background preloader

Jolie842

Facebook Twitter

Cérémonie d'ouverture, promesses, sécurité: ce qu'il faut retenir de la première journée de la COP21. La 21e Conférence des parties (COP21) s'est ouverte lundi matin, en présence des chefs d'Etat de 150 pays. Dans le parc d'expositions du Bourget, transformé en véritable forteresse, l'Américain Barack Obama, le Chinois Xi Jinping, le Canadien Justin Trudeau et leurs homologues du monde entier ont été accueillis par le président français François Hollande et le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon.

Le marathon des négociations doit durer jusqu'au 11 décembre. o Ouverture officielle Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et président de la COP21, a ouvert officiellement la 21e Conférence des parties, peu après 10h. "Nous avons une obligation de succès" car "l'enjeu est beaucoup trop important et la menace climatique beaucoup trop grande pour que nous puissions nous contenter d'un accord minimal", a-t-il déclaré. O Hollande demande un accord "différencié, universel et contraignant". o Barack Obama assume sa part de responsabilités o Le point sur la circulation. François Hollande évoque un jour "historique" lors de l'ouverture de la COP21. COP21. Au Bourget, Hollande a accueilli toute la planète. Après le terrorisme, le climat : François Hollande court après les coalitions. Au Bourget (Seine-Saint-Denis), le président a ouvert hier la COP21 et soigné, en coulisses, son costume de chef de guerre, l'ombre des attentats de Paris planant sur cette première journée.

L'hommage aux victimes avait commencé dans la nuit. Dès sa descente d'Air Force One, Barack Obama s'est rendu au Bataclan déposer une rose avec Hollande. Comme David Cameron et Angela Merkel avant lui. «Il ne manque plus que Poutine, désormais», confie la maire de Paris, Anne Hidalgo. Sur le tapis rouge, le secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur est venu «en renfort» avec Ségolène Royal et Laurent Fabius. Tour à tour, chacun des invités répond à l'appel, quitte à faire exploser le chronomètre : oubliées les trois minutes par intervenant.

Les négociations seront rudes AUDIO. Consultez aussi : La COP21 : c'est quoi au fait ? VIDEOS. COP21 : Paris promet 2 Mds € à l'Afrique pour les énergies renouvelables. Rappelant que l'aide française à la lutte contre le changement climatique sera portée de 3 à 5 milliards d'euros par an d'ici à 2020, François Hollande a souligné qu'«une part très substantielle de (cet) effort bénéficiera à l'Afrique». «La France veut montrer l'exemple», montrer qu'elle n'est pas simplement «le soutien aux forces africaines qui doivent assurer la sécurité du continent».

Elle «veut être pleinement engagée aux côtés du continent africain», a-t-il poursuivi, répondant aux appels d'une dizaine de ses homologues africains. «L'Afrique subit les conséquences du réchauffement climatique, alors qu'elle n'est pas responsable de l'émission de gaz à effet de serre», a encore fait valoir François Hollande, estimant qu'«il y a une dette écologique que le monde doit régler à l'égard du continent africain». VIDEO. COP21 : Paris s'engage pour les énergies renouvelables en Afrique VIDEO.

Consultez aussi : La COP21 : c'est quoi au fait ? VIDÉO - COP21: Hollande appelle à 'dépasser les intérêts' particuliers. Le président français François Hollande a lancé aujourd'hui un appel aux 195 pays de la conférence climat à "dépasser les intérêts" particuliers pour parvenir à un accord lors de la deuxième semaine de négociations, qui sera décisive. "Je lance devant vous un appel pour que nous soyons capables de dépasser les intérêts des régions, des pays, les intérêts qui sont ceux de nos niveaux de développement pour que nous puissions être à la hauteur de la planète dans son ensemble", a-t-il déclaré. "Je demande à ceux qui voudraient viser trop haut de faire attention de ne pas avoir raison tout seuls", a poursuivi le chef de l'Etat français. Quant à "ceux qui voudraient se contenter du minimum, ils risquent d'avoir le maximum de catastrophes" naturelles, a-t-il averti.

François Hollande clôturait au Bourget, au nord de Paris, une "journée d'action" des collectivités locales, entreprises, syndicats et autres institutions financières ou scientifiques mobilisés dans la lutte contre le réchauffement. COP21 : la France «conjure» les négociateurs d'adopter le projet d'accord. VIDÉO - «Le 12 décembre 2015, peut être un jour historique, une grande date pour l'humanité » a déclaré François Hollande devant les négociateurs, les exhortant à saisir « l'occasion de changer le monde ». Venu au Bourget pour la présentation du projet d'accord final de la COP21, François Hollande a exhorté les 195 négociateurs de la conférence climat à adopter ce texte issu de deux semaines d'intenses négociations.

«Tous ces efforts doivent trouver leur conclusion» a déclaré le président. Il a souligné: «la seule question qui vaille: voulons-nous un accord?». «Cet accord qui n'a pas pu être trouvé à Copenhague», cela a été «une immense déception qui a jeté le doute sur la capacité de la communauté internationale à agir». «C'est vous et vous seuls qui avez la réponse. Nous avons à faire le dernier pas.» Il a salué un accord «à la fois ambitieux et réaliste» qui concilie «la responsabilité des pays les plus riches» et accorde «aux pays vulnérables les moyens qui ont été promis».

COP21 : Hollande et Obama, dîner entre amis dans un trois étoiles parisien. Les deux chefs d'Etat se sont retrouvés ce lundi soir autour d'une grande table parisienne, le restaurant trois étoiles de l'Ambroisie à Paris. Un haut-lieu de la gastronomie parisienne habitué à recevoir les grands de ce monde puisque Jacques Chirac avait l'habitude d'y convier Bill Clinton.

Pour l'occasion, la place des Vosges a été fermée à la circulation alors qu'avant d'accueillir son hôte le président français est allé saluer quelques clients attablés... en terrasse. Peut être en guise de clin d'œil à ces Parisiens qui, malgré les attentats de Paris, continuent de passer du bon temps. Une ambiance «assez intime» La lutte contre le terrorisme et la situation en Syrie devaient justement être abordées entre les deux présidents au terme d'une journée de discussions informelles et tous azimuts.

Poisson sauvage et tarte fine au cacao. COP21 : 700 maires du monde réunis à Paris pour exercer « une pression positive » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Exercer une « pression positive » sur les négociations qui se déroulent au Bourget. Telle est la volonté des représentants des quelque 1 000 villes du monde entier réunis, vendredi 4 décembre à Paris, en marge de la COP, pour un Sommet des élus locaux pour le climat. Ce rassemblement est organisé à l’initiative d’Anne Hidalgo, l’hôte, et de Michaël Bloomberg, envoyé spécial des Nations unies pour les villes et le climat et ancien maire de New York. Lire aussi : Anne Hidalgo et Michael Bloomberg : « Accord contraignant ou pas, il faut agir » Rio de Janeiro, Santiago du Chili, Milan, Athènes, Londres, Bordeaux, Copenhague, Berlin, Londres, Sydney, Séoul, Shanghai, New Delhi, Pékin, Bamako, Dakar, Johannesburg, Chicago, Los Angeles, Montréal, Vancouver… Au total, 700 maires ont répondu présent.

Des villes plus ambitieuses Les élus veulent aller au-delà de cette reconnaissance et apporter « une contribution décisive à la COP21 ». COP21 : 150 chefs d'Etat ont lancé les négociations marathon sur le climat. Ils ont jusqu'au 11 décembre pour trouver un accord contraignant sur la réduction d'émissions des gaz à effet de serre. But : contenir le réchauffement de la planète en dessous de 2°C d'ici à 2100. VIDEO. COP21 : tout comprendre en 2 minutes AUDIO. La COP21, un village planétaire Dans le parc des expositions du Bourget (Seine-Saint-Denis), transformé en forteresse après les attentats du 13 novembre, l'Américain Barack Obama, le Chinois Xi Jinping, le Russe Vladimir Poutine, l'Indien Narendra Modi et leurs homologues du monde entier ont été accueillis par le président français François Hollande et le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, protégés par 2.800 policiers et militaires.

Les principaux faits du jour - François Hollande souhaite limiter le réchauffement à 1,5°C d'ici 2100. >>> Retrouvez les moments forts de la journée de lundi : 22 heures. 20h04. 19h38. 19h18. 19h09. 19h00. 18h50. 18h45. 18h43. 18h35. 18h25. 18h20. 17h56. 17h40. 17h30. 17h00. 16h45. 16h40. 16h30. 16h25. COP21 : une ébauche d'accord sur le climat a été acceptée. VIDÉO - Les négociateurs de 195 pays ont remis samedi un texte qui servira de base aux discussions des ministres à partir de lundi. L'accord est censé être conclu la semaine prochaine à Paris. Une ébauche d'accord sur le climat a été rendu comme prévu ce samedi midi à la présidence française de la COP21. Ce texte de 48 pages est le fruit de quatre ans de réunions et de négociations d'un groupe de travail technique spécialement dédié à cette tâche et baptisé ADP - un obscur terme de jargon onusien.

Il servira de base aux dernières tractations politiques qui démarreront lundi en vue de l'adoption d'un accord universel historique sur le climat en fin de semaine prochaine. Ce «brouillon» contient le projet d'accord proprement dit et deux annexes. En dépit d'une dernière nuit de travail pour simplifier au maximum ce texte de compromis, de nombreuses options différentes restent matérialisées sous la forme de près de 950 bouts de textes entre crochets.