background preloader

Inégalités scolaires

Facebook Twitter

Colloque 533 - Influence persistante de l’origine sociale sur l’accès et la persévérance aux études supérieures : partage des connaissances sur les étudiants de groupes sous-représentés. Description Ce colloque portera sur l’influence persistante de l’origine sociale sur l’accès aux études supérieures et sur les cheminements scolaires d’étudiants issus de certains groupes de la population.

Colloque 533 - Influence persistante de l’origine sociale sur l’accès et la persévérance aux études supérieures : partage des connaissances sur les étudiants de groupes sous-représentés

On y abordera notamment la question des étudiants d’origine autochtone, du groupe sociolinguistique d’appartenance ainsi que des étudiants issus de familles à faible capital scolaire. En effet, de nombreuses études au Québec comme ailleurs au Canada et dans le monde (Bourdieu, 1986; Bui, 2002; McCarron et Inkelas, 2006; Kamanzi, Doray, Bonin, Groleau, Murdoch, 2010; Finnie, Childs et Wismer, 2011; Turcotte, 2011) montrent que le niveau de scolarité des parents est l’un des facteurs les plus déterminants de l’accès et de la réussite aux études supérieures. L'école produit aussi des déficiences. [Colloque 503 - Une réflexion décloisonnée sur les échecs et les réussites de l’école contemporaine : en quoi la recherche peut-elle poser problème ou être porteuse de solutions] Un quart des colloques du congrès de l'Acfas concerne l'éducation.

L'école produit aussi des déficiences

Ce chiffre témoigne d'un milieu de recherche extrêmement dynamique. « Tout ce beau monde travaille avec volonté depuis des années. Il offre des solutions et consent. Mais finalement quand on regarde comment l'école se porte, autant au Québec, qu'ailleurs en Occident, pourquoi alors est-ce qu'on n'arrive pas à faire mieux? Lise Gremion – L'ambition d'une école pour tous: entre élans sociaux et silences complices. Ries 3096 62 les alliances educatives pour lutter contre le decrochage scolaire jean luc gilles pierre potvin chantal tieche christinat. Les Héritiers. 1964 pierre bourdieu et jean-claude passeron Quarante ans après sa parution, que reste-t-il de ce petit livre, présentant un corpus de statistiques et d'enquêtes sociologiques sur les étudiants, écrit à quatre mains par deux jeunes sociologues ?

Les Héritiers

Au fil du temps, la paternité va en revenir à Pierre Bourdieu, dont les travaux ultérieurs creuseront les notions qui y sont présentées : celles par exemple de capital culturel, de culture légitime ou de violence symbolique. En matière d'éducation, la problématique contenue dans l'ouvrage est même appelée aujourd'hui par les sociologues la théorie bourdieusienne. Quant au terme d'héritier, il est quasiment passé dans le langage courant pour désigner les enfants de familles cultivées, dont on sait que, pour beaucoup, ils n'auront pas de problèmes à l'école et feront de brillantes études. Georges Felouzis : Que savons-nous des inégalités scolaires ? Peut-on réduire dans un petit format une énorme question qui empoisonne le système éducatif ?

Georges Felouzis : Que savons-nous des inégalités scolaires ?

Sociologue, Georges Félouzis nous donne un Que Sais-je sur "Les inégalités scolaires" qui va plus loin que le constat. Analysant les travaux des chercheurs, il construit une nouvelle grille de lecture de la constitution de ces inégalités. La différenciation pédagogique par l'exemple, au Canada. On fait comme si on ne le savait pas, mais il faut bien se rendre à l'évidence : nous n'apprenons pas tous de la même façon.

La différenciation pédagogique par l'exemple, au Canada

Même si aucun de nous n'est programmé pour apprendre d'une façon ou d'une autre, nous développons très tôt des stratégies d'apprentissage différenciées, en fonction de notre environnement personnel et culturel, en inter-relation avec nos centres d'intérêt, nos proches et nos mentors. Il est communément admis qu'il existe trois style dominants d'apprentissage : visuel, auditif, kinesthésique. Les stratégies individuelles d'apprentissage s'appuient sur une dominante, généralement combinée avec un style associé.

Nos sociétés privilégient elles aussi des styles d'appropriation de l'information et d'apprentissage. Actuellement par exemple, la "pensée visuelle" est très largement valorisée. Observatoire des inégalités. Selon l’OCDE, la France est l’un des pays où le milieu social influe le plus sur le niveau scolaire 26 octobre 2015 Avec un score de 57 sur 100, la France est l’un des pays de l’OCDE où le milieu social influe le plus sur le niveau scolaire.

Observatoire des inégalités

Lire la suite L’inégal accès au bac des catégories sociales. Bourdieu et l'inegalite des chances. On connaît les positions du sociologue Pierre Bourdieu sur l'inégalité des chances.

Bourdieu et l'inegalite des chances

Une anomalie dans sa réception du côté des enseignants est qu'ils ne semblent pas comprendre que Bourdieu conteste l'idéologie de la promotion sociale par l'éducation et qu'ils ne retiennent que la critique de la reproduction et le faible taux d'enfants d'ouvriers dans les études supérieures. Bourdieu a cependant tort en ce qu'il néglige un peu facilement la promotion sociale acquise par les enseignants eux-mêmes au cours des Trente glorieuses, et même après. De 1945 à 2000, le nombre d'enseignants a été multiplié par deux au primaire, par sept au secondaire, par dix à l'université. Bourdieu et l'école : la démocratisation désenchantée.

L'analyse du rôle de l'école dans la reproduction des inégalités sociales a significativement influencé les recherches ultérieures en éducation, et elle a été largement vulgarisée.

Bourdieu et l'école : la démocratisation désenchantée

Trois raisons principales expliquent ce succès : une conjoncture politique et sociale favorable ; la convergence de ces analyses avec des critiques déjà formulées à l'égard du système scolaire ; la puissance de ce travail critique, dont la pertinence, et même les excès, ont profondément bouleversé notre point de vue sur l'école, et celui de certains enseignants sur eux-mêmes. Le fonctionnement du système scolaire ne constitue pas l'objet central des travaux de Pierre Bourdieu. A travers plus de trente publications importantes, depuis Sociologie de l'Algérie (Puf, « Que sais-je ? », 2001) jusqu'à La Domination masculine (Seuil, 1998), cet élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé de philosophie, a construit une oeuvre large et complexe.

Une étude confirme que les inégalités sociales accroissent les écarts scolaires. INFOGRAPHIES - Des tests menés auprès d'élèves sous l'égide du ministère illustrent les fortes disparités de niveau en fonction des catégories sociales et confirment qu'elles s'accroissent au collège.

Une étude confirme que les inégalités sociales accroissent les écarts scolaires

Cette étude est publiée alors que la ministre Najat Vallaud-Belkacem présente mardi les mesures de sa première rentrée. À l'heure de la fin des vacances et alors que la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem s'apprête à faire sa rentrée (voir plus bas), le défi des inégalités sociales se confirme. À l'école, la profession des parents et leur attrait pour la lecture a une influence sur le niveau des enfants.

C'est la conclusion d'une étude réalisée par le ministère de l'Éducation nationale et relayée, mardi, par Europe 1. Menée auprès de 35.000 élèves de la sixième à la troisième, cette étude a confronté les scolaires à des tests cognitifs portant sur la lecture, les mathématiques, la logique et la mémoire. Georges Felouzis : Que savons-nous des inégalités scolaires ? Systèmes éducatifs et inégalités scolaires : une perspective internationale. 1La sociologie des inégalités sociales à l’école s’est enrichie ces dernières années des résultats des grandes enquêtes internationales sur l’éducation.

Systèmes éducatifs et inégalités scolaires : une perspective internationale

Pour les enquêtes de l’IEA (2007) et de l’OCDE (2004), il s’agit de comparer des systèmes éducatifs en fonction de ce qu’ils « produisent » en termes de compétences des élèves. On peut ainsi penser les processus éducatifs en relation avec les politiques scolaires de chaque pays en considérant toute une série d’indicateurs comme l’âge de la première orientation, le nombre de filières, les modes de regroupement des élèves, la part du privé et du public dans les systèmes éducatifs, etc. (Demeuse, Baye et al, 2005). Conf madeniger.

Téléchargement de fichier PDF. ➜Recherche avancée Accueil Revues Revue Numéro Pdf Article en cours de téléchargement... R%C3%A9f%C3%A9rence inscription qu%C3%A9b%C3%A9coise. D%C3%A9pliant@repro DEP UniversiteEte2016. Apprendre sur les inégalités scolaires. Pourquoi, malgré toutes les connaissances acquises sur le sujet, le système scolaire continue de perpétuer les inégalités, qu'elles soient sociales, économiques ou ethniques, rendant la réussite des jeunes défavorisés plus difficile? Il s'agit d'un des thèmes qui animeront les réflexions et discussions de l'événement qui se tiendra du 15 au 19 août. Une cinquantaine de personnes, soit des chercheurs, des étudiants universitaires à la maîtrise et au doctorat, ainsi que des intervenants du milieu scolaire, y sont attendues. AFEA. Une étude confirme que les inégalités sociales accroissent les écarts scolaires.

Georges Felouzis : Que savons-nous des inégalités scolaires ? L'espace des inégalités scolaires. Notes Monique Segré et Lucie Tanguy, « Quelle unité d’analyse retenir pour analyser les variations géographiques de la scolarisation ? », Revue française de sociologie, « Sociologie de l’éducation », numéro spécial, VIII, 1967, p. 117-139 ; Alain Darbel, « Inégalités sociales ou inégalités régionales. Essai d’explication des inégalités de scolarisation », Revue française de sociologie, « Sociologie de l’éducation », numéro spécial, VIII, 1967, p. 140-166. Sylvain Broccolichi, « Inégalités cumulatives, logiques de marché et renforcement des ségrégations scolaires », Ville-École-Intégration, 114, 1998, p. 35-52 ; Agnès van Zanten, L’École de la périphérie. Conf madeniger. Les enfants d’immigrés s’intègrent, mais restent victimes du chômage et de la discrimination.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Maryline Baumard Du premier pied posé en France par un immigré à l’installation dans la vie adulte de ses enfants s’écrit une histoire d’intégration. Pour comprendre ce processus, qui transforme en Français un nouveau venu et sa descendance, mais aussi pour en repérer les blocages, une équipe de 22 chercheurs de l’Institut national d’études démographiques (INED) et de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) ont scruté les vies de 8 300 immigrés issus de sept vagues d’entrées successives.

Échec scolaire : pour vraiment comprendre pourquoi la pédagogie à la française pénalise lourdement les garçons. Atlantico : Dans votre livre "la fracture sexuée" vous ditez que les garçons sont les grands perdants du système scolaire, comment expliquez-vous cet échec? Jean-Louis Auduc : Je pense que l’échec scolaire masculin précoce provient au moins de trois phénomènes : 1) des difficultés d’entrer pour le jeune garçon dans le "métier d’élève", dans la tâche scolaire. Une école de la réussite pour tous. Rapport mondial de suivi sur l’Education Pour Tous. Enseigner et apprendre : atteindre la qualité pour tous. Sciences Po observatoire sociologique du changement. La difficile ascension des enfants d’immigrés. Education : les figures imposées de la contestation. Emploi en 2025 : "Seuls les plus intelligents, créatifs et adaptables s’en sortiront".

Meeting the Challenge of Educating Girls. Pourquoi dois-je aller à l’école ? (1) 95 000 élèves de 15 ans sont trop faibles pour trouver leur place dans la soc... Si les filles abandonnent les études scientifiques, c’est aussi à cause des garçons. MixitesocialeSegregationscolaire. L’école française, démocratique ou élitiste. Carte scolaire: des collégiens affectés en fonction de leur catégorie sociale?

BANLIEUE DE LA RÉPUBLIQUE. Rapport-liepp-3-autocensure-logospartenaires-0.pdf. Où en est la scolarisation des élèves handicapés ? Les conditions de vie des enfants après le divorce. Une école de la réussite pour tous. Une école de la réussite pour tous.