background preloader

André Gunthert - L'image sociale

Facebook Twitter

Ceci n’est pas un récit, ou à quoi servent les images – L'image sociale. Résumé.

Ceci n’est pas un récit, ou à quoi servent les images – L'image sociale

Contribution au débat sur les effets d’influence de l’image, l’étude de la Marche de l’homme (Rudolph Zallinger, 1965) la replace dans son contexte industriel. L’autonomisation favorisée par la perte des informations de source transforme un dessin pédagogique en figure universelle. Sa compréhension dépend moins de l’interprétation de son motif que de la thèse évolutionniste, à laquelle elle est étroitement associée.

Restituant de manière immédiate une narration complexe, l’image naturalise le récit (pdf, English version). Comme de nombreuses figures de la culture populaire, celle de la Marche de l’homme est à la fois très connue et méconnue. Le mème, le chercheur et la dépendance au contexte  – L'image sociale. Freud lui-même l’admet dans Le Mot d’esprit: il n’est rien de plus rébarbatif que d’expliquer un trait d’humour.

Le mème, le chercheur et la dépendance au contexte  – L'image sociale

Je demande donc d’avance pardon à l’ami Arthur Charpentier de maltraiter sa contribution au mème #ESRenpeinture, qui a animé ce week-end le petit monde universitaire connecté – mais cette magistrale illustration d’un problème théorique de la narration visuelle ne pouvait laisser le spécialiste indifférent. A l’initiative de David Louapre, chercheur en physique et actif vulgarisateur, est lancé le 6 janvier le hashtag #ESRenpeinture (ESR =enseignement supérieur et recherche, intitulé du secrétariat d’Etat dédié), basé sur la recontextualisation humoristique de morceaux choisis de la grande peinture dans le cadre universitaire.

Compte tenu du désastre provoqué dans cet univers par les réformes des dix dernières années, le mème rencontre un vif succès, surfant sur les absurdités et les tracasseries de l’hyperbureaucratisation de l’enseignement supérieur. via GIPHY 10 octobre 2015. Di Marco, l’image indécente – L'image sociale. Peu avant Noël décédait le dessinateur Angelo Di Marco (1927-2016), célèbre pour sa contribution à l’illustration du fait divers dans la presse populaire, notamment dans Radar ou Détective (voir le bon résumé biographique de BDZoom).

Di Marco, l’image indécente – L'image sociale

Deux traits me frappent dans une production pléthorique, marquée par le travail de l’expressivité faciale, mais aussi par la maladresse délibérée de perspectives improbables, signature stylistique d’un dessin gouverné par l’hypervisibilité de l’action. Le premier est bien sûr ce qui justifiait sa contribution dans l’univers du fait divers: l’absence d’une trace visuelle de l’événement, contrainte la plus fréquente du journalisme d’investigation, à laquelle le dessinateur substitue un composé imaginaire de stéréotypes, où la bouche ouverte sur un cri de terreur, de préférence féminin (l’illustration de Di Marco est une mine pour confirmer le caractère genré de la violence sociale), fait office de symbole tout-terrain. Sur le même thème. Non, @Odieuxconnard n’a décidément rien compris aux selfies.

Logos de mise en garde anti-selfie, Russie, 2015. 100e billet sur L’Image sociale, ouvert il y a un an!

Non, @Odieuxconnard n’a décidément rien compris aux selfies

Pour cet anniversaire, quoi de mieux que de revenir sur une polémique bloguesque? Car contrairement à l’avis d’experts médiatiques qui se penchent régulièrement sur le cercueil des blogs, cet univers est bien vivant, source d’une information alternative chaque jour plus indispensable, quand les grands médias moribonds s’essoufflent à reproduire la vision des dominants. « Vous n’avez rien compris aux selfies  Chacun l’aura compris : la citation qui sert de titre à cet article n’est pas de moi.

« Vous n’avez rien compris aux selfies 

D’abord, parce que je sais mon public fort instruit sur le sujet, principalement par les articles de mon fait, les meilleures références qui soient sur le selfie, et ce en toute objectivité bien sûr. Ensuite, parce que le « Vous n’avez rien compris à un truc que vous venez de voir« , je pensais que c’était déjà limite pour évoquer un quelconque film et expliquer au spectateur pourquoi lui, gros naze, n’avait pas compris toute la subtilité de Sucker Punch, le scénario de Prométhéus ou le discours puissant de Spring Breakers. Le genre d’argument qui vous donne envie de passer la margoulette de son auteur à la ponceuse pour lui donner une vague impression de ce que vous avez ressenti en regardant lesdites œuvres. Alors vous expliquer que vous n’avez pas pigé toute la profondeur d’un selfie, soit une seule image mal cadrée prise par un adolescent en folie, je pensais la chose impossible. Bien.

Génération selfie : enquête sur la nouvelle déferlante narcissique - 31 juillet 2014. “Vous n’avez rien compris aux selfies” - 13 septembre 2015 - Bibliobs. André Gunthert occupe la chaire d’histoire visuelle à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

“Vous n’avez rien compris aux selfies” - 13 septembre 2015 - Bibliobs

Le chercheur, par ses travaux et avec ses élèves, est le premier à avoir fait de l’image numérique un objet d’étude à part entière. Une image qui s’est démocratisée, démultipliée, socialisée au mitan des années 2000, avec l’apparition des réseaux sociaux. “La photographie est devenue une pratique de niche au sein d’un univers plus vaste, celui de la communication électronique”, écrit André Gunthert dans son dernier ouvrage, “L’Image partagée” (éditions Textuel) qui vient de paraître. Le mème, le chercheur et la dépendance au contexte  – L'image sociale.

Photoshop, instrument du journalisme – L'image sociale. Libération, Une du 22/11/2016.

Photoshop, instrument du journalisme – L'image sociale

Libération, Une du 11/05/2015. Libération, Une du 26/10/2016. L'Atelier des médias est, à la fois, une émission de radio et un réseau social traitant des évolutions et révolutions dans le monde des médias.

Vous aussi venez découvrir nos contenus et, si vous le souhaitez, vous inscrire : Le travail de Ziad Maalouf, Simon Decreuze et de leur équipe est, chaque semaine, enrichi, stimulé, orienté, aiguillé par vos contributions, vos réactions, vos commentaires, vos suggestions, via la communauté de l'Atelier des médias. Avec la collaboration de Manon Mella et Mélissa Barra. Le site de L'Atelier des médias : *** Diffusions le samedi à 09h10 TU et le dimanche à 00h10 TU vers le monde et Paris (sauf Afrique), et 14h10 TU vers l'Afrique. *** Attention depuis le 27 mars 2016, suite au changement d'heure, quelques modifications ont été apportées au niveau des horaires de diffusions de certaines émissions. Extraterrestres et conflits culturels.

Frozen Piglet: « Sur ma photo, un couple de touristes dans le parc des Tuileries tente de rentrer en contact avec les comptes Instagram et Facebook des extraterrestres pour leur chanter une chanson. » Sur son blog, le photographe professionnel Frozen Piglet, fervent partisan du paradigme traditionnel, use volontiers de l’arme de la raillerie à l’endroit des nouvelles pratiques visuelles, considérées comme autant de symptômes d’une culture simultanément invasive et ridicule.

Extraterrestres et conflits culturels

Dans son dernier billet, le photographe épingle l’usage récent de la canne à selfie, à travers une image d’un couple asiatique se livrant à l’autophotographie, accompagné d’une légende qui joue de la similitude entre cet instrument et une antenne : « Un couple de touristes dans le parc des Tuileries tente de rentrer en contact avec les comptes Instagram et Facebook des extraterrestres pour leur chanter une chanson ». Comment analyser un tel énoncé? Sur le même thème Absorbement, smartphone et caricature. Des images qui font débat – L'image sociale. Invité hier matin sur la radio culturelle publique, en compagnie de Lionel Charrier (Libération), à commenter les photos qui ont marqué 2016, j’indiquais que si je ne devais en garder qu’une, ou plutôt deux, je choisirais Zuckerberg à Barcelone et le selfie d’Hillary Clinton.

Des images qui font débat – L'image sociale

Pourquoi celles-là? Ces images n’ont pas été retenues dans le top ten de l’année proposé par Time, belle série à l’ancienne des clichés les plus réussis du photojournalisme américain, incluant comme il se doit la Syrie, Cuba, les migrants en Méditerranée, la protestation contre les dérapages racistes des forces de l’ordre, Donald Trump ou Usain Bolt en pleine course. Le silence du gif. Dans une de ses enquêtes dessinées, déjà citée ici, Boulet capte de manière exemplaire un des traits les plus frappants des nouvelles formes conversationnelles: la discrétion de la consultation.

Boulet, Le petit théâtre de la ligne 3 (extrait). Alors qu’un personnage critique l’attitude d’un couple dans le métro, ramenant leur absorbement apparent au stéréotype du smartphone qui isole chacun dans sa bulle, une observation plus poussée du dessinateur suggère que les deux jeunes gens sont en réalité en train de converser en catimini. Boulet se réfère plus loin à une expérience similaire, où lui et son amie se moquent d’autres passagers grâce au truchement muet des SMS.

La possibilité de consulter des contenus sans déranger autrui est un des principaux facteurs de l’omniprésence du smartphone dans les espaces partagés que sont les transports en commun, la rue ou le bureau.