background preloader

Industrie 4.0

Facebook Twitter

Bosch veut fabriquer les capteurs de l’usine du futur - Electronique. Les machines seront bientôt dotées d’oreilles.

Bosch veut fabriquer les capteurs de l’usine du futur - Electronique

C’est en tout cas le projet de Bosch et de ses partenaires. Le spécialiste de l’électronique développe des capteurs Mems, systèmes micro-électromécaniques utilisés pour détecter l’orientation des smartphones par exemple, à l’usage de l’industrie. Les capteurs seront installés sur les machines et détecteront les bruits suspects pouvant être à l’origine d’un dysfonctionnement. Qu’ils s’agissent des bruits de structure, c’est-à-dire les secousses et vibrations à l’intérieur de la machine, ou du son acoustique, les bruits émis par la machine. Le système comparera les signaux mesurés avec les bruits "normaux" préalablement mémorisés. Un projet collaboratif Le projet baptisé "Ameli 4.0" est lancé depuis fin 2015. Bosch fabrique déjà des capteurs Mems pour l’industrie automobile et pour les téléphones portables. Marine Protais. [#EtudeKPMG] Industrie #automobile 2016: le #digital bouleverse les priorités #SérieEtéKPMG.

En 2016 à Paris un grand salon "Industrie du Futur" symbole renouveau de l'industrie européenne, l'Allemagne invité ht… Accueil. Industrie du Futur : transformer le modèle industriel par le numérique. Emmanuel Macron réunissait le 18 mai 2015 à Nantes les acteurs mobilisés en faveur de la réindustrialisation autour du projet Industrie du Futur, nouvelle matrice de la stratégie industrielle. Amené à jouer un rôle central dans la seconde phase de la Nouvelle France Industrielle (NFI), ce projet vise à moderniser l'outil industriel et à transformer son modèle économique par le numérique.

Emmanuel Macron à l'école des Mines de Nantes, le 18 mai 2015 Le projet Industrie du Futur, lancé par le président de la République le 14 avril 2015, va jouer un rôle central dans la démarche de la seconde phase de la Nouvelle France Industrielle avec pour objectif d’amener chaque entreprise à franchir un pas sur la voie de la modernisation de son outil industriel et de la transformation de son modèle économique par le numérique. Emmanuel Macron transforme les 34 plans de la Nouvelle France industrielle en 10 solutions - Economie. Qu’est-ce que l’usine du futur ? Usine du futur, industrie 4.0, cyberusine ou usine connectée, peu importe la manière de la nommer, cette mutation du secteur propose une révolution du process industriel, basée sur les nouvelles technologies et l’innovation.

Qu’est-ce que l’usine du futur ?

Pourquoi ce nom d’industrie 4.0 ? Parce qu’avant d’en arriver là, 3 révolutions industrielles se sont succédées : la première, au XVIIIe siècle, est caractérisée par la production mécanique avec l’utilisation du charbon, le développement de la machine à vapeur…la seconde, à la fin du XVIIIe siècle, permet la production de masse avec l’arrivée de l’électricité.la troisième, au milieu du XXe siècle, permet la production automatisée, avec automates et robots. Avec l’industrie 4.0, le secteur entre donc dans sa quatrième révolution, caractérisée par une fusion entre Internet et les usines. A chaque maillon des chaines de production et d’approvisionnement, les outils et postes de travail communiquent en permanence grâce à Internet et aux réseaux virtuels. Industrie 4.0. Sommaire L'industrie 4.0 : vers de nouvelles formes de coopération liées à la numérisation de l'industrie.

Industrie 4.0

Un ouvrage encore inédit, en France L’introduction du numérique dans les entreprises représente une véritable révolution industrielle et sociale. Elle repose d’abord sur l’intégration de l’ensemble du processus de production, grâce à l’utilisation intensive des outils numériques entre machines, produits et fonctions de l’entreprise. Des changements radicaux en découlent : nouveaux modèles économiques, redéfinition de l’organisation du travail, interrogeant à la fois la pertinence de formation et les règles de management actuels. Industrie 4.0 - Risiken der vernetzten Produktion. Arbeitswelten 4.0 - Wie wir morgen arbeiten und leben. Plattform Industrie 4.0 - Startseite. Quand la transition digitale menace l’industrie traditionnelle. Digital Le 16/08/2016 Les secteurs industriels traditionnels sont l’un des derniers bastions encore assez peu bouleversés par la transition numérique qui s’opère dans le monde des affaires.

Quand la transition digitale menace l’industrie traditionnelle

Mais cela pourrait bien être amené à changer d’ici peu. En 2003, en lançant l’iTunes Music Store, Apple s’apprêtait sans le savoir à établir un cas d’école en matière de rupture digitale. Initialement conçue pour faciliter le téléchargement légal afin de doper la demande d’iPods, la plateforme a révolutionné l’industrie musicale en devenant un intermédiaire incontournable, capable d’imposer à ses fournisseurs les exigences de ses clients (achat des morceaux à l’unité plutôt que par album, abandon des DRM…). Un pivotement stratégique nécessaire Pour les industriels, la menace est de deux ordres : – De nouveaux acteurs très innovants, solidement financés et animés d’une philosophie inspirée du numérique peuvent faire irruption sur leur marché, bousculant les codes et les modèles.