background preloader

Agriculture GE

Facebook Twitter

TRIPTOLEM - Un potager urbain à Plan-les-Ouates: Travaux de recherche. Potagers urbains. Paniers de la région. FETE DE LA TOMATE 3-4-5 JUILLET 2015 - PLACE DE SARDAIGNE. La Ferme du Monniati.

ACP Genève

Welcome to La Fête de la Nature. Indicateurs. Le nombre d’exploitations agricoles diminue constamment.

Indicateurs

Entre 2013 et 2014 l’évolution structurelle a été de -2,1 %, soit une baisse de 1161 exploitations au cours de cette période, ce qui correspond à 3 exploitations par jour. La surface agricole utile des exploitations restantes a augmenté en 2014 en moyenne de 0,5 hectare à 19.5 ha. La part des exploitations de plus de 20 ha a ainsi augmenté. Après avoir atteint son plus haut niveau en 2005 avec 6420 exploitations, le nombre des exploitations biologiques a baissé jusqu'en 2010. On note cependant depuis 2010 une nouvelle hausse du nombre d'exploitations bio. Urbanature. ESSpace_Agriculture de proximité. Cours. La maison du terroir. Pré en bulle. LA BALADE SONORE : INAUGURATION LORS DU TEA TIME à écouter sur ce site dès le 10 octobre Le parc Beaulieu abrite un patrimoine naturel et architectural remarquable, avec sa maison de maitre et ses jardins dessinés au 18e siècle.

pré en bulle

Il est renommé pour ses cèdres du Liban - les plus anciens d’Europe continentale- et sa vue dégagée sur la chaîne du Mont-Blanc. Dans le cadre des journées européennes du patrimoine en septembre 2014 à Beaulieu, des membres du Collectif Beaulieu et de l’association AOC ont raconté l’histoire de Beaulieu depuis plus de trois siècles, avec l’art du jardin et du paysage au 18è siècle et son activité horticole. Ils ont exposé les projets présents et à venir, menés dans le respect de l’histoire et du patrimoine du parc. Une balade sonore a vu le jour afin de vous faire revivre cette journée: Naissance du domaine, les cèdres du Liban, l'espace horticaole, l'agriculture aujourd'hui, semences de pays. Épicerie participative. Bees4You. Brasserie du Père Jakob – Soral. La ferme à roulettes. Oiseau du paradis. La Chèvrerie du Champ Courbe. La Touvière. Chouette Nature. Association les Artichauts.

Genève Terroir. La Fraisière Ferme de Feuillasse. La Ferme de Budé. FRACP. Du 18 au 20 septembre, les structures d'agriculture contractuelle genevoises ainsi que la FRACP seront présentes à Alternatiba, à l'Espace Agriculture de proximité Venez nous rejoindre sur les stands, lors des nombreuses conférences sur l'alimentation, les OGM et bien entendu sur l'agriculture paysanne.

FRACP

Profitez en également pour signer et faire signer l'initiative populaire pour la souveraineté alimentaireTout le programme d'Alternatiba 17 septembre: Les jardins de Nyon, c'est parti! Depuis 2013, la Ville de Nyon soutient une réflexion sur l’agriculture de proximité entre paysans et consommateurs de la région. Un groupe de travail, mené par Unitere, s’est réuni à plusieurs reprises, puis s’est constitué en association afin de mettre sur pied une initiative d’agriculture de proximité. Le Jardin potager, déjà 150'000 paniers distribués. Près de 10 ans après sa première livraison, Le Jardin Potager fête la distribution de son150’000e panier. Toutes les infos Brochure souveraineté alimentaire. UNITERRE. Union Maraîchère de Genève (UMG) Agri, hebdomadaire professionnel agricole de la Suisse romande. AgriGenève : le portail des agriculteurs genevois. Labelinfo.ch. Agridea. Charte des jardins. Si, en passant dans la rue, vous voyez cet emblème affiché à l'entrée d'une propriété, c'est que ses habitants ont signé la Charte des Jardins et qu'ils ont pris l'engagement moral d'entretenir et d'aménager leur terrain pour favoriser la survie de la petite faune sauvage: oiseaux, hérissons, papillons, lézards, etc.

Charte des jardins

Idéalement, la Charte des Jardins est gérée localement par une commune, une association de quartier ou un groupement d'habitants. Mais on peut aussi y adhérer de manière individuelle. Pourquoi une Charte des Jardins ? Pendant longtemps, les sympathiques visiteurs des jardins que sont les hérissons, les écureuils, les oiseaux ou les papillons ont trouvé assez facilement de quoi se nourrir en périphérie des habitations, ainsi que des endroits où se reproduire et passer l'hiver. Du 13 juin au 4 octobre 2014. Politique agricole: «Je gagne plus à méthaniser mon fumier qu'à faire du lait» «Je boycotte la mise sous tutelle des paysans.

Politique agricole: «Je gagne plus à méthaniser mon fumier qu'à faire du lait»

Les administrations sont confites de technocrates en mal de verdure qui viennent vous faire de l'écologie là où ça ne change pas grand-chose.» Le Genevois Marc Zeller s'est lâché il y a dix jours dans Agri, l'hebdomadaire professionnel des agriculteurs romands. «Il dit tout haut ce que beaucoup de paysans n'ont pas le courage de dire», écrit un lecteur vaudois une semaine plus tard dans le même journal.

Le Verniolan rigole, assez fier de son coup de gueule. Il a reçu des messages de félicitation de toute la Suisse romande. L'agriculteur rebelle exploite la ferme des Grand Bois, entre Vernier et Satigny, un domaine de quelque 90 hectares (la moyenne des fermes à Genève est inférieure à 50 hectares), 230 têtes de bétail dont 85 vaches. «Le fumier bientôt plus cher que le lait» L'article d'Agri est titré «Le fumier bientôt plus cher que le lait». Union des Paysannes et Femmes rurales Genevoises. Agence d'information agricole romande.

Films et débats sur l'alimentation à Genève. Chez mon fermier - Grand Genève.