background preloader

Exposé littérature et idées

Facebook Twitter

Le Cid (Corneille) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Cid (Corneille)

Pour les articles homonymes, voir Le Cid. Le Cid est une pièce de théâtre tragi-comique[1] en vers (alexandrins essentiellement) de Pierre Corneille dont la première représentation eut lieu le au théâtre du Marais[2]. Selon une tradition peu convaincante[3] rapportée par l'historien du théâtre Pierre-François Godard de Beauchamps, un conseiller à la Cour des Comtes de Rouen Rodrigue de Chalon, issu d'une famille espagnole, aurait initié Corneille à la langue et la littérature espagnoles et lui aurait suggéré la lecture d'une pièce de théâtre de Guillèn de Castro Las Mocedades del Cid (Les Enfances du Cid) parue en 1631 et qui aurait inspiré le dramaturge français. Les personnages Don Rodrigue (Rodrigue) : fils de Don Diègue et amant[5] de Chimène. Arbre représentant les différentes relations entre les personnages du Cid Résumé Don Diègue et le comte de Gomès projettent d’unir leurs enfants Rodrigue et Chimène, qui s'aiment.

Résumé par acte Acte I. Le XVIIe siècle. Pierre Corneille( 1606-1684) Pierre Corneille est un auteur dramatique français du XVIIe siècle.

Le XVIIe siècle

Ses pièces les plus célèbres sont Le Cid, Cinna, Polyeucte et Horace. Jean de La Fontaine, poète engagé et libre, poète du peuple. Samedi 12 avril 2014. 1) Introduction Ce titre "Jean de La Fontaine, poète engagé, libre et libertin" se veut volontairement provocateur.

Jean de La Fontaine, poète engagé et libre, poète du peuple

De 1880 à 1995 environ, La Fontaine bénéficia d’une grande considération de la part de la littérature humaniste, de l’Ecole laïque et de la gauche. En 1936, Giraudoux affirmait que ce poète avait anticipé le Front Populaire. Mai 68 en fit un hédoniste avant l’heure ! L’essayiste allemand Robert Curtius a bien compris la fonction de la littérature dans le combat idéologique républicain en écrivant qu’en France la littérature a été élevée au rang d’une religion.

Nous serions-nous trompés en glissant La Fontaine au coeur de cette littérature française engagée sur le terrain des idées ? Depuis plusieurs années, les milieux libéraux conservateurs imposent peu à peu une rupture avec la culture littéraire française. Une telle régression que l’on retrouve aussi en Histoire peut s’expliquer par plusieurs raisons. Classicisme et auteurs classiques. Contradictions insolubles. 1) Classicisme et "auteurs classiques", concepts capharnaüms pour les élèves français Prenons l’exemple de l’élève Anselme qui doit répondre à la question : quels sont les grands auteurs classiques ?

Classicisme et auteurs classiques. Contradictions insolubles.

Respectueux des conseils de ses enseignants, il aborde les premières lignes de l’Encyclopedia Universalis : "Le mot classicisme défie toute précision. Il y a des classiques dans toutes les littératures. " Décontenancé par cette définition pourtant exacte, Anselme ferme l’encyclopédie et lance sur google la recherche Auteurs classiques. Il clique sur la première occurrence (bricabrac.mc.free.fr), puis recopie rapidement les noms surlignés en rouge : Balzac (Honoré), Flaubert (Gustave), France (Anatole), Maupassant (Guy), Rabelais (François), Sand (George). Par acquis de conscience, Anselme clique sur la deuxième occurrence (alalettre.com). Anselme recopie consciencieusement le nom de tous ces auteurs et les remet à son enseignant. Pauvre Anselme ! Véronique ne comprend plus. Culte des Anciens.

Google. Descartes. Mouvement littéraire du 17eme siecle. La littérature française du XVIIe siècle est lié aux problèmes politiques, intellectuelles et artistiques sont entre 1598 – la promulgation de l’Edit de Nantes, qui conclut Henri IV les guerres de religion du XVIe siècle – et 1715, lorsque la mort de Louis XIV, le Roi Soleil qui imposées monarchie absolue dans le royaume.

Mouvement littéraire du 17eme siecle

FRANÇAIS ~ Les principaux mouvements littéraires. Le XVIIe siècle. Le baroque Le baroque est un style qui naît en Italie à Rome, Mantoue, Venise et Florence à la charnière des XVIe et XVIIe siècles et se répand rapidement dans la plupart des pays d’Europe.

Le XVIIe siècle

Il touche tous les domaines artistiques, sculpture, peinture, littérature, architecture et musique et se caractérise par l’exagération du mouvement, la surcharge décorative, les effets dramatiques, la tension, l’exubérance et de la grandeur parfois pompeuse. Il poursuit le mouvement artistique de la Renaissance artistique, le néoclassicisme lui succède à partir de la deuxième moitié du XVIIIe siècle.

Naissance du concept de baroque Le terme « baroque », comme la plupart des périodes ou désignations stylistiques, est inventé postérieurement par la critique d'art et non par les praticiens des XVIIe et XVIIIe siècles. Le mot baroque est donc, selon cette définition, un terme technique de joaillerie, d'origine portugaise qui désigne l'irrégularité d'une perle. Le XVIIe siècle. Le XVIIe siècle.