Téléchargement : baisse de la consommation illicite
Téléchargement illégal : pourquoi les musiciens sont plus tolérants que les labels
Streaming. Frédéric Mitterrand encourage les ayants droits à saisir les juges - Multimédia et Dans un entretien accordé au JDD, Frédéric Mitterrand s’est exprimé sur la fermeture de Megaupload et sur le streaming illégal. Un rapport de l’Hadopi doit être dévoilé le mois prochain. Un peu plus d’une semaine après la fermeture du site Megaupload, Frédéric Mitterrand a accordé une interview au Journal du dimanche (JDD). Streaming. Frédéric Mitterrand encourage les ayants droits à saisir les juges - Multimédia et
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup "Bonjour. Nous n'avons aucun enregistrement sur vous." Ouf : selon le site YouHaveDownloaded.com, personne, au siège du Monde, n'a utilisé le réseau BitTorrent pour télécharger illégalement des fichiers. Situé aux Etats-Unis, ce site se propose de vérifier si un accès Internet a été utilisé pour télécharger des fichiers – légalement ou illégalement – sur le plus utilisé des réseaux P2P. YouHaveDownloaded.com, le site qui accuse YouHaveDownloaded.com, le site qui accuse
Hachette signe avec Attributor : protéger l'ebook... contre qui ? Hachette signe avec Attributor : protéger l'ebook... contre qui ? Livres scannés ou fichiers numériques diffusés sur les réseaux, Hachette Livre a décidé d'y mettre fin en signant un accord avec la société Attributor, chargée de la surveillance du réseau. Une première en France, alors que le Syndicat des éditeurs a décidé de ne pas, pour l'heure, faire appel à Hadopi. Pierre Danet, directeur innovation chez Hachette Livre a pourtant bien expliqué la situation à ActuaLitté : Attributor se contente de chercher sur le net des traces de fichiers répondant aux critères donnés par l'éditeur, mais n'a aucun rôle juridique.
Hadopi. Accusé de téléchargement illégal, il clame son innocence - Multimédia et nouvelles Hadopi. Accusé de téléchargement illégal, il clame son innocence - Multimédia et nouvelles Robert Tollo, prof de sciences économiques et sociales dans la Loire, a décidé de contester la convocation d’Hadopi qui l’accuse de téléchargement illégal. Cette convocation s’inscrit dans le cadre de la riposte graduée mise en place par la Haute autorité. Elle stipule qu’au bout de la troisième prise en flagrant délit de téléchargement illégal, l’internaute présumé coupable est informé qu’il est susceptible de poursuites pénales. Il peut en outre être entendu par la Commission de protection des droits.