background preloader

Optimisation

Facebook Twitter

Kioske

Problème. Save. VNC. Comment installer plusieurs distributions Linux sur un Raspberry Pi. Une des choses intéressantes sur le Raspberry Pi (en plus de son prix et de ses capacités), c’est qu’il peut exécuter plusieurs versions de Linux et même d’autres systèmes d’exploitation non-Linux comme RISC OS. Chacun de ces systèmes d’exploitation a sa propre image sur la carte SD.

Pour expérimenter entre les différents systèmes d’exploitation, cela signifie que vous devez soit avoir beaucoup de cartes SD ou que vous devez effacer le contenu de votre carte SD actuelle chaque fois que vous voulez en savoir plus sur une distribution différente. Bien que possible, ce n’est pas très amusant ! Heureusement, le projet NOOBS (New Out Of Box Software) permet aux utilisateurs d’installer plusieurs distributions Linux sur un Raspberry Pi, et ce dans une seule et même carte SD, et choisir au démarrage du Pi quel système d’exploitation utiliser. L’utilisation de NOOBS est assez simple. La carte SD a été divisée afin que chaque OS puisse disposer d’un espace disponible décent. Framboise Pi. Installation de Raspbian Wheezy sur Raspberry-Pi | PA Foulquier - Développeur Web - LAMP - Symfony 2. Crée le 02/10/2013 Catégories : Administration système Linux Raspberry-pi Le Raspberry-Pi est la plateforme informatique la plus fantastique que j'ai rencontré.

J'ai pu renouer facilement avec Linux et l'environnement LAMP à un cout moindre comparé à un serveur LAMP de type tour PC, sans parler de sa consommation électrique qui est de 3,5 Watt par heure et où le modèle A ne consomme que 0,5 Watt heure. Je vous recommande le modèle B pour se faire une "petite" pre-prod à moindre cout et compter 75 € pour un kit complet. Liens : www.blaess.fr/christophe/2012/11/26/les-gpio-du-raspberry-pi/ hyggeit.blogspot.fr/2013/04/super-cheap-web-enabled-power.html? Nous allons télécharger la Raspbian Wheezy et les outils qui nous permettrons de déployer l'image sur la carte SD du Raspberry-Pi. Sur Mac OS X 10.9 Mavericks nous utiliserons ApplePiBaker téléchargeable à cette adresse : On effectue le paramétrage suivant : sudo reboot. Prise en main du Raspberry Pi B+ (modifié le 20 décembre 2014 à 13:06) Le Raspberry Pi (RPI) est un produit qui me faisait de l'oeil depuis longtemps.

Son côté DIY et son tarif ont suffit pour me convaincre. Avec la sortie du modèle B+ j'ai décidé de sauter le pas et d'en acquérir un, non seulement pour le tester mais aussi pour remplacer mon boitier multimédia (HTPC). Je me suis posé pleins de questions lors de la découverte du produit et j'ai grapillé les réponses au compte goutte forum après forum, donc je vous propose une synthèse et découverte du produit qui vous facilitera la tâche. Made in UK Le RPI est un nano-ordinateur low cost, monocarte et dont la puissance de calcul est assuré par un processeur ARM.

La première version est sortie en 2012, plusieurs modèles sont sortis depuis : modèle A avec 256 Mo de RAMmodèle A+ (plus petit)Modèle B avec 2 ports USB 2.0, 1 port ethernet)Modèle B avec 512 Mo de RAMModèle B+ avec 4 ports USB 2.0, slot micro SD au lieu de SD Du côté des spécs : Les accessoires à ne pas oublier. Raspberry Pi - Allonger la durée de vie de vos cartes SD. Vous le savez surement, la durée de vie d'une carte SD dépend aussi du nombre d'écritures que vous effectuez sur celle-ci.

L'OS du Raspberry Pi fonctionnant sur une carte SD (ou micro SD), il écrit pas mal de logs dessus toute la journée. Voici donc une solution simple qui permet de limiter ces écritures afin de prolonger la durée de vie de votre carte SD. Pour cela, nous allons utiliser l'outil Ramlog qui crée un disque temporaire en mémoire vive, où sont stockés et mis à jour les logs. Et ce n'est que lorsque vous arrêterez votre Raspberry Pi que ces logs seront écrits sur la carte SD. Cela limitera grandement le nombre d'accès en écriture sur la carte. Notez qu'il est possible d'utiliser ramlog sur n'importe quel GNU/Linux donc ça peut aussi être utile pour les possesseurs de SSD.

Voici comment installer Ramlog sur le Rpi : sudo apt-get install rsyncsudo apt-get install lsofwget dpkg -i ramlog_2.0.0_all.deb sudo insserv. Personnaliser NOOBS et ses distributions – 1/3. En anglais, un NOOB est un newbie, un novice un débutant. C’est un terme un peu péjoratif utilisé dans le milieu des jeux en ligne. C’est le nom qui a été choisi pour l’utilitaire destiné à installer facilement le système d’exploitation du Raspberry Pi. NOOBS (New Out Of the Box Software = Nouveau Logiciel -fonctionnant- au sortir de la boîte) permet à un débutant d’installer un système d’exploitation pour le Raspberry Pi sans connaissances particulières.

Personnaliser NOOBS : Partie 1 – Partie 2 – Partie 3 Pour tout vous dire c’est le premier titre auquel j’avais pensé pour cette série d’articles… Mais bon, avouez que pour les moteurs de recherche ce n’est pas forcément très parlant L’idée ici est d’utiliser NOOBS pour charger rapidement une distribution personnalisée. Niveau : Utilisateurs avertis (un utilisateur averti en vaut deux!)

Personnaliser NOOBS – Article 1/3 Alors je me suis retourné vers les créateurs de NOOBS. Hein ? Personnaliser NOOBS – Article 2/3 Les 2 versions de NOOBS. Personnaliser NOOBS et ses distributions – 3/3. Dernier épisode de cette saga NOOBS.

Après avoir installé NOOBS nous avons installé une distribution Raspbian que nous avons personnalisée (frambian). Il nous reste à intégrer cette distribution modifiée dans NOOBS, à personnaliser les écrans qui défilent pendant l’installation de NOOBS et à ajuster quelques paramètres de démarrage de NOOBS. Tout ceci est l’objet de ce troisième épisode. Personnaliser NOOBS : Partie 1 – Partie 2 – Partie 3 Tout savoir sur le partitionnement et le démarrage de NOOBS Avant de regarder comment NOOBS gère les partitions, vous avez devez savoir comment fonctionne le partitionnement sur le Raspberry Pi : lisez cette page (en anglais) ou celle-ci (en français) si vous ne savez pas comment ça se passe au démarrage d’un Raspbian installé seul sur sa carte microSD.

Nommage des partitions Pour des raisons historiques il n’y a que 4 emplacements de partitions prévus dans la table de partition. Partition d’origine Démarrage de NOOBS – bas-niveau Fichiers de NOOBS . et #endif. Accéder au Raspberry Pi via Bonjour. Je viens de me rendre compte qu’une des premières choses que je fais sur mes Raspberry Pi n’avais jamais été expliqué ici dans un sujet dédié : l’accès via Bonjour. La technologie Bonjour date de mac OS X Jaguar et permet à un périphérique de s’annoncer sur un réseau TCP/IP, donc il est possible de se connecter à un appareil sans connaître son IP.

C’est très utilisé dans le monde des imprimantes, avec les caméras, etc. Avec le Raspberry Pi, l’intérêt vient surtout de l’accès en SSH : au lieu de chercher l’IP de la carte (ou de la fixer), il suffit de faire Shell -> Nouvelle connexion distante dans le Terminal pour voir le Raspberry Pi. C’est plutôt simple à mettre en place. Première chose, se connecter en SSH (via l’IP…) ou en direct sur le Raspberry Pi et lancer la commande de configuration. sudo raspi-config Dans Advanced Options, il faut modifier le hostname pour un truc simple à identifier.

Maintenant, il faut installer Avahi (implémentation open source de Bonjour) et l’activer. <? 19 : Optimisation, trucs & Astuce. Ce post est le dix-neuvième d’une liste de tutoriels sur le raspberry PI, cliquez ici pour accéder au sommaire ! Amis de l’électronique, passez votre chemin, nous ne parlerons cette fois-ci que de pure informatique, et pas de haut niveau en plus , cela dit ça peut intéresser plus d’un idlenaute donc je vous conseille de gratter un peu cet article quitte à vous taper une lecture en diagonale de ce véritable « pavé du dimanche ».

Je me suis rendu compte que j’ai oublié de préciser plein de trucs et astuces “génériques” applicables au raspberry parce que ça me paraissait évident, mais au fil des commentaires et des mails qui m’ont été adressés je me suis dit que ça valait peut-être la peine de faire un ptit billet pour éclaircir quelques points (et puis ça me laisse un peu de temps pour bidouiller d’autres prototypes). Les points abordés : Accéder à la console du raspberry PI sans écran Tapez dans la console : sudo nano /etc/network/interfaces Et remplacez par Attention !! Et cliquez sur “Connect”