background preloader

H4 - Les Européens à la conquête du monde

Facebook Twitter

Les Européens étaient-ils techniquement - Clio-Lycée. En 1628-1629, le sultan Agung, susuhunan de Mataram, État qui domine une grande partie de Java, quitte sa capitale Kerta à deux reprises avec ses armées et son artillerie lourde pour assiéger Batavia (Djakarta), siège de la Compagnie hollandaise des Indes orientales (VOC).

Les Européens étaient-ils techniquement - Clio-Lycée

Mis en échec, Agung abandonne la partie après avoir perdu beaucoup d’hommes. Son échec signifie-t-il la supériorité technique des Hollandais ? Doc. 1 - Carte politique de Java en 1625 Doc. 1 Doc. 2 - Rapport du gouverneur hollandais Speckx (15 décembre 1629) « Nous avons vu se produire ce que nous considérions, nous et bien d’autres, comme impossible, à savoir la marche de Mataram. à très grande armée et une artillerie lourde, jusqu’à Batavia l’intérieur de ce si lointain royaume à travers des régions non cultivées, boisées, marécageuses et broussailleuses. Doc. 3 - L’analyse de l’historien Romain Bertrand (2010) [3] Les Indes portugaises. [5] Originaires des Moluques, plus à l’Est. [8] Les Indes portugaises. 10 août 1539 - Ordonnance de Villers-Cotterêts. Entre le 10 et le 15 août 1539 (*), le roi François 1er signe une ordonnance de 192 articles dans son château de Villers-Cotterêts.

10 août 1539 - Ordonnance de Villers-Cotterêts

Cette ordonnance très importante institue en premier lieu ce qui deviendra l'état civil en exigeant des curés des paroisses qu'ils procèdent à l'enregistrement par écrit des baptêmes, autrement dit des naissances (des ordonnances ultérieures, à Blois en 1579 et Saint-Germain-en-Laye en 1667, prescriront aussi l'enregistrement des décès et des mariages). Une innovation dont les généalogistes mesurent pleinement la portée. L'ordonnance établit par ailleurs que tous les actes légaux et notariés seront désormais rédigés en français.

Pour les archéologues, les premiers Américains sont arrivés par bateau. Les Américains sont-ils arrivés sur leur continent par la mer ?

Pour les archéologues, les premiers Américains sont arrivés par bateau

Cette hypothèse, qui compte de plus en plus de partisans chez certains archéologues outre-Atlantique, rompt radicalement avec la théorie qui domine depuis longtemps, voulant que les premiers occupants du Nouveau monde, à l’époque du Pléistocène, étaient des chasseurs venus à pied de Sibérie via le détroit de Béring. L’idée, en tout cas, est à l’origine d’une mission qui sera menée par des archéologues américains et canadiens à bord du navire d’exploration Shearwater au large de la côte ouest de ces deux pays le 17 septembre. À l’aide de sonars, ils entendent étudier les fonds marins, à 100 mètres de profondeur. Là, où il y a 13 000 ans, avant que le niveau des eaux ne monte, se trouvaient des plages et la terre ferme arpentés par ceux qui auraient été les premiers colons. Les chercheurs de l’université admettent dans la revue Nature que le « travail sera dur ». Louis_Nazaire : Population francophone dans... 5 challenges to estimating global migration.

See the Pew Research Center’s Global Migration Estimates for 2010, including interactives and data.

5 challenges to estimating global migration

With recent reports of migrants risking their lives crossing the Mediterranean, Roma communities on the move throughout Europe and alleged abuses of migrant workers in the Middle East, one of the most frequently asked question is: How many migrants are there in the world? In 2013, the United Nations estimated there to be about 232 million international migrants in the world.

Many may be surprised to know that this number represents slightly more than 3% of the world’s population – a percentage that has remained rather steady for several decades. But if all the world’s migrants were in a single country, it would be the world’s fifth most populous country, falling between the populations of Indonesia and Brazil. The United States still attracts the largest number of migrants by far, with about one-in-five of the world’s migrants living in the country, or more than 40 million people. Le 16e siècle portugais dans l’océan Indien : une économie de la capture (1) Quand ils pénètrent dans l’océan Indien, à partir de 1498, les Portugais se signalent d’abord par une agressivité militaire inhabituelle dans le commerce qui animait les côtes africaines, arabes et indiennes jusque là.

Le 16e siècle portugais dans l’océan Indien : une économie de la capture (1)

Vasco de Gama commence par mener des combats douteux sur la côte est-africaine, suspectant les Musulmans d’origine arabe de vouloir lui nuire. Arrivé à Calicut, il n’a pas à se battre mais « ses présents plutôt mesquins ne firent pas bonne impression » (Subrahmanyam, 1999, p. 80) et les deux pouvoirs en présence, portugais et indien, se quittèrent sur une méfiance réciproque. Deux ans plus tard, son successeur Cabral entre en conflit direct avec les habitants de Calicut et les Portugais se replient sur Cochin. Il faut sans doute voir dans ces premiers « contacts » l’expression de l’ambiguïté des objectifs de la Couronne portugaise quant à sa présence en Asie. Les objectifs de l’expansion asiatique Les modèles d’une hégémonie ambiguë OLIVEIRA MARTINS J.