est-ce que l'intégration continue?

L'intégration continue est une technique de développement/management de projet qui implique d'intégrer très fréquemment le travail de tous les membres d'une équipe. Ensuite, une compilation automatique doit être lancée pour vérifier les éventuelles erreurs de compilation du projet puis si possible les tests unitaires doivent aussi être lancés. Blog Archive » Hudson : serveur d’intégration continue. Hudson : serveur d’intégration continue Publié par Romain Linsolas, le 28/06/2007, dans Uncategorized Article paru dans la newsletter #20 – Ete 2007 Un serveur d’intégration continue permet d’automatiser la reconstruction régulière d’une application afin de détecter le plus régulièrement possible des régressions potentielles.

Blog Archive » Hudson : serveur d’intégration continue

Le serveur d’intégration continue va régulièrement récupérer la dernière version du code source et exécuter des scripts de construction, plus potentiellement des jeu de tests automatisés, voire même déployer l’application, etc. L’équipe projet est alors notifiée automatiquement par mail des problèmes détectés. Tests unitaires et intégration continue. Je vais vous parler de deux notions qui sont assez connexes, et que certaines personnes ont tendance à mélanger un peu.

Tests unitaires et intégration continue

Les tests unitaires Le but des tests unitaires est d’automatiser les tests de non-régression. Quand on développe un logiciel, on peut facilement faire des modifications sans se rendre compte qu’elles introduisent des bugs dans certains cas particuliers. C’est ce qu’on appelle des bugs de régression, en ce sens qu’on introduit de nouveaux bugs à la suite d’une évolution fonctionnelle. Comme il n’est pas humainement possible de tester systématiquement tous les cas d’utilisation possible, ces bugs peuvent se retrouver déployés en production, avec tous les problèmes que cela comporte.

Intégration continue. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Intégration continue

L'intégration continue est un ensemble de pratiques utilisées en génie logiciel consistant à vérifier à chaque modification de code source que le résultat des modifications ne produit pas de régression dans l'application développée. Le concept a pour la première fois été mentionné par Grady Booch[1] et se réfère généralement à la pratique de l'extreme programming.

Le principal but de cette pratique est de détecter les problèmes d'intégration au plus tôt lors du développement. De plus, elle permet d'automatiser l'exécution des suites de tests et de voir l'évolution du développement du logiciel. L'intégration continue est de plus en plus utilisée en entreprise afin d'améliorer la qualité du code et du produit final[2].