background preloader

Economie du partage

Facebook Twitter

Start-up: Leboncoin du gratuit, Blablacar courtes distances: les 6 pépites du hacking de l'Hôtel de ville. La mairie de Paris et l'agence Paris&Co ont organisé, mercredi 20 mai, le premier "hacking de l'Hôtel de ville" où se sont rencontrés près de 300 start-up et 150 investisseurs.

Start-up: Leboncoin du gratuit, Blablacar courtes distances: les 6 pépites du hacking de l'Hôtel de ville

En ouvrant les portes de sa mairie, Anne Hidalgo souhaitait permettre aux entrepreneurs, investisseurs, demandeurs d'emploi et acheteurs publics de se rencontrer, d'échanger voire de collaborer ensemble. L'événement était divisé en quatre temps forts. Le "Start up Meet up" tout d'abord. Installés face à face dans la salle des fêtes de la mairie aux allures galeries des Glaces du château de Versailles, les jeunes et moins jeunes start-upers s'adonnaient au jeu chronométré du speed dating dans le but de rencontrer d'éventuels clients, partenaires ou fournisseurs.

De l'autre côté du couloir, une centaine de candidats sélectionnés par des cabinets de recrutement dévoilent oralement leurs offres d'emploi devant un public aux aguets. Sharette Deafi Co-recyclage Leboncoin du gratuit. Sharepay Uzer Parisianist. Pourquoi l"économie du partage" va triompher. Après avoir émerveillé, l’économie du partage soulève de nombreuses questions : est-ce légal ?

Pourquoi l"économie du partage" va triompher

Peut-on en vivre ? Et pourtant cette mutation de l’économie semble incontournable. Comment expliquer son succès ? Notre hypothèse est qu’elle doit sa dynamique au besoin d’Esprit de service que l’on trouve aujourd’hui chez les consommateurs et les prestataires. Les questions posées par l’économie du partage La nouvelle a défrayé la chronique : en Espagne Uber a décidé de remplacer Uber Pop - illégal - par un service de livraison de repas à domicile. Quant à Airbnb, elle ressemble de plus en plus à une chaîne d’hôtel et est accusée de concurrence déloyale ; du coup, la firme californienne a annoncé qu’elle allait prélever des taxes locales sur les voyageurs aux USA.

Pas de marche arrière possible Pourtant, les chiffres des montants levés par ces nouvelles entreprises indiquent que le mouvement n’est pas prêt de s’arrêter. S’agit-il d’une bulle ? Une transition compliquée. Création d'une plateforme nationale au service de l'économie circulaire. Ce 11 mars 2015 est annoncée le lancement d'une plateforme nationale web collaborative sur l'économie circulaire.

Création d'une plateforme nationale au service de l'économie circulaire

En sont à l'initiative l'Institut de l'économie circulaire et le Centre international de ressources et d'innovation pour le développement durable (Ciridd). L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et le ministère de l'Ecologie soutiennent quant à eux le projet. Cette plateforme est créée afin d'éviter la dispersion des informations existantes, car des outils avaient déjà été développés par l'Etat, les collectivités, les entreprises et les praticiens.

Disponible à l'automne 2015, le site permettra alors "de rassembler les connaissances en matière de bonnes pratiques et de créer un réseau d'acteurs interactifs", précisent les fondateurs. Le projet a pour ambition d'inspirer les acteurs (collectivités, entreprises, chercheurs, société civile), de faciliter la mise en œuvre d'actions, et de renforcer les partenariats, à terme, au-delà de nos frontières. Eden Livres, "La nouvelle société du coût marginal zéro", "Éditions Les Liens qui libèrent", publications - vitrine.edenlivres.fr.

Jeremy Rifkin : "Le capitalisme va laisser place à une économie de l'échange et du partage" Le “prophète” est de retour avec La Nouvelle Société du coût marginal zéro.

Jeremy Rifkin : "Le capitalisme va laisser place à une économie de l'échange et du partage"

“Prophète” avec des guillemets parce que si Jeremy Rifkin annonce le proche futur, ce n’est pas sous le coup d’une lubie ou d’une révélation surnaturelle mais par les biais plus cartésiens de l’expertise, de la recherche et de la réflexion. Après La Fin du travail, L’Age de l’accès ou La Troisième Révolution industrielle, l’essayiste américain prolonge sa réflexion sur le changement de paradigme de notre époque, sur le passage de la verticalité de l’ère charbon-pétrole à l’horizontalité de l’ère internet qui pourrait nous amener vers un monde plus écologique, plus durable et plus démocratique.

La Nouvelle Société du coût marginal zéro théorise la mutation du capitalisme vers une société de gratuité et d’abondance : sous l’effet d’internet et des imprimantes 3D, chaque citoyen-consommateur pourra devenir producteur de biens, gratuits ou échangeables. Les visions optimistes de Rifkin ne vont pas sans réserve. Player. L’ « Uberisation » de l’économie et le grand vertige des élites, Editos & Analyses. Facebook.