background preloader

Why Social Media for museums

Facebook Twitter

Les musées et Internet : de l'expérimentation d'une médiation numérique à l'élaboration d'une stratégie ? Nouvelles technologies : les pratiques innovantes et collaboratives dans les musées d’ethnographie (avec images, tweets) · quaibranly. Comment les musées se dépoussièrent sur les réseaux sociaux. RÉSEAUX SOCIAUX - Lorsque Facebook censure la page du musée du Jeu de Paume confondant nu artistique et pornographie, certains découvrent alors que les musées ont investi les réseaux sociaux.

Comment les musées se dépoussièrent sur les réseaux sociaux

Certes, ils sont encore des utilisateurs discrets de ces plateformes, mais les musées n’ont pas attendu 2013 pour se connecter. Lire aussi : Le musée du Jeu de Paume censuré sur Facebook. Mémoire M2 de Julia Pentecouteau. Université Paris 1Panthéon-Sorbonne UFR 04 Arts et sciences de l’art Master d’Etudes Culturelles Sous la direction du Professeur Bernard Darras Nombre de signes : 189 679Nombre de pages de texte : 97Nombre de pages d’annexes : Nombre d’illustr.

Mémoire M2 de Julia Pentecouteau

Regards croisés de community managers de musées. Les réseaux sociaux deviennent de plus en plus présents dans la vie des Français.

Regards croisés de community managers de musées

Museums: What sort of online or digital experiences do people look for from museums? The Importance of Social Media in Driving People to Your Museum or Visitor-Serving Nonprofit (DATA) There’s a lot of conversation about the ROI of social media and confusion about how to explain its importance to executive leaders.

The Importance of Social Media in Driving People to Your Museum or Visitor-Serving Nonprofit (DATA)

Positive and Negatives of Digital R&D Notes from UKMW12 « Clairey Ross. Le musée virtuel. Une étudiante m’a adressé un questionnaire sur le musée virtuel.

Le musée virtuel

Je publie ici les réponses que je lui ai faites. Pouvez-vous m’expliquer en quoi consiste votre travail ? Rijksstudio : une révolution qui fait du bien. Je ne vous cache pas que les articles de blog se font de plus en plus rares ici… Rares sont en fait les actualités muséales qui me poussent à rédiger un article, alors je tweette, je mets en ligne des actualités via mon scoop-it ou je partage tout simplement mon actualité via Facebook, mais les articles se font effectivement rares.

Rijksstudio : une révolution qui fait du bien

Cependant, quand j’ai découvert le lancement du Rijksstudio il y a quelques jours, ma curiosité a été interpelée. Il a fallut attendre que la semaine s’achève pour me laisser le temps de parcourir cette petite révolution et de découvrir ce que le Rijksmuseum nous présentait. Pour moi, ce Rijksstudio est une réelle révolution. C’est une nouvelle manière de voir et de vivre le musée, et c’est surtout une nouvelle place donnée au musée. Quand on repense aux missions de conservations et de diffusion des musées, le fait de proposer à tout à chacun de s’approprier une oeuvre d’art pour la placer dans son quotidien, est un réel aboutissement.

Le « musée-Légo » Le Musée-Légo est un musée ouvert et accessible de façon la plus disponible possible, adapté aux modes de vie des visiteurs.

Le « musée-Légo »

Un musée en réseau et multi-plateformes, présent là où les visiteurs et les communautés le sont (en ligne et hors ligne). Un musée ludique où la relation aux oeuvres est décomplexée et créative. Il n’est pas réservé à ceux qui “savent se tenir” sur le mode exclusif de la contemplation. Les modes d’accès à la connaissance et aux oeuvres par le mental, les émotions, les relations, le geste… sont multiples et adaptés aux envies des visiteurs. Le musée-Légo est un musée que l’on peut faire sien comme on peut facilement construire une “oeuvre” personnelle complexe à partir de simples morceaux de Légo conçus pour être faciles à assembler et libérer le potentiel créatif (1) How social media thinking could help museums to turn out all right. Posted: January 2nd, 2012 | Author: Jasper Visser | Filed under: Inspiration, Thoughts about museums | Tags: community, happy museum, social media, society, USPs, well-being | 2 Comments »inShare13 Photo by Camdiluv on Flickr.

How social media thinking could help museums to turn out all right

Last year – best wishes for 2012! – I got my hands on a copy of The Happy Museum: A tale of how it could turn out all right. It’s a happy little publication (PDF) I hadn’t heard of before about the role museums play in our changing world, and should play to remain relevant and add to a more sustainable future. And, hidden between the lines, there’s a twist in the story that takes is from society straight to social media… In 2010, when asked to imagine museums in 2020, I wrote about how I believe a museum has and should have a responsible position in culture, art and heritage and also in society in general.

Le web social et les musées. Facebook is more than a fad—and museums need to learn from it. Museums should embrace the idea that 'everyone is a curator' By Jim Richardson.

Facebook is more than a fad—and museums need to learn from it

Comment, Issue 202, May 2009Published online: 23 April 2009. Les musées en partage  Avec Google Art Project, lancé cet hiver, on peut avoir accès, dans le confort de son foyer, à des reproductions de grandes oeuvres d’art de musées célèbres avec un niveau de détails incroyables (jusqu’à 7 milliards de pixels).

Les musées en partage 

Mais les musées ne se limitent pas à montrer simplement des oeuvres, car, selon la définition de l’ICOM, un musée est aussi « une institution au service de la société et de son développement ». Voilà pourquoi il y a, aujourd’hui, comme chaque année depuis 1977, la Journée internationale des musées. Les musées cherchent constamment à redéfinir leur rôle pour rester au service de cette mission. Ils le font pour conserver leur autorité auprès des pairs et des donateurs, et aux yeux du public.

Innovation internet v3. The Participatory Museum: An "Encore" Interview with Nina Simon. NYT Goes Museums, Hosts Twitter Chat. Samuel Bausson, du Muséum de Toulouse : « Les communautés réinventent le rôle du musée » Webmaster du Muséum de Toulouse, Samuel Bausson crée et développe des communautés sur Internet qui gravitent autour des thématiques du muséum. Réinventant, du même coup, le rôle du musée et notre perception en tant que visiteur. En deux mots, qui es-tu et que fais-tu ?

Je suis Samuel Bausson, webmaster au Muséum de Toulouse depuis 3 ans. Je suis webmaster au seins d’institutions culturelles ou administratives depuis 1998. Qui sont tes membres ? Très variés. la plupart de la région mais aussi beaucoup des USA de façon très schématique et simplifiée : des « scientifiques », naturalistes, passionnés pour la france et principalement sur Flickr. Des « artistes » visuels et des écologistes des USA sur Twitter. Internet, réseaux sociaux, mobilité: de nouvelles stratégies en oeu... Le déploiement sur les réseaux par les Abattoirs (2009 ! - mise à j...

Les musées dans les réseaux, usages, stratégies, limites. Le musée participatif : état des lieux. En raison de mes engagements pour l’année universitaire 2011-12, j’ai du renoncer au projet de commencer une thèse en muséologie. J’ai donc décidé de publier ma note d’intention – très peu diffusée jusqu’à présent – en trois billets distincts.