background preloader

2014

Facebook Twitter

Retrospective du Futur. AFHYPAC. L’audimat de la mort. D'où nous vient cette fascination pour les catastrophes et autres mauvaises nouvelles ?

L’audimat de la mort

Serions-nous tous des voyeurs morbides ? Cette curiosité malsaine est indissociable de la nature humaine. Les médias sont régulièrement accusés d'abreuver les masses de nouvelles dramatiques. Mais si nous n'étions pas des consommateurs avides des informations qui font peur, ils cesseraient de les diffuser, au lieu de pratiquer cette surenchère permanente.

D'où nous vient cette fascination pour les catastrophes et autres mauvaises nouvelles ? Dans un article, publié sur AgoraVox en 2005, je m'interrogeais sur la « société de mise en scène de la peur » selon l'expression du philosophe Michel Serres, qui n'hésitait pas à parler « d'audimat de la mort » en observant que les nouvelles catastrophiques dominaient dans les vingt premières minutes des journaux radio et télé. Les idées mènent le monde. 3 tendances qui changent le monde... et l'entreprise. A l'occasion d'une conférence de l'institut d'études BVA début novembre, le scientifique Joël de Rosnay a présenté six grandes tendances du monde de demain.

3 tendances qui changent le monde... et l'entreprise

Nous en avons retenu trois, qui pourraient tout particulièrement impacter les entreprises tous secteurs d'activité confondus... 1. La fin des hiérarchies traditionnelles Le numérique change les relations structurelles, la hiérarchie des groupes humains en donnant à chacun la possibilité de s'exprimer et aussi d'évaluer son voisin. Cité de la Réussite 2014. Un monde d'idées. Des objets portables aux objets mettables.

L'art de la vulgarisation scientifique. Regards dans le retro sur le surf à Biarritz. Joël de Rosnay fait partie de ceux qu’on appelle les Tontons surfeurs, ces sportifs qui se sont tous initiés aux surf après l’arrivée, à Biarritz, d’une planche de surf californienne.

Regards dans le retro sur le surf à Biarritz

Devenu l’un des meilleurs surfeurs de sa génération, il a répondu à nos questions, sur l’apparition du surf en Aquitaine, sur sa vision de la glisse, sur le surf et ses valeurs. 1. Vous êtes l’un des premiers à avoir surfé sur la côte basque, comment expliquez-vous l’implantation du surf à la fin des années 1950 dans cette région ?

Plusieurs facteurs ont contribué à l’implantation du surf au Pays Basque : la région qui présente des conditions idéales pour le surf, des locaux qui aimaient les vagues et l’arrivée d’une planche de surf. Par un concours de circonstances, ces éléments se sont rassemblés à la Côte des Basques. C’est l’apport d’un élément extérieur qui a été l’élément déclencheur. 2. Ils ont tout de suite compris le surf, accroché à cette pratique. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. Du Selfie au Healthfie. Article de Joël de Rosnay sur la création du concept de "Healthfie", tableau de bord santé personnalisé - 6 Septembre 2014 La mode actuelle en matière de communication est au selfie, c'est-à-dire à l'autoportrait, individuel ou en groupe.

Du Selfie au Healthfie

Mais en fait le selfie ne donne qu'une image extérieure du corps ou du groupe que l'on vient de photographier. Avec les outils modernes d'analyse des paramètres biologiques venant du corps tel que les fitness trackers, ou les nouveaux biocapteurs intégrés à des outils mettables (wearables), ou même à des LRA (lunettes à réalité augmentée, comme les Google Glass, ou à des lentilles de contact), il devient possible de « voir » l'intérieur du corps.

Pas réellement comme avec une radiographie ou un IRM, mais d'obtenir suffisamment de paramètres de sa santé, en créant et en utilisant ce que j’appelle un tableau de bord santé personnalisé ou TBSP. Ainsi on pourra non seulement faire des selfies mais surtout ce que j'appelle des « healthfies ». Passons le relais aux jeunes générations ! Forum Changer d'ère #2 - Introduction de Joël de Rosnay. Les rendez-vous du futur - Forum Changer d'ère. Forum Netexplo 2014. Des objets portables aux objets mettables. La révolution de l’enseignement. NIDays 2014. Rencontre avec. Semaine de la langue française et de la Francophonie. Interview de Joël de Rosnay dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la Francophonie du 15 au 23 mars 2014 - 20 janvier 2014 Quel est le mot un peu oublié ou dont l'usage s'est perdu que vous aimeriez mettre à l'honneur ?

Semaine de la langue française et de la Francophonie

« Sérendipité » (capacité, art de faire une découverte, scientifique notamment, par hasard ; la découverte ainsi faite). Je crois qu’il a été mis récemment dans le dico. Il est très utilisé dans le monde (« serendipity »). Quel est le mot entré dans le dictionnaire - récemment ou non- que vous aimeriez voir rayé à tout jamais ? « Cédérom ». Pouvez-vous nous proposer un mot (et sa définition) qui, à votre avis, fait défaut à la langue française ? J’en ai trois au choix : « Bionomie » (l’art ou la science du management de la vie) . « Biotique » : discipline née du mariage de la biologie et de l’informatique (terme inventé par moi en 1981). « Ecoénergétique » : bilan énergétique fondé sur l’usage et la consommation d’énergie. Au pire ça marche.