background preloader

Glob

Facebook Twitter

Un glob peut être vu comme une sorte de trame sur laquelle des informations peuvent trouver un sens, parce qu'elles s'y insèrent dans une globalité, étant mises en perspective, en cohérence et en synergie.

Entendu largement, le terme pourrait désigner toute démarche permettant de relier des éléments épars à un ensemble homogène, de donner une portée générale à une information ponctuelle, d'insérer l'action immédiate dans le long terme ou l'acte isolé dans un projet collectif. A la limite, pour un individu, c'est une façon d'organiser et d'utiliser sa culture.

Les entreprises et institutions, elles aussi, ont besoin de cette démarche intégratrice, contrée par des pratiques expertes, disciplines spécialisées ou catégories cloisonnées, en partie obsolètes, qui ne suffisent plus pour appréhender un monde en mutation. Mais les routines mentales sont tenaces. Ainsi, sans remettre en cause les branches traditionnelles du management général (stratégie, organisation, management des ressources humaines, communication), on a besoin de les compléter par de nouvelles approches plus transverses, plus ouvertes, plus métissées.

Cette transversalité, qu'il faudra généraliser, se développe plus facilement dans les domaines les plus neufs, moins fossilisés par les traditions, comme par exemple le lobbying. Ainsi, au-delà du lobbying classique (où un acteur privé influence une décision publique), la communication stratégique, sorte de "lobbying évolué", est une démarche organisée destinée à maîtriser les ressources et contraintes externes par une approche prospective et stratégique de l'information et de la communication. C'est un exemple de "globing", adapté à la prolifération et à la diversification des jeux collectifs...

Globs. Editos. Emergence du glob. Sans glob, on blog à part ! Les globs sont des trames sur lesquelles des informations éparses peuvent trouver un sens, parce qu'elles s'y insèrent dans une globalité, étant mises en perspective, en cohérence, en synergie.

Sans glob, on blog à part !

Au sens large, le terme désigne toute démarche permettant de relier des éléments épars à un ensemble homogène, de donner une portée générale à une donnée ponctuelle, d'insérer l'action immédiate dans le long terme ou l'acte isolé dans un projet collectif... Le blog nous impose un nouveau rapport avec l'information : en partie exacte, cette affirmation courante est en partie erronée. Il est évident que notre rapport à l'information évolue ; il est incontestable que le blog en est un instrument - au même titre que le moteur de recherche ou que, plus généralement, tout traitement d'information numérique mise en réseau.

Glob : pour voir large sans tout mélanger.

Décryptages & balises

Structurer le zapping. Dans un monde complexe, l'information foisonnante impose un zapping permanent.

Structurer le zapping

Avec fatalement la déstructuration de nos systèmes d'information, donc de nos schémas de référence ? Zapping / synthèse. Réactivité, efficacité, anticipation... la gestion de crise a ses particularités.

Zapping / synthèse

Est-il opportun de les transposer massivement au management général ? Dans un monde qui change vite, la tentation est grande. Mais n'oublions pas que c'est aussi un monde complexe... Non seulement il faut tenir compte de cette complexité, mais le faire à tous les niveaux de l'entreprise. Ainsi :

Algoric

Accompagnements. Jp-quentin.net. Désapprendre. Convergence- foisonnement. Certains métissages restent simples : ici un croisement entre a et b donnera M, là c et d produiront N.

Convergence- foisonnement

On pourrait en rester là. On peut aussi imaginer des croisements à l'infini, en multipliant les rencontres entre sources différentes (convergence) ou en diversifiant leurs applications (foisonnement). En ajoutant des paramètres, comme dans une société post- ou hyper-moderne, on peut fabriquer de la complexité très élaborée ou de la complication pur sucre (n° 114). C'est à dire une complexité maîtrisée (ses composants sont identifiés, hiérarchisés et organisés dans un ensemble cohérent orienté vers des finalités explicitées) ou une complication débridée (confusion et anarchie : on mélange tout dans une bouillasse immonde, n° 97). Pour privilégier la première voie, il faut mettre de l'ordre, par exemple en s'inspirant de la façon dont un fleuve fédère ruisseaux et rivières avant de diversifier les bras de son delta...

L'exemple de la musique éclaire bien ce processus. Un processus qui change la perspective. Le processus de convergence-foisonnement (n° 112) nous éclaire sur bien des changements en cours et nous aide à les analyser autrement.

Un processus qui change la perspective

Quelques exemples peuvent l'illustrer et montrer sa portée : il y a là des tendances à analyser de près. Schéma de base : la convergence numérique. Les technologies de l'information ont apporté du sang neuf à des techniques plus anciennes et à divers secteurs d'activité, grâce notamment à leur caractère combinatoire (n° 107). Parfois, celui-ci a été judicieusement exploité par l'organisation sociale, dans une bonne complémentarité entre management et gouvernance. Evolution : la convergence des activités de réseau. Continuité Evolution Rupture. Du progrès au changement. 1 - Du progrès au changement Après des siècles marqués par une grande continuité (demain reproduira aujourd'hui, qui reproduit hier), rythmés par le temps cyclique (cycles du jour et de la nuit, de la semaine de travail, des saisons de l'année...), la société industrielle a introduit une vision plus dynamique organisée autour du progrès : en termes quantitatifs (produisons, consommons, accumulons, inventons, réalisons, etc. aujourd'hui plus qu'hier et moins que demain) comme en termes qualitatifs (demain sera mieux...).

Du progrès au changement

On est resté dans la continuité, mais le cycle fermé fait place à une spirale ouverte. Méthode. Heuristique.