background preloader

Haiti

Facebook Twitter

Haïti, le drame des enfants "restavek" Pourquoi Haïti ne se développe pas ? 9 février 2011 Article en PDF : Un retour dans l’histoire.

Pourquoi Haïti ne se développe pas ?

DÉCOUVERTE - GUIDE D'HAÏTI. Saint-Louis-du-Sud (Sen Lwi disid en créole) est une commune d’Haïti, située dans le département du Sud, arrondissement d’Aquin.

DÉCOUVERTE - GUIDE D'HAÏTI

Elle se trouve au sud de l’île de Saint-Domingue, à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Cavaillon. Démographie La commune est peuplée de 59 042 habitants (recensement par estimation de 2009). Histoire. Les restavèks plaie ouverte. En Haïti, au moins 400 000 enfants, aux trois quarts des filles, vivent en domesticité.

Les restavèks plaie ouverte

Au service de leurs maîtres, ces enfants sont généralement traités comme des moins que rien. Notre collaboratrice Monique Durand s'est intéressée à une question au centre d'un débat national dans ce pays, qui rouvre la plaie jamais refermée du passé esclavagiste de l'île. Ils sont debout depuis 4h ou 5h le matin. Ils ont dormi sous la table de la cuisine de leur maître. Ils ont parfois seulement six, huit ou dix ans. Ce soir-là, Magali Georges, directrice d'une école située rue Bois Patate, au coeur de Port-au-Prince, m'avait ouvert les portes d'une classe de restavèks.

C'était avant. Le mot créole «restavèk» est dérivé du français «reste avec». Les restavèks sont des enfants issus des campagnes pauvres qui ont été confiés à une famille citadine afin d'échapper à la misère. «Il y a des pays aussi pauvres qu'Haïti, poursuit Jean-Robert Cadet, où un tel asservissement des enfants n'existe pas. Haïti : «l'habitat, c'est le chaos et l'anarchie» Un million et demi de Haïtiens ont été jetés à la rue le 12 janvier 2010, quand un immense tremblement de terre a ravagé Port-au-Prince et ses environs.

Haïti : «l'habitat, c'est le chaos et l'anarchie»

Le soir même, chaque terrain disponible a été transformé en camp de sinistrés. Le golf de la capitale est rapidement devenu un emblème du désastre. Trois mois après le séisme, les familles vivant sur le green ont commencé à être déplacées vers un site plus sûr, à Corail, une zone déserte à 15 kilomètres de la capitale. Cinq ans après, 85 000 personnes survivent toujours dans des bidonvilles ou des «habitats provisoires», dans des conditions d’hygiène déplorables. Comment expliquer (les relatives) lenteurs de la reconstruction ? Apres les premières semaines d’émotion provoquée par le séisme dévastateur, les médias se calment, les promesses s’envolent, mais certaines catégories sociales, celles qui sont habituées à vivre de la rente, profitent de la manne internationale.

Qu’en est-il des bâtiments publics ? "L'action des ONG à Haïti doit être évaluée" Youphil: Les ONG ont été très critiquées à Haïti (lire notre analyse).

"L'action des ONG à Haïti doit être évaluée"

Pourquoi est-il si difficile de les évaluer? Philip Tamminga: C’est toujours un challenge de trouver le juste milieu entre le travail sur le terrain, avec les partenaires locaux, et la nécessaire coordination avec les acteurs internationaux. Les ONG les plus importantes sont convaincues de la nécessité de mener des évaluations. Mais dans le cas d’Haïti, nous avons vu apparaître de nouveaux acteurs, des petites ONG, qui ont sans doute moins d’expérience. La communauté internationale doit savoir comment elles travaillent. Youphil: Quels sont selon vous les critères permettant d’évaluer leurs actions? Philip Tamminga: Aux Etats-Unis, il y a des recommandations pour les ONG, pour savoir par exemple combien elles doivent dépenser pour le management, le fundraising, la communication.

Personnellement, je ne pense pas que ce soit la meilleure approche parce que chaque désastre est différent. > Lire notre article sur Dara. Haïti République d'Haïti. État insulaire des Grandes Antilles baigné au nord par l'océan Atlantique, au sud par la mer des Antilles, Haïti occupe la partie occidentale de l'île du même nom.

Haïti République d'Haïti

Superficie : 27 750 km2 Nombre d'habitants : 10 317 000 (estimation pour 2013) Nom des habitants : Haïtiens Capitale : Port-au-Prince Langues : créole et français Monnaies : gourde et dollar des États-Unis Chef de l'État : Michel Martelly Chef du gouvernement : Evans Paul Nature de l'État : république à régime semi-présidentiel Constitution : Adoption : mars 1987 Pour en savoir plus : institutions d'Haïti État peuplé en majorité de Noirs, la république d'Haïti est un pays au climat tropical (fréquemment touché par des cyclones), formé de chaînons montagneux séparés par des terres plus basses, qui produisent du café, des bananes et de la canne à sucre.

Le sous-sol recèle de la bauxite. 1. 1.1. La disposition du relief est sans doute le fait naturel le plus important dans la vie du pays. Haïti : «l'habitat, c'est le chaos et l'anarchie» RESEAU-CULTURE-HAITI.