background preloader

FI Moyen-Âge V - XIV

Facebook Twitter

Hua Mulan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hua Mulan

Hua Mulan (chinois simplifié : 花木兰 ; chinois traditionnel : 花木蘭 ; pinyin : Huā Mùlán ; Wade : Hua¹ Mu⁴-lan² ; cantonais Jyutping : Faa¹ Muk⁶-laan⁴) est l'héroïne d'une légende chinoise qui raconte comment une jeune fille se déguise en homme pour prendre la place de son père trop vieux lors d'une mobilisation de l'empereur pour combattre les Ruanruan. Shéhérazade. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Shéhérazade

Shéhérazade et le sultan par le peintre persan Sani ol-Molk (1849-1856). Shéhérazade ou plus traditionnellement Schéhérazade (persan : شهرزاد / Shahrzād, qui signifie « né(e) dans la ville » ou « enfant de la ville ») est un personnage de fiction et conteuse du livre des Mille et Une Nuits. Le noyau de ces histoires est formé par un ancien livre persan nommé Hazār-afsāna (Les Mille contes). Beatrice Portinari. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Beatrice Portinari

Beata Beatrice par Marie Spartali Stillman. Par Beatrice Portinari, on désigne communément le personnage de nombreuses œuvres de Dante Alighieri, dont le poète est amoureux. Néanmoins, jamais Dante ne donnera dans ses écrits d'indication quant à l'identité « civile » de ce personnage, qui est avant tout symbolique. En fait, on a voulu donner, dans une démarche d'exégèse romantique, un nom de famille à cette dame pour faire de cet Amour divin qui unit Dante et Béatrice l'égale des amours adolescentes et futiles voire virtuelles des modernes. Godiva. 1136 Guenièvre - Llancarfan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1136 Guenièvre - Llancarfan

La reine Guenièvre est un personnage de la légende arthurienne, femme du roi Arthur. Sa relation adultère avec Lancelot est un thème récurrent du cycle. Figure archétypale de la dame courtoise, fée, déesse, Guenièvre est un personnage aux multiples facettes. Famille[modifier | modifier le code] Elle est généralement présentée comme la fille du roi Léodagan de Carmélide qui avait de très bonnes relations avec le roi Arthur et permit ainsi leur rencontre.

Personnage[modifier | modifier le code] Les intrigues auxquelles elle est mêlée varient dans le détail au fil du cycle. Elle est la fille du roi Léodagan, qui a servi Uther Pendragon et est parmi les premiers à reconnaître Arthur. Tristan et Iseut. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tristan et Iseut

Tristan et Iseut à la fontaine. Origine du mythe[modifier | modifier le code] Les textes[modifier | modifier le code] Issue de la tradition orale, la très populaire histoire de Tristan et Iseut fait son entrée dans la littérature écrite au XIIe siècle. Plusieurs textes différents ont vu le jour, dont les célèbres versions de Béroul et de Thomas d'Angleterre, certains ont été perdus, comme celui de Chrétien de Troyes ; aucun de ceux qui nous sont parvenus n'est intégral. Une origine celtique[modifier | modifier le code] Parmi les origines possibles de la légende, Philippe Walter, citant un récit gallois, l'Ystoria Trystan, évoque une lecture saisonnière du mythe tristanien où « Yseut appartient à Marc durant les mois sombres de l'année et elle appartient à Tristan durant la saison claire »[3]. « Alors Arthur lui fit faire la paix avec March ap Meirchion.

Influence des romans antiques[modifier | modifier le code] Encuntre tuiz engins d'amur ! Iseut aux mains blanches. La papesse Jeanne. La papesse Jeanne Une femme sur le trône de Pierre!

La papesse Jeanne

En plein IXe siècle! Ce fait divers a longtemps secoué la Chrétienté. Le scandale ridiculisait l'Eglise et nombreux sont les "libres-penseurs" qui en rient encore. Au même titre que Guillaume Tell, à l'existence duquel ont longtemps cru tous les Suisses et de nombreux historiens réputés pour leur sérieux, la Papesse Jeanne n'est cependant rien d'autre qu'une légende (pas même pieuse). Une Anglaise née à Mayence. Papesse Jeanne. Laudine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laudine

Laudine, aussi connue sous le nom de la Dame de la Fontaine, est un personnage de la légende arthurienne qui provient essentiellement d'un roman de Chrétien de Troyes écrit vers 1176, Yvain ou le Chevalier au lion. À l'origine épouse du chevalier noir gardien de la source Esclador le Roux, elle tombe peu à peu amoureuse d'Yvain, qui a pourtant tué son mari. Elle finit par l'épouser, mais le chevalier désire reprendre sa vie aventureuse. Laudine lui accorde un an et lui confie un anneau pour lui rappeler sa promesse. Légende arthurienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Légende arthurienne

La légende arthurienne (ou cycle arthurien) est un ensemble de textes écrits au Moyen Âge autour du roi Arthur, de son entourage et de la quête du Graal. Elle est un thème fort de la matière de Bretagne. Il n'existe pas une légende arthurienne, mais des légendes arthuriennes. Cela est dû aux nombreux auteurs qui ont assemblé ces traditions au cours des siècles, depuis les premiers moines collecteurs jusqu'aux écrivains qui l'ont enrichie, comme Chrétien de Troyes ou plus récemment Xavier de Langlais. Ainsi le nom des personnages et les circonstances de leur vie (jeunesse, hauts faits, mort) varient d'une époque à l'autre, d'un pays à l'autre.

1393 Mélusine - Jean d'Arras. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1393 Mélusine - Jean d'Arras

Jean d’Arras (13?? Mélusine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mélusine

Pour les articles homonymes, voir Mélusine. Mélusine. 1401 Mélusine - Couldrette. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On ne sait rien de la vie de cet auteur et il n’est connu que pour ce roman écrit au debut du XVe siècle. Il est possible qu’il soit originaire du Poitou et a pu être le chapelain des Parthenay. Le Roman de Mélusine[modifier | modifier le code] Le Roman de Mélusine a été commencé par Couldrette à la demande de Guillaume VII Larchevêque, seigneur de Parthenay et descendant des Lusignan, mort le ; il est continué pour le fils de Guillaume, Jean II, seigneur de Mathefelon († 1427) et achevé entre 1401 et 1405.

VI - Morgane - Lég. arthurienne. Mythes, légendes et femmes : les mille visages de la fée Morgane. Les mythes qui nous fascinent le plus sont souvent les plus obscurs. Cent fois maudite, souvent réhabilitée, et parfois vénérée, celle qu’on appelle le plus communément en français la Fée Morgane est de ceux-là – car cette femme insaisissable est bien un mythe à elle toute seule. VI - Viviane - Lég. arthurienne. Sirènes romanes.