background preloader

Césars

Facebook Twitter

Accueil - Les Césars. Notices biographiques sur TOUS les empereurs romains. Trajan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trajan

Trajan prend de l'importance sous le règne de l'empereur Domitien, dont les dernières années sont marquées par les persécutions et les exécutions de sénateurs romains. En septembre 96, après l'assassinat de Domitien, un vieux sénateur sans enfant, Nerva, monte sur le trône, mais se révèle impopulaire auprès de l'armée. Après une brève et tumultueuse année au pouvoir, une révolte des membres de la garde prétorienne affaiblit son pouvoir et le contraint à répliquer en adoptant le populaire général Trajan comme son héritier et successeur. Nerva décède fin janvier 98 et son fils adoptif lui succède sans incident.

Trajan est divinisé par le Sénat et ses cendres sont inhumées au pied de la colonne Trajane. Biographie[modifier | modifier le code] Avant l'accession à l'Empire[modifier | modifier le code] Hadrien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hadrien

Pour les articles homonymes, voir Adrien. Sources[modifier | modifier le code] Les principales sources sur sa vie et son règne sont les Vies des Césars du sénateur Marius Maximus et l’Histoire de Rome de Dion Cassius. Tous deux écrivent au début du IIIe siècle, soit environ un siècle après le règne d'Hadrien. La première œuvre, rédigée à la suite de la Vie des douze Césars de Suétone, est aujourd'hui disparue ; elle est abondamment reprise, sous une forme très condensée, par la Vie d'Hadrien du pseudo-auteur Spartien qui ouvre l’Histoire Auguste.

Le livre 69 de Dion Cassius, qui traite du règne d'Hadrien, n'a survécu que par fragments et un abrégé byzantin. Jeunesse[modifier | modifier le code] Enfance et formation[modifier | modifier le code] Son enfance est mal connue. En 90, Hadrien effectue un bref séjour à Italica[14], sans doute pour inspecter les domaines familiaux après avoir assumé la toge virile[15].

Antonin le Pieux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Antonin le Pieux

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références. Biographie[modifier | modifier le code] Marc Aurèle en 138 lors de son adoption par Antonin le Pieux. Aureus d'Antonin le Pieux. Il avait épousé Faustina (Faustine l'Ancienne), nièce de la femme d'Hadrien, et ce dernier l'adopta ; mais il ne fit de lui son successeur qu'à condition qu'Antonin adopte Marcus Aurelius Antoninus (futur Marc Aurèle) et Lucius Verus. Faustina lui donna deux fils et deux filles : À la mort de sa femme en 141 Antonin fut très attristé.

Antonin doit son surnom de « Pieux » au Sénat. On considère traditionnellement que l'Empire atteignit son apogée durant son règne du fait de l'absence de guerre et de révolte majeure dans les provinces. Marc Aurèle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marc Aurèle

Marc Aurèle (né le 26 avril 121 à Rome et mort le 17 mars 180, probablement à Vindobona) est un empereur romain, ainsi qu'un philosophe stoïcien qui dirige l'Empire romain à son apogée. Il accède au pouvoir le 8 mars 161 et règne jusqu'à sa mort[1] qui correspond à la fin de la Pax Romana. Marcus Annius Verus (initialement Marcus Catilius Severus) prend, après son adoption par l'empereur Antonin le Pieux, le nom de Marcus Ælius Aurelius Verus. En tant qu'empereur, il se fait appeler Caesar Marcus Aurelius Antoninus Augustus. Biographie[modifier | modifier le code] Famille et enfance[modifier | modifier le code] Marc Aurèle naquit à Rome le six des calendes de mai (26 avril 121), dans les jardins du Caelius, sous le second consulat de son aïeul et sous celui d'Augur, au sein d'une famille italienne qui vécut longtemps en Espagne. Portrait de Marc-Aurèle adolescent, type dit "de l'adoption". Il fut très tôt initié à la philosophie.