background preloader

Alimentation

Facebook Twitter

Catalogue outil rev. Vous ne regarderez plus jamais les avocats de la même façon. Du brunch hipster au "poke bowl" (plat hawaïen tendance servi sous forme de bol) veggie, c'est la star des photos Instagram culinaires du moment. Son découpage en forme de rose est passé au rang d'art chez les blogueurs(ses). Il a même été en 2015 l'aliment le plus populaire sur le réseau social Pinterest. Comme il est loin, l'avocat-vinaigrette de nos grands-mères ! Pas un restaurant végétarien branché digne de ce nom qui ne le propose en toast aux œufs mollets : l'avocat compte parmi les produits phares de la cuisine actuelle. Les véganes et les personnes soucieuses des animaux le plébiscitent aussi comme source de gras alternative aux ingrédients issus de l'élevage, comme le beurre et les œufs. Mais il y a un hic. 1.000 litres d'eau pour deux avocats et demi Autrefois, la ferme cultivait des pommes de terre.

Les avocatiers étant des arbres très fragiles, la pousse est greffée à un arbre plus solide, par exemple un pommier. 26 jours dans des containers climatisés Et ça n'est pas fini. Les Incroyables Comestibles - Incroyables Comestibles France - Les Incroyables Comestibles - Incroyables Comestibles France. Et si les pesticides coûtaient plus qu’ils ne rapportent 

Alimentation végétarienne

Agriculture. Huile de palme. Fiche-Pomme_JANV2016. CAP Odyssey : Le 1er « serious game » sur la Politique agricole commune. « CAP Odyssey » est un serious game qui met au défi les internautes d’aider le maire de la petite ville fictive Abondance, à nourrir sa population. Des préoccupations de l’agriculteur aux outils de régulation de l’Union Européenne, le jeu vous met en situation d’expérimenter les tenants et les aboutissants de la PAC à travers le temps. Peut-être ferez-vous mieux que nos représentants de l’époque, peut-être vous trouverez-vous dans les mêmes impasses. Dans tous les cas, vous serez confrontés aux mêmes problématiques et disposerez des mêmes outils. A vous d’en faire le meilleur usage et de relever votre défi, celui de CAP Odyssey… A vos champs ! 15 - Synthèse - Prix payés aux productuers bio. « Des agriculteurs bio repartent en conventionnel » Les prix très bas des céréales bio depuis deux-trois ans ont conduit des exploitants bio à se réorienter vers une agriculture conventionnelle.

En dessous un prix de 300€ départ coopérative, le maintien d’une filière bio n’est plus assurée. Les surfaces emblavées en céréales bio suivent récemment une tendance à la baisse. « Depuis 2-3 ans, la filière souffre effectivement », reconnaît Pierre de Contes, responsable de la coopérative Biocer, implantée en Haute Normandie et spécialisée en agriculture bio (*). « Il y a 6 ans, notre coopérative payait les agriculteurs bio 330€ la tonne de blé. Tous les ans, la rémunération a perdu 30€ à la tonne. Et il y a encore à peine 8 mois, on nous proposait encore 10€ de moins sur le blé que l’année d’avant. Il y a deux ans, devant notre difficulté à trouver des marchés qui rémunèrent correctement, les agriculteurs se sont portés sur d’autres cultures, ils ont fait des prairies, de la luzerne, de la jachère.