background preloader

Conception d'Exposition

Facebook Twitter

ESPACES. EXPOSITION TRACES DU SACRE, MONTAGE ET SCENOGRAPHIE. Les procédés immersifs dans les musées | Le Culturographe. Les procédés immersifs dans les musées Dans les musées, que cela soit par la projection d’un film sur grand écran, un décor étudié ou des sons recréant une ambiance d’époque, bon nombre de dispositifs sont élaborés pour susciter chez le visiteur un sentiment d’oubli du temps et du lieu où il se trouve et le plonger dans l’univers qu’il visite. Un défi qui est de plus en plus et de mieux en mieux assuré par les nouvelles technologies numériques. Les dispositifs employés entrent dans la catégorie de l’immersion. Celle-ci laisse le visiteur ressentir une oeuvre, s’en imprégner, s’informer à des degrés divers. Cap sur les différents procédés immersifs qui existent ou ont existé en France et explications par Christophe Courtin, chargé des dispositifs multimédias du Château des Ducs de Bretagne, à Nantes. Poser sa propre main sur la trace de celle d’un homme préhistorique.

Une audace permise par le “multitouch” du musée Nestploria, dans les Hautes Pyrénées. Interview Christophe Courtin. LES CRAYONS . Scénographie . Muséographie . Expographie . Le musée du XXIe siècle: une expérience immersive. Fini le temps où l'on se rendait au musée pour admirer des objets disposés dans des vitrines. L'heure est à l'expérience immersive: on «plonge» dans l'installation, on vit une expérience, on devient partie prenante de l'œuvre.

Rain Room, une installation de Random International. Photo: Felix Clay. Courtoisie de la Barbican Art Gallery. Au Musée de la paix de Guernica, en Espagne, les visiteurs pénètrent dans une salle à manger d'époque qui se transforme, peu à peu, en une scène d'horreur. La pièce se désintègre lentement sous les yeux des «spectateurs-témoins» au son des sirènes retentissantes et des hurlements des enfants. Ils sont plongés au cœur du bombardement de Guernica, le lundi 26 avril 1937, qui souffla plus de 70 % de la ville et élimina quelque 25 % de sa population. Museo de la Memoria y los Derechos Humanos, Santiago, Chili. L'émotion, d'abord «L'immersion, c'est un moyen de rendre l'univers des sciences plus convivial tout en facilitant la transmission du savoir.» 3 tendances à suivre pour dépoussiérer le musée - Cultureveille. On le sait, l’année 2015 aura été une année noire pour la fréquentation des musées, avec des baisses pouvant atteindre plus de 10%.

Pourtant, sur ces dernières décennies, la tendance est globalement à la hausse, signe que les établissements français ont su se renouveler pour séduire un public élargi. Aujourd’hui, les musées redoublent de créativité pour attirer touristes comme visiteurs locaux dans leurs galeries. Alors, quelles sont les tendances à suivre pour l’année 2016 ? Du 15 au 17 novembre avait lieu à Québec la conférence Communicating the Museum, qui réunit des musées du monde entier autour d’une série d’interventions et de conférences. Cultureveille était partenaire de l’événement, et vous livre les 3 tendances qui se distinguent. Le sensorium synthétique : réflexion sur l’utilisation de l’expographie immersive numérique et muséale. « Le seul véritable voyage, le seul bain de Jouvence, ce ne serait pas d’aller vers de nouveaux paysages, mais d’avoir d’autres yeux, de voir l’univers avec les yeux d’un autre, de cent autres, de voir les cent univers que chacun d’eux voit, que chacun d’eux est. » Marcel Proust, La Prisonnière, dans À la recherche du temps perdu, tome 5 1La société dans laquelle nous vivons encense l’expérience où il nous faut « vivre » différentes situations le plus intensément possible (sports extrêmes, spectacles à grand déploiement, etc.).

Les technologies changent notre condition de vie et nos perceptions en peu de temps parce que les dispositifs ne cessent de se perfectionner et d’être englobants. 2Nous apercevons, depuis les années 2000, cette effervescence des technologies dans la diffusion du patrimoine au sein des musées. Plusieurs professionnels croient qu’il faut augmenter l’expérience de visite et qu’elle soit plus significative afin de fidéliser le public à l’institution muséale. Immersion, the Senses, and Embodied Experiences – A Series of Epistolary Romances – Medium. The Authors Lesley Kadish —Lesley Kadish was born a redhead in summer in Texas and migrated north at eighteen to avoid further sunburn.

After graduating with a degree in historic archaeology from Grinnell College, she once again found herself at the mercy of the sun when she accepted her first job in digital cartography for the Museum of Northern Arizona. In subsequent years, she has worked as a curator for the Minnesota Historical Society, a digital project lead for the Espoo City Museum in Finland, and currently as a Fellow in the Smithsonian Accessibility Program, and a researcher with Georgetown University’s Center for New Designs in Learning and Scholarship (CNDLS). Lesley’s most current work evokes this body knowledge to theorize and explore multi-sensory learning in museums.

Despite splitting her vacation time between Minnesota and Finland, Lesley continues to find a way to get a sunburn. The Initial Prompt Our Correspondence (as it evolves)… ponderings to begin Ed, Warmly, Lesley Ed. Design d'espace / agencement. Faut-il lire les textes des expositions ? – Mondes Sociaux. L’exposition est devenue un média, fabriquée par les professionnels (muséographes ou expositeurs) en vue de provoquer des effets sur les publics.

Selon la thématique dans laquelle elle est inscrite, ces effets sont de différente nature : esthétiques, scientifiques, sociaux… La spécificité du média exposition est qu’il déploie dans un espace, aménagé et ordonnancé, des œuvres ou des objets exhibés afin qu’ils soient vus, compris ou appréciés par les publics. Comme d’autres médias, l’exposition combine plusieurs registres de sens afin de construire un contenu à transmettre ou de produire des effets sur les visiteurs. Ces registres (objets, son, décor, éclairage, audiovisuel…) ont pour mission de mettre en valeur les objets ou les œuvres exhibés dans un parcours architecturé.

Or, l’un d’eux est parfois laissé de côté ou oublié, le registre textuel. En dépit du peu de cas qu’on lui accorde, l’écrit joue un rôle primordial dans la conception et l’appropriation du discours d’exposition. Exposition guide bonnes pratiques.