background preloader

Et le Web 3.0?

Facebook Twitter

Blockchain

Le Web 3.0 est enfin là ! Mais c'est quoi ? Le web 3.0, c'est pour quand ? ANTISECHE - On l'imagine beau et intelligent, sachant tout de nous et capable de prévoir nos moindres désirs.

Le web 3.0, c'est pour quand ?

Le web 3.0 serait aux données ce que le 2.0 était à nos amis et à notre vie sociale. Mais pour que la chimère devienne réalité, il faut que les développeurs avancent pas à pas, en pragmatiques et sachent raison garder : c'est ce que nous a expliqué Robin Berjon, le consultant en standards web et frenchie au W3C que nous vous avions déjà présenté. Petit point sur la situation. RSLN : on dit que le web 3.0 sera "sémantique". Qu'est-ce que ça veut dire exactement ? Robin Berjon : L'idée de base du web sémantique, c'est de mettre en réseau des données qui soient traitables de façon automatique par des ordinateurs.

Automatiser tout cela, c'est fabriquer un web de données. Quand on pense à ce web du futur, on imagine tout un tas de chose formidables... qu'est-ce que ça représente pour toi ? R.B : La vision classique, c'est que tu dis à ton ordinateur "commande-moi une pizza". Quel sera le web de demain ? web 3.0: Sémantique, 3D...? Le web 3.0 désigne donc la prochaine évolution majeure du web, des tendances lourdes permettent déjà d'en définir les principaux contours, d'autres pensent que nous y sommes déjà !

Quel sera le web de demain ? web 3.0: Sémantique, 3D...?

La production du web 3.0 sera parfaitement compatible avec tous les terminaux. En terme de technologie, il résoudra les problèmes d'interopérabilité entre les services en ligne, les communautés isolées d'utilisateurs... A la question « Quel sera le web de demain? » beaucoup d’avis avec des points de vue divergents. Cette question peut d’ailleurs être aborder sous deux angles différents, l’évolution de la technologie du web d’une part (web 3.0, web sémantique, web 3D…) et l’évolution de l’utilisation du web (sociologie) d’autre part. Web 3.0 : définition - Zeblogsanté. Le web 2.0 est mort !

Web 3.0 : définition - Zeblogsanté

Vive le 3.0 ! Il ne s’agit pas d’une surenchère technologique, masi véritablement d’une autre conception des sites web. Le web 3.0 est un concept en pleine évolution qui a fait son apparition dans les années 2008. Et alors que le concept de web 2.0 n’est pas stabilisé, certains comme Joel de Rosnay parlent déjà du web 4.0. On sait dores et déjà que le web 3.0 doit être mobile, indépendant de toute plateforme ou support, et que les pages qui composent le site doivent être gérées par une base de données relationnelle intelligente ou du moins ayant un minimum de travail d’ontologie en amont (Ontologie = modèle de données représentatif d’un ensemble de concepts dans un domaine, ainsi que des relations entre ces concepts). Le domaine de la santé apporte une dimension complémentaire importante dans la mesure où il s’agit de données sensibles, personnelles, sujettes au secret médical, et susceptible d’avoir une influence réelle, positive ou négative sur la vie des gens.

Web 3.0, web sémantique, Internet des objets : Philippe Gautier. 1.

Web 3.0, web sémantique, Internet des objets : Philippe Gautier

On pourrait définir le Web 3.0 comme la conjonction de l’Internet des objets et du web sémantique. Quels sont les outils incontournables dans ce futur écosystème, les technologies sensorielles de type RFID, code à barre ou GPS sur lesquels les applications devront s’appuyer ? Trois idées importantes sont introduites en même temps, sur lesquels beaucoup de personnes divergent encore sur les définitions à l’heure actuelle... essayons d’y voir plus clair : A l’origine, l’Internet des Objets est un concept dans lequel on identifie des objets de façon unique. Ces identifiants sont inscrits sur des codes à barres, des tags RFID, NFC… qui sont apposés sur les objets physiques. Ces évènements sont ensuite collectés et enregistrés dans des bases de données, puis agrégés, consolidés ou utilisés avec d’autres informations déjà traitées dans les systèmes informatiques en place pour des besoins de traçabilité, de gestion logistique, de vente, etc. 2.

S’agit-il du pays des merveilles d’Alice ?...