background preloader

Exposé Français

Facebook Twitter

Info. Plan détaillé. I- Un couple bourgeois. II- D'autres personnages de la même classe sociale. III- Le décors, un élément important de l'oeuvre. AP Français. Rue de paris sous la pluie. Situation. Etude. Sol. Ciel. Caillebotte. Rue de Paris, temps de pluie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rue de Paris, temps de pluie

Rue de Paris, temps de pluie Rue de Paris, temps de pluie est une peinture à l'huile sur châssis entoilé du peintre français Gustave Caillebotte (1848-1894), réalisée en 1877. Elle est conservée à l'Institut d'art de Chicago, aux États-Unis. Histoire[modifier | modifier le code] Ce tableau fut réalisé par Gustave Caillebotte, alors âgé de vingt-neuf ans, pour la troisième exposition impressionniste organisée par la Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs et graveurs à Paris au 6 rue Le Peletier en avril 1877, au cours de laquelle il présenta six œuvres dont cette toile. Comme la majorité des œuvres de Caillebotte, ce tableau demeure dans la famille de Mme Albert Chardeau, née Geneviève Caillebotte (nièce de l'artiste), jusqu'au milieu du XXe siècle. Description[modifier | modifier le code] Cette toile se caractérise par ses tons sobres, des teintes discrètes et le soin particulier apporté aux détails.

. « Enfin, je nommerai M. 3 Rue de Paris, temps de pluie - - Trottoirs de Paris - Cette troisième toile de la série est celle qui a été la plus remarquée à l’Exposition de 1877 : pour sa perspective spectaculaire ; pour le réalisme de l’ambiance pluvieuse ; et surtout pour son format démesuré (2m12 x 2m76, un monstre dans l’esthétique impressionniste !)

3 Rue de Paris, temps de pluie - - Trottoirs de Paris -

, par lequel Caillebotte affirmait à la fois son aisance financière et sa maîtrise technique. Caillebotte, 1877, Chicago, Art Institute Cliquer pour agrandir Temps de pluie Car c’est bien la pluie sur Paris qui est, comme l’indique son titre, le sujet principal du tableau. Après le temps gris des Peintres en Bâtiment et le plein été du Pont de l’Europe, Caillebotte clôt la série avec une météorologie hivernale. Ce sera l’occasion de déployer, sur le trottoir, entre les pavés, sur les toits, sur les toiles des parapluies, toute la palette de nuances (blanc, argent, bleus et gris pâles) qu’exige le rendu des textures mouillées : la pluie unifie tout dans un camaïeu de tons froids.

Représenter la multitude Points de fuite. Rue de Paris, temps de pluie - Giverny News. Gustave Caillebotte, Rue de Paris, temps de pluie, étude. 1877 Musée Marmottan-Monet, Paris Cette toile est accrochée au-dessus du lit de Claude Monet, dans sa chambre de Giverny.

Rue de Paris, temps de pluie - Giverny News

C'est la réplique de l'oeuvre que possédait Monet, léguée ensuite par son fils Michel à l'Académie des Beaux-Arts. C'est donc au musée Marmottan-Monet de Paris que l'on peut en admirer l'original. Gustave Caillebotte aimait bien exécuter des études préparatoires avant de se lancer dans une oeuvre d'envergure. Cette toile de moyen format (54 x 65 cm) préfigure un très grand tableau de 2,12 m par 2,76 m qui se trouve à l'Art Institute of Chicago. Le tableau de Chicago porte le même titre (Paris Street; Rainy Day), et sa facture est beaucoup plus léchée.