background preloader

Marketing digital

Facebook Twitter

Outils marketing. J’ai rassemblé dans cet article la liste des meilleurs logiciels marketing les plus utiles pour des PME et des Freelances. Ces outils peuvent être gratuits ou payants, avec différentes alternatives. La liste est également actualisée au fil du temps avec de nouvelles solutions. Voici la liste des nouveaux ajouts. Tapez le nom de l’outil dans votre moteur de recherches (CTRL + F) pour voir l’analyse critique dans cette page : Logiciels d’emailing avec suivi et auto-répondeur – Get Response : la meilleure alternative à Mailchimp, Aweber, Converkit… C’est l’outil d’emailing avec le meilleur rapport qualité prix actuellement. C’est l’outil indispensable pour un blogueur ou une PME. Les plus : en français, avec la possibilité de créer des landing pages, avec web séminaire de 100 personnes incluses (version pro), à partir de 12 € / mois pour 1000 abonnés… Les moins : si vous ne faites que de l’emailing c’est un peu cher, sinon c’est top !

Cette solution est 100% française, et elle évolue rapidement. 2413 bases. Inbound et Outbound marketing : définitions, concepts et stratégie web. C'est quoi une Landing Page ? Comment en faire usage ? Bon nombre de professionnels du marketing ne jurent que par elles : les landing pages (ou pages d’atterrissage). Si cet outil constitue une arme redoutable afin d’accomplir ses objectifs commerciaux sur la toile, il n’est – malheureusement – pas suffisamment exploité par les petites entreprises.

Et pour cause, une croyance trompeuse prétendant que seuls les cadors du monde digital peuvent en faire usage est à l’origine d’une certaine fébrilité chez les structures aux moyens limités. Pourtant, ce mythe n’a pas lieu d’être : il n’est pas nécessaire de disposer d’un gros budget ni même de connaissances avancées en marketing pour tirer profit des landing pages. Comme vous le savez, l’objectif de ce blog n’est pas uniquement de vous orienter durant la création de votre site internet.

Notre vœu le plus cher est de vous aider à développer votre entreprise et à percer sur Internet. Qu’est-ce qu’une landing page ? Pourquoi les utiliser ? Pensez à une landing page comme à une publicité télévisée.

Big Data

C'est quoi une Landing Page ? Comment en faire usage ? Free Landing Page. Créez une Landing Page captivante en 5 Minutes ! L'email, le meilleur ROI de tous les canaux digitaux - Jeremy VIAULT. CRM MARKETING. Onboarding CRM : comment les marques font sauter les cloisons entre on et offline. Digitaliser ses données CRM offline et les connecter en continu aux plateformes de marketing digital grâce à Facebook, Google ou d'autres est devenu la priorité des annonceurs. L'arrivée de la Data management platform (DMP) a posé les jalons ce que l'on appelle le display CRM, la capacité à parler différemment à ses acheteurs online dans le cadre des campagnes médias digitales. Celle du CRM onboarding aura tôt fait de pousser la logique encore plus loin, en permettant aux marques de faire de même avec leurs acheteurs physiques.

Croiser base CRM et ID online d'une techno La nouvelle pratique en vogue consiste à digitaliser les données du CRM offline (bases abonnés, programmes de fidélité...) et les connecter en continu aux plateformes de marketing digital en tous genres : DMP donc, mais aussi DSP, trading desks et autres technologies. Un taux de match qui ne dépasse que très rarement les 50% "Difficile de faire mieux en l'état", confesse toutefois Caroline Jourde.

A quoi peut bien servir un CRM ? Malgré un effort de communication important depuis plusieurs années, le CRM reste encore un mot barbare pour de nombreuses entreprises, pour la plupart d’entre elles c’est plus un synonyme d’usine à Gaz que d’outil d’efficacité commerciale ou de qualité de service. La preuve, avec cette étude d’avril 2009 qui montrait que seules 51% des entreprises américaines utilisaient un CRM pour gérer leurs leads: Pourtant force est de constater que ces messages n’ont pas encore atteint de nombreuses entreprises car les fondamentaux du CRM n’ont pas encore été totalement assimilés. En effet, avant même de faire passer sa gestion de ses clients dans à l’avant-garde du CRM il est d’abord nécessaire d’être convaincu des bénéfices les plus essentiels d’un CRM. Cette étude réalisée par Microsoft en 2011 montre que les entreprises recherchent avant tout de la productivité et la satisfaction des clients… ce qui le but fondamental du CRM!

Les 4 fondamentaux d’un bon CRM La Checklist de l'Expérience Client. [ Infographie ] : Etat des lieux du e-commerce en 2016. Opportunités et risques des marketsplaces. Market Place. Marketplace : enjeux et opportunités - Adrian MEASURES. Transformation : l'impact du digital sur les modèles économiques. Les nouveaux modèles économiques du digital P Silberzahn. De l’Inbound Marketing à l’Inbound Sales - Jeremie SICSIC. Marketing automation : 13 scénarios à utiliser pour votre lead nurturing. Dans votre base, il y a 2 types de leads : Les actifs, ceux qui reviennent régulièrement sur votre site, suivent vos actualités de près sur les réseaux sociaux par exemple, et connaissent vos produits/services,Les dormants, ayant visité votre site peu de fois et ne revenant plus depuis un certain temps, ne connaissant pas vraiment ce que vous proposez.

Si vous n’avez pas mis en place de scénarios automatisés (ou également appelés workflows), il a y a de fortes chances pour que la plupart de vos leads fassent partie de la deuxième catégorie - ce qui signifie que vous passez à côté de formidables opportunités de business. Saviez-vous que selon un rapport rédigé par Forrester, les marketeurs B2B qui implémentent une solution de automatisation marketing voient leurs ventes augmenter au minimum de 10% en moyenne ? Mais attendez... ce n’est pas tout. Pour en savoir plus sur la façon d’utiliser les scénarios automatisés, vous pouvez télécharger notre guide gratuit ici (en Anglais).

Marketing automation : 13 scénarios à utiliser pour votre lead nurturing. Marketing automation : 13 scénarios à utiliser pour votre lead nurturing. Conclusion Juliette FRANCOIS. La fidélisation à l'ère du digital - Adrian MEASURES. Les programmes de fidélité n'ont pas (encore) passé le cap du digital. Pas suffisamment personnalisés pour répondre aux attentes des clients, à l'ère du digital. C'est l'un des constats d'une étude menée par Capgemini Consulting, sur les programmes de fidélité. Les programmes de fidélité ne parviennent pas à engager les clients, à l'ère du digital : telle est la conclusion d'une étude mondiale dédiée aux pratiques du marketing, menée par Capgemini Consulting, entité de conseil en stratégie et transformation du groupe. Mais, comment comprendre ce désengagement ?

Le faible taux de participation des consommateurs dans les programmes de fidélité s'expliquerait principalement par l'absence d'adaptation de ces programmes aux outils digitaux. L'étude révèle ainsi que seuls 11 % des programmes de fidélité offrent des récompenses personnalisées basées sur l'historique d'achat du client ou sur la localisation de ses données. Par conséquent, les enseignes et les marques sous-exploiteraient les leviers à leur disposition.

Comment améliorer la pratique ? Récompenser la fidélité grâce au digital - Digitalisations - Digitalisations. Des clients fidèles et frustrés Comment expliquer cette frustration ? Les programmes fidélité des marques, quand ils existent, présentent des failles : – Une récompense jugée pas assez importante compte tenu de l’engagement client – Un temps d’attente trop long avant de se voir récompensé – Un système contraignant pour prouver sa fidélité (montrer sa carte de fidélité, mettre régulièrement à jour ses données clients…) Un client pourra être très sollicité pour montrer son engagement (en présentant systématiquement sa carte de fidélité par exemple) sans recevoir de contrepartie satisfaisante.

La frustration n’en sera que plus forte, c’est tout l’effet pervers du système. Crédit Flickr / JD Hancock Le digital est le terrain privilégié pour travailler la fidélisation. Développer le multicanal Le programme fidélité est une bonne porte d’entrée sur le multicanal. Le parcours client peut commencer par un achat en boutique et se poursuivre sur le web par une prise de contact. Mesurer la fidélité. Comment fidéliser un client : 14 astuces digitales pour ravir vos clients.

Si la question de trouver de nouveaux clients en ligne se pose régulièrement pour tous les entrepreneurs présents sur le Web, celle de comment fidéliser un client est tout aussi importante, si ce n’est plus. En abaissant vos coûts d’acquisition au profit d’une stratégie tournée vers des achats répétés, de la recommandation et une vraie relation de confiance, vous misez sur la pérennité de votre activité et une hausse progressive de vos revenus par client.

Voici 14 astuces digitales pour y parvenir. 1) Entretenez une présence régulière dans leur vie avec votre blog et les réseaux sociaux Votre blog et vos profils sociaux ne servent pas qu’à améliorer votre référencement ou attirer de nouveaux prospects. Sur Internet, les sollicitations sont si nombreuses que même un premier client satisfait peut vous oublier au profit d’un concurrent plus visible, plus engagé ou plus agressif dans sa stratégie de marketing web. 2) Automatisez votre présence avec l’email marketing 7) Créez une communauté.

Personas

Community management. L’e-mail, un élément clé de la relation client. Depuis le développement des réseaux sociaux et de la messagerie instantanée, la mort de l’e-mail est régulièrement annoncée. Dépassé, jugé peu moderne, il est également devenu pour la plupart des consommateurs synonyme de pollution électronique contre laquelle il faut lutter. De nombreux outils ont d’ailleurs été mis en place par les fournisseurs d’accès Internet pour épurer les webmails et lutter contre les e-mails intempestifs de tous ordres. En parallèle, la jeune génération tend à abandonner ce moyen de communication au profit de services perçus comme plus « innovants » tels que WhatsApp, SnapChat, ou plus classiques comme le SMS.

Toutefois, contrairement à ces idées reçues, l’e-mail fait de la résistance et reste aujourd’hui plus important que jamais. Les réseaux sociaux ont amplifié le pouvoir de l’e-mail à travers notamment les e-mails de notification. Toutes reconnaissent en l’e-mail un outil pertinent et efficace à intégrer au sein d’une campagne marketing. E-mail marketing et relation client. Flightacademy - Emailing - Mailjet. L'A/B testing chez Code.org ou comment générer 15 millions d'inscrits en 5 jours. A/B Testing, split-testing : le guide qui explique tout, de A à Z. Le split-testing, ou “A/B testing” peut doubler l’efficacité de votre site : - Si vous vendez un produit… - Si vous proposez un formulaire d’inscription à une mailing-list… - Si vous affichez des publicités rémunérées au clic… - Et dans tous les autres cas où vous proposez une action à vos visiteurs.

“A/B testing”, “split-testing”, qu’est-ce que ça veut dire ? Il s’agit simplement de tester plusieurs versions de vos pages pour savoir laquelle d’entre-elles donne les meilleurs résultats : davantage de ventes, davantage d’inscriptions, davantage de clics, etc… Les deux captures d’écran que vous voyez ci-dessus, par exemple, sont deux versions d’une page de vente split-testée sur BananaProd. 50% des visiteurs voient la version A, 50% voient la version B. Une fois que l’on constate que l’une des deux versions amène davantage de ventes, d’inscriptions, ou de clics, on élimine la page “perdante”, et on teste encore une nouvelle version. Une page de vente n’est pas quelque chose de statique. 1. 2.

Ce qu'il faut savoir sur les avis utilisateurs Pierre MONCLOS. 5 raisons de collecter des avis auprès de vos clients - E-marketing. Les avis consommateurs sont au e-commerce ce que le bouche à oreille classique était par le passé pour les commerces traditionnels : un vecteur de Chiffre d'Affaire important si les clients sont satisfaits, ou une menace importante pour toute entreprise si les clients sont insatisfaits. Même s'il faut noter que la notion de bouche à oreille existe toujours sur Internet, notamment via les réseaux sociaux, il n'empêche que les avis clients publiés en ligne sont incontournables pour les e-marchands. En relation client, on parle souvent de la fameuse statistique du client satisfait qui en parle à 3 de ses amis, alors que le client insatisfait en parle à 11.

Avec les avis clients sur Internet, c'est différent puisqu'un internaute partage son avis consommateur à l'ensemble de la planète, même si cela ne l'empêche pas de partager ses avis publiés à ses amis ou sa famille (cf. réseaux sociaux). Raison n°1 : se construire une e-réputation sur les moteurs de recherche. Sondage IFOP / Reputation VIP : l’influence de l’e-réputation sur l’acte d’achat. La maîtrise de l’e-réputation devient un sujet incontournable pour toutes les entreprises. C’est pourquoi nous avons souhaité interroger les français, afin de connaître l’influence de l’e-réputation sur leurs pratiques d’achat. Ce sondage, réalisé par l’IFOP pour Reputation VIP, met en lumière les données collectées auprès d’un échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française. Découvrez ci-dessous notre analyse des résultats du sondage ainsi que notre infographie.

Les chiffres clés de l’impact de l’e-réputation sur l’acte d’achat Sur Internet, 85 % des utilisateurs réalisent des achats et 80 % se renseignent avant d’acheter A la lumière des deux premiers éléments de notre sondage, on comprend vite qu’une e-réputation maîtrisée devient un élément incontournable pour assurer le succès et la pérennité de votre marque. Parmi les multiples usages d’Internet, l’achat et la prise d’information préalable s’imposent très largement. Sources : Alerti : votre outil de veille et de gestion de la e-Réputation. Plateforme de veille Twitter. Growth Hacking. 7 idées marketing pour vos emails transactionnels. Quand on vous parle d’emails transactionnels, vous pensez peut-être aux messages que vous recevez après avoir passé une commande en ligne. Vous avez partiellement raison, mais leur usage ne se limite pas aux transactions bancaires. Vous en recevez également quand vous créez un compte quelque part, quand vous réinitialisez votre mot de passe, oublié après […] Quand on vous parle d’emails transactionnels, vous pensez peut-être aux messages que vous recevez après avoir passé une commande en ligne.

Vous avez partiellement raison, mais leur usage ne se limite pas aux transactions bancaires. L’email transactionnel consiste en une communication envoyée suite à une action de l’utilisateur. Maintenant que vous en avez conscience, comment pouvez-vous exploiter le potentiel de ces communications ? 1. L’envoi de mails de type “faites-nous part de votre opinion” est très judicieuse, car elle vous permet de faire d’une pierre deux coups. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Mais Instagram ne s’arrête pas là. Design de l'email : 9 bonnes pratiques validées par une étude d'Eye tracking d'Edisonda. L'étude, la deuxième par le cabinet polonais (!)

Edisonda, spécialisé dans l'interaction utilisateur, a été menée sur un groupe de 54 étudiants de l'université de Cracovie (section Pédagogie). La mesure semble avoir fait l'objet d'une démarche scientifique assez stricte, permettant de minimiser les biais induits par ce type de recueil de données (calibration, usage d'une vidéo de diversion entre deux emails, test de validité des résultats ...).

L'étude a porté sur 34 emails, avec des variantes, de façon à en mesurer l'impact de quelques changements (place du logo...). La population étant jeune et polonaise, on se gardera de généraliser largement à tous les internautes français (notamment séniors). Les 9 points qui sont abordés dans l'étude sont les suivants : Quel est le sens de lecture d'un email ? 1. L'oeil part de haut à gauche de l'écran et lit de gauche à droite. Rapide balayage du texte,fixation sur les titres,recherche de mots-clefs. 2. 3. 45 % est plus lu que 45 %. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

Création et développement organique d’une liste de contacts. La révolution du commerce conversationnel. Après le commerce mobile et le commerce multicanal, place au commerce conversationnel ! Plus tôt dans l’année, Chris Messina (qui a popularisé le hashtag) a publié un article qui a fait grand bruit et dans lequel il expliquait que 2016 serait l’année du commerce conversationnel. Il semblerait qu’il ait eu le nez creux, puisque WhatsApp s’est lancé dans la communication B2C et Facebook a suivi le mouvement avec le projet Messenger for Business début 2015.

Avant d’aller plus loin, penchons-nous sur le concept de commerce conversationnel et sur ses implications pour votre entreprise. Le concept du commerce conversationnel Voici la définition proposée par Chris Messina : En d’autres termes, le commerce conversationnel repose sur deux tendances : (i) les messageries occupent une place de plus en plus importante dans la communication B2C et (ii) les bots jouent désormais un rôle prépondérant.

Deuxièmement, les outils de messagerie permettent d’avoir des conversations à long terme. 1. 2. 3. 4. Growth Marketing Archives - Démarre ton aventure. La fin du Webmarketing annoncée. Concevoir sa stratégie digitale, un acte de foi. L’art du White Paper (ou livre blanc, ou ebook) #ContentMarketing #MarketingAutomation. Le Marketing Automation : un passage obligé ? Comprendre la différence entre Inbound Marketing et Outbound Marketing en 1min30. Petit B.A.-BA de l’inbound marketing by Invox. 10 raisons de faire de l’Inbound Marketing en 2016. Livre blanc sur l'inbound marketing amélioré grâce au principe du Lean marketing. Lego, un cas de content marketing pur et parfait. Le futur des outils de recherche - Philippe Yonnet.

Petit traité de netlinking à l’usage des honnêtes gens. Définir la meilleure stratégie de contenu pour votre site. Mettre en place une stratégie inbound marketing avec Hubspot. BadgeOS. Captain Up :: Engagement Platform as a Service. ADikteev | Engagement Matters. Blog : 4 outils pour gamifier son contenu ! #ContentMarketing. Qu'est-ce que l'expérience utilisateur ?

Lexique Inbound Marketing : 26 définitions pour tout savoir ! 27 techniques de Storytelling pour booster vos écrits.