background preloader

Joelle18

Facebook Twitter

Apple a créé 2 millions d'emplois aux USA. Donald Trump a exprimé le souhait qu'Apple produise ses iPhone sur le territoire des Etats-Unis. Un souhait difficile à concrétiser. En réponse à ce positionnement, Apple a ouvert les portes de ses bureaux à Austin au New-York Times. Et la compagnie en a profité pour rappeler qu'elle avait aussi créé de nombreux emplois sur son territoire national : "Apple a créé plus de deux millions d'emplois aux États-Unis depuis l'introduction de l'iPhone il y a neuf ans, en incluant la croissance explosive chez les développeurs iOS, des milliers de nouveaux fournisseurs et une augmentation de 400 % dans nos équipes d'employés.

Nous avons pris la décision unique de conserver et d'élargir nos centres de contact pour les clients dans les Amériques aux États-Unis, et Austin abrite beaucoup de ces employés. Nous avons l'intention de continuer à investir et à croître à travers les États-Unis. Vie privée: Apple archive-t-il le journal d'appels de votre iPhone à votre insu? La réputation d'Apple comme gardien de la vie privée va en prendre un coup. Une société de sécurité informatique russe, Elcomsoft, a constaté que le géant américain conservait la liste des appels passés sur iPhone, révèle The Intercept.

L'archivage des journaux d'appels - numéros, durées et heures des appels - concernerait tous les iPhone fonctionnant sur iOS 9 et plus, une fois l'iCloud activé. Le service FaceTime serait également touché. LIRE AUSSI >> Chiffrement et protection des données personnelles A aucun moment ce transfert n'est mentionné par Apple. Accès aux données personnelles A l'inverse d'un iPhone, les données stockées sur iCloud ne sont pas chiffrées de bout en bout. "Nous offrons la synchronisation de l'historique des appels pour permettre aux clients de rappeler [l'interlocuteur] depuis n'importe quel appareil", se justifie un porte-parole du groupe cité par The Intercept.

Talon d'Achille LIRE AUSSI >> Protection de la vie privée: le trouble jeu d'Apple et du FBI. iPhone 7 : Apple confirme avoir bridé le modem de certains modèles - ZDNet. Apple fait comme s'il n'existait que deux modèles distincts d'iPhone 7 - l'iPhone 7 et l'iPhone 7 Plus. Outre cette distinction, la différence se fait au niveau de la capacité de stockage. Mais des tests ont suggéré qu'au niveau de la capacité réseau 4G, des différences existent. Ainsi, selon Cellular Insights, les iPhone 7 Plus avec les numéros de modèle A1778 et A1784 affichaient une performance en réseau 4G inférieure de 30 à 75% à celle des terminaux avec les numéros A1660 et A1661. Là encore, cette variation tiendrait à des différences de composants et plus précisément de puce modem 4G.

"Dans tous les tests, l'iPhone 7 Plus avec le modem Qualcomm avait un avantage de performance significatif par rapport à l'iPhone 7 Plus avec le modem Intel" écrit Milan Milanović de Cellular Insights. Cette différence, quoiqu'assez importante, ne devrait toutefois pas être perceptible par l'utilisateur. Apple propose une réparation spéciale pour les iPhone 6 Plus atteints de "Touch Disease" Apple pourrait-il envisager de fabriquer l'iPhone aux USA ? - ZDNet. Les géants comme Apple contribuent-ils suffisamment à l'économie réelle ou ne se préoccupent-ils que de rémunérer leurs actionnaires et leurs dirigeants ? La firme a souvent été sur le grill sur les questions de fiscalité et de délocalisation. Aucune autre entreprise ne dégage des bénéfices tels que ceux de la firme de Cupertino.

Cela lui donne-t-il des devoirs ? C'est possible, même si cela ne relève pas du droit. Les dirigeants d'Apple se préoccupent donc de l'image de la société. Les iPhone non, mais des iPhone peut-être La préservation de cette image passe-t-elle par une relocalisation des emplois aux Etats-Unis ? Cette requête aurait été adressée à Foxconn Technology et Pegatron en juin, avant donc le résultat des élections à la présidentielle américaine. "Nous allons obtenir d'Apple qu’il construise ses maudits ordinateurs et ses machins dans ce pays plutôt que dans d’autres pays.

" Mais une relocalisation complète de la production de l'iPhone aux US est-elle envisageable ? Smartphones : Huawei se rapproche de plus en plus d'Apple. Samsung perd encore du terrain face aux marques chinoises dans les smartphones, notamment à cause de la crise du Galaxy Note 7. Petit à petit, Samsung et Apple se font rattraper par le peloton des fabricants chinois de smartphones. Après avoir fait la course en tête sur ce marché pendant près de deux ans, les deux leaders cèdent inexorablement du terrain.

La glissade s'accélère pour Samsung. Le groupe coréen, dont les smartphones représentaient plus du tiers des ventes mondiales (34%) début 2014 a vu sa part de marché chuter sous le seuil des 20% (19,5% précisément) au troisième trimestre 2106, selon les chiffres publiés par Gartner jeudi. La crise des Galaxy Note 7 explique en partie la contre-performance commerciale de Samsung. Même sanction pour Apple qui subit lui aussi la concurrence des grands fabricants chinois. Face aux deux leaders du marché, Huawei continue de grimper, avec 8,7% de parts de marché. PHOTOS | Apple lance un livre de photos à 400 $... qui présente des produits Apple. Après le MacBook, l'Apple Book: mercredi, la compagnie Apple a lancé un livre de photos de ses produits à travers les années.

Intitulé Designed by Apple in California... vous pouvez l'acheter pour la modique somme de 300 $ américains. Le livre dédié à la mémoire de Steve Jobs contient 450 photographies de produits actuels et anciens fabriqués par Apple depuis 20 ans. Le recueil publié par l'entreprise elle-même est en développement depuis huit ans. On y retrouve autant le iMac de 1998 que l'Apple Watch, mais aussi les matériaux utilisés ainsi que les méthodes de fabrication. Le photographe derrière ce livre est Andrew Zuckerman, qui a aussi réalisé le film High Falls, entre autres. Selon un communiqué de presse d'Apple, «même s'il s'agit d'un livre de concepts, ce n'est pas à propos de l'équipe de concepteurs, du processus créatif ou du développement de produits.

Cependant, le livre n'est pas encore disponible au Canada. Apple : sous la pression de Trump, l'iPhone "made in USA" pourrait être une réalité. Apple est la cible de Donald Trump depuis le début de sa campagne. Il l’accuse notamment de ne pas produire l’iPhone aux USA mais en Chine, réputée pour sa main d’oeuvre abordable. Suite à l’élection de Trump, Apple songerait sérieusement à faire de l’iPhone « made in USA » une réalité. Tout au long de sa campagne présidentielle, Donald Trump a tapé comme un fou sur Apple, la prenant comme exemple de l’entreprise américaine qui ne fait pas vivre l’économie du pays, le modèle de l’antipatriotisme en quelque sorte.

On se souvient par exemple de la déclaration de Trump qui promettait de forcer Apple à fabriquer ses « satanés ordinateurs » aux Etats-Unis. La firme de Cupertino a bien tenté d’invoquer les 2 millions d’emplois créés grâce à elle, les faits sont là : 5 millions d’emplois ont été perdus entre 2000 et 2014 au profit de la Chine. Foxconn aurait accepté d’étudier la question, sans pour autant manifester un quelconque enthousiasme. Apple : une association chinoise dénonce des problèmes de batterie sur les iPhone 6. L'iPhone 6 et 6S n'explosent pas, ils s'éteignent purement et simplement.

La China Consumers Association (CAA) a fait remonter mardi des problèmes de batterie à Apple, rapporte Reuters. L'association demande à la marque à la pomme d'enquêter sur "un nombre considérable" de pannes, après avoir reçu des plaintes d'utilisateurs de ces deux modèles. Les détenteurs de l'iPhone 6 et 6S voient leur smartphone s'éteindre brutalement, alors même que la batterie affichée est entre 50 et 60%. Ces coupures ont été remarquées à "température ambiante" ou dans des "environnements plus froids". Les utilisateurs rapportent qu'il est impossible de rallumer le téléphone sans le faire recharger.

L'association de consommateurs demande à Apple de déterminer ce qui cause l'arrêt automatique. Elle souhaite également savoir "comment la société traitera les plaintes et quelles mesures elle prendra", affirme China Daily, titre de presse contrôlé par l'Etat. Apple veut intégrer la réalité augmenté dans l’automobile. Apple a récemment déposé un brevet qui présente un système de cartographie en réalité augmentée pour l’automobile basé sur l’iPhone.

L’application permet d’offrir des informations pertinentes pour le conducteur. Nous savions déjà que Tim Cook, le CEO d’Apple, préfère la réalité augmentée à la réalité virtuelle. Un brevet, récemment déposé par la marque à la pomme, semble confirmer cette attirance. Ce brevet présente un système de cartographie en réalité augmentée qui propose aux utilisateurs des vues augmentées en temps réel de leur environnement immédiat, ajoutant aussi des informations pertinentes pour le conducteur. Apple veut offrir de la réalité augmentée aux conducteurs Le système présenté dans le brevet utilise la caméra d’un iPhone afin de prendre une vidéo en temps réel de l’environnement. Un système de guidage élaboré grâce à la réalité augmentée L’orientation donnée à l’iPhone permettra, par ailleurs, de proposer deux formats d’affichage. Source : Apple Insider. Smartphone : Apple dépasse Samsung aux Etats-Unis. Le lancement des iPhone 7 et iPhone 7 Plus a été profitable à Apple aux Etats-Unis.

La firme de Cupertino a regagné 5,2% du marché des smartphones. A elles seules, les ventes de la nouvelle gamme d’iPhone ont dépassé les 17% du marché en septembre, mois de lancement des terminaux. « Les fortes ventes de l’iPhone 7 et de l’iPhone 6s à prix revenu à la baisse, le deuxième terminal le plus vendu aux États-Unis en septembre, ont contribué à porter la part de marché d’iOS à 34,2% au troisième trimestre de 2016 », indique Lauren Guenveur, directrice de recherche pour Kantar World Panel ComTech. Dans le même temps, touché par la crise sans précédent du Galaxy Note 7 qui a dû être retiré de la vente, Samsung a vu ses ventes s’effondrer. Sa part de marché est tombée de 36,9% à 33,8% au troisième trimestre. Un recul qui explique essentiellement les 3,3 points de retrait d’Android sur le marché national (avec 63,4% des parts). Photo via Visualhunt.com. Apple : l’iPhone 8 pourrait proposer des écrans plus grands et enfin sans bordure. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil Newsletter PierreFONTAINE Journaliste Newsletter Actualités Des analystes de Barclays Research affirment tenir des informations sur les prochains smartphone d’Apple de sources asiatiques qui contribuent à la chaîne d’approvisionnement du géant de Cupertino. Alors qu’il reste encore un peu moins d’un an à Apple pour finaliser ses prochains iPhone, les rumeurs et prédictions concernant le smartphone d’Apple se multiplient. Selon eux, les deux modèles d’iPhone qui sortiront en 2017 verront leur écran grandir de manière notable. Pierre FONTAINE à suivre sur Envoyer un email à Pierre FONTAINE Tweeter Partager Ailleurs sur le web Babbel. Élection de Trump, un désastre pour Apple ?