background preloader

Usages

Facebook Twitter

Dossier : ces tablettes d’aujourd’hui qui inventent votre vie de demain. Je partage > Janvier 2010, l’iPad est présenté durant l’Apple event.

Dossier : ces tablettes d’aujourd’hui qui inventent votre vie de demain

Le monde accueille prudemment ce nouvel appareil dont l’utilité reste à prouver. Des iPad pour tous les médecins américains. [youtube] L’administration Obama souhaite ardemment que tous les dossiers médicaux deviennent électroniques.

Des iPad pour tous les médecins américains

Comment les internautes utilisent les tablettes. Apple, Jobs : John Sculley à cœur ouvert. John Sculley a été PDG d'Apple de 1983 à 1993.

Apple, Jobs : John Sculley à cœur ouvert

Une lutte de pouvoir avec Jobs a mené à l'éviction du co-fondateur d'Apple par le conseil d'administration en 1985, avant qu'il ne revienne aux commandes de la société en 1997 avec le succès que l'on sait. Dans une interview exclusive pour Cult of Mac, Sculley revient sur ce qu'il a retenu de sa collaboration avec Steve Jobs. En 1983, Apple fait face à une croissance phénoménale grâce aux très bonnes ventes de l'Apple II. Elle doit se "professionnaliser", passant très vite de la petite société fondée dans un garage à une multinationale qui a lancé l'industrie de la micro-informatique. Avec iCloud, Apple veut couper le cordon. De notre correspondant à Los Angeles Quand Steve Jobs présentait pompeusement l'iPad 2 comme le premier gadget «post-PC», au printemps dernier, il oubliait un détail: la première chose à faire avec une tablette ou un smartphone Apple, c'est de les connecter à son ordinateur.

Avec iCloud, Apple veut couper le cordon

Idem pour transférer des MP3 ou sauvegarder ses données via iTunes. Avec iCloud, dont les prix ont été annoncés lundi, Apple veut simplifier tout cela. Pour l'instant, la version bêta n'est accessible qu'aux développeurs, avant une sortie officielle cet automne. iCloud, c'est quoi? Ipad et l’hyper-mobilité : le chaînon manquant ? « Architecture, processus et gouvernance du SI. Quelques mois après la sortie de la tablette d’Apple, où en est-on aujourd’hui de l’utilisation de l’Ipad dans un contexte professionnel fortement distribué ?

Ipad et l’hyper-mobilité : le chaînon manquant ? « Architecture, processus et gouvernance du SI

Je vous propose dans les paragraphes suivants quelques réflexions, constats et idées qui viennent à l’esprit dès lors que l’on commence à vouloir profiter pleinement du potentiel de la machine. Où sont-ils ? Premier constat, restreint au paysage français et vu de ma petite fenêtre : on voit très peu d’Ipad ! La virtualisation sur Smartphone et tablettes tactiles. Septembre 2010 - Paru dans Solutions&Logiciels N° 15 - Voir le sommaire du numéro Traditionnellement, la virtualisation concerne trois grands piliers : serveur, desktop et applications.

La virtualisation sur Smartphone et tablettes tactiles

Un nouveau pilier émerge : la virtualisation sur Smartphone et tablettes tactiles. Si l’utilité de ces solutions reste à démontrer, étonnamment, l’iPad d’Apple fait rêver les éditeurs de virtualisation. Marché récent et largement immature, il faut distinguer plusieurs approches et deux marchés. Distinguons tout d’abord le Smartphone, de la tablette tactile (et non l’ancienne tablette PC) de type iPad. Avis d’expert : Faut-il ou non positionner votre marque sur les tablettes tactiles ? par Alexandre Doumith – Tribune e-Business. Profitons de la sortie récente de l’iPad 2, pour faire un point sur le tout nouveau, mais néanmoins très actif, marché des tablettes tactiles.

Avis d’expert : Faut-il ou non positionner votre marque sur les tablettes tactiles ? par Alexandre Doumith – Tribune e-Business

Remises au gout du jour par Apple et son savoir faire marketing, les tablettes ont très vite trouvées une place de choix dans le paysage numérique de ces douze derniers mois. Encore une fois, la firme de Cuppertino nous démontre, preuves à l'appui, qu'avoir une bonne idée ne suffit pas, si cette dernière n'est pas en accord avec son temps et donc, avec les usages recherchés par les utilisateurs. Steve Jobs a bien compris que le succès de son Smartphone et les multiples usages qui en découlaient, témoignaient de la maturité des utilisateurs à prolonger cette expérience tactile sur un écran plus grand et plus confortable. Contenus payants : l’autre succès des tablettes. Publié le 28.09.2011, à 11:47 par PierreAntoine75 Alors qu'Amazon, pionnier de la vente de biens culturels en ligne, s'apprête à dévoiler sa tablette numérique concurrente de l'iPad en principe aujourd’hui, une étude du cabinet FTI Consulting menée aux Etats-Unis et au Royaume-Uni révèle que les possesseurs de tablettes acceptent plus volontiers de payer pour du contenu numérique.

Contenus payants : l’autre succès des tablettes

Ceci s'explique essentiellement par la transformation profonde des usages que provoque chez les utilisateurs l'arrivée de tels appareils et sur la manière d'accéder à leurs contenus ; magazines, télévision, musiques ou vidéos. Par exemple, alors que 35% des non possesseurs de tablettes seraient prêts à payer pour un abonnement combiné papier / édition numérique, le chiffre monte à 53% en comparaison (voir les détails de l'étude en anglais). Tablettes multimédia : une formidable opportunité pour les médias. Tablettes multimédia : une formidable opportunité pour les médias Le segment des tablettes multimédia est actuellement le plus dynamique du marché des mobiles et devrait connaître d’après Deloitte une croissance forte dans les années à venir, ouvrant au passage la voie à de nouveaux usages.

Tablettes multimédia : une formidable opportunité pour les médias

Les transformations sont profondes, les menaces nombreuses, mais des sources d’opportunités nouvelles existent à condition d’adopter une approche résolument offensive, souligne le cabinet d'experts. Le fer de lance du segment, c’est évidemment l’iPad qui, avec un million de ventes en moins d’un mois, a immédiatement conquis le grand public. Et même si des concurrents apparaissent sur le marché, la tablette d’Apple devrait conserver le leadership au moins jusqu’en 2012 où elle s’accaparera encore 44% du marché. Etude sur les tablettes, leurs usages et leurs impacts. Etude sur les tablettes, leurs usages et leurs impacts L’informatique évolue rapidement et les tablettes sont en train de bousculer les habitudes des américains.

Etude sur les tablettes, leurs usages et leurs impacts

Nielsen a publié une étude sur les tablettes et leurs usages, leurs impacts sur les appareils numériques et informatiques aux Etats-Unis. Les tablettes entrent dans les foyers et prennent une place à côté des autres devices connectés, allant parfois jusqu’à les remplacer. Sur la répartition des tablettes aux Etats-Unis. Où va le marché des tablettes tactiles ? Quel va être l’impact de la fin de l’ordinateur individuel ? Le week-end dernier, j’ai essayé d’expliquer à mes petits garçons ce qu’est l’internet. Un exercice de style à priori pas si complexe, mais qui nécessite d’expliquer également ce que sont les ordinateurs et les contenus numériques. Je ne vais pas vous raconter ma vie privée, mais pour faire court, disons que je les ai perdus en route (pourtant j’avais fait des schémas et tout).

Plus j’y repense, et plus je me rends compte que je n’aurais jamais dû m’enliser sur ce terrain glissant et me concentrer sur ce qui les intéresse réellement : les contenus. Ils se moquent bien de comprendre comment fonctionne un ordinateur ou même le WiFi, tout ce qui les intéresse, c’est le contenu (de préférence en rapport avec les Pokemons). Les ventes des smartphones et tablettes ont dépassé celles des ordinateurs en 2010 ;Windows vient de passer sous la barre des 50% des parts de marché des terminaux connectés ;Les smartphones et tablettes représentent déjà 5% de trafic en Europe… L'iPad, terminal le plus utilisé en usage courant. Business Insider a interrogé 500 utilisateurs d'iPad pour essayer de connaître l'utilisation moyenne de la tablette d'Apple. Ils leur ont posé 18 questions sur leur utilisation de l'iPad, mais aussi sur leurs intentions concernant le MacBook Air.

On constate ainsi que l'utilisation de l'iPad augmente avec le temps : 77 % des utilisateurs interrogés disent ainsi avec augmenté leur usage de l'iPad, contre seulement 22 % qui disent l'avoir diminué. La grande majorité des iPad sont utilisés entre 1 et 5 heures par jour, et il y a quand même 2,8 % des sondés qui l'utilisent plus de 8 heures par jour, soit en gros toute la journée. L'iPad est devenu "l'ordinateur" principal, c'est-à-dire qu'il est plus utilisé qu'un ordinateur portable ou de bureau, pour pas loin de 30 % des sondés, ce qui confirme bien l'idée selon laquelle l'iPad peut suffire à remplacer totalement un ordinateur dans certains cas, mais reste en moyenne un complément à l'ordinateur. Via TUAW. iPad : révolution ergonomique et inspiration pour le marketing digital Par Thibault Dégieux, consultant senior, Solucom. Jeudi 25 novembre 2010 L’iPad d’Apple a fait l’objet de vives controverses à sa sortie.

Perçu comme un iPhone géant par les Mac addicts ou encore un gadget par d’autres, il s’en est déjà pourtant vendu en quelques mois deux fois plus que l’iPhone sur la même période. Cet article se penche sur le véritable phénomène qu’est devenue cette tablette et explique en quoi elle représente une innovation sans précédent. L’iPad défie la micro-informatique. Facebook, Apple et les applications mobiles tuent l’esprit du Web, selon Tim Berners-Lee. Apple, à la hauteur du Plan Peillon ? Quelqu’un a-t’il enfin compris quelque chose aux enjeux posés dans l’éducation par le numérique, du moins de ce côté-ci de l’Atlantique ? À l’annonce du contenu du Plan « Faire entrer l’école dans l’ère du numérique » ? On est – pour la première fois depuis bien longtemps – tentés de répondre « Oui ! » avec enthousiasme, après la présentation faite jeudi par Vincent Peillon et Fleur Pellerin… Et ce d’autant plus que ce plan-ci semble en filiation directe avec la vision de l’enseignement développée par Steve Jobs lors du Statewide Education Submit (lire Jobs et Woz toujours fringants).

L’intuition d’une classe numérique intégrée En février 2007, le co-fondateur d’Apple avait en effet livré son intuition d’une salle de classe connectée, dans laquelle enseignants et élèves auraient accès à des contenus pédagogiques et des ressources documentaires, à partir d’appareils spécifiquement conçus pour consulter et produire des contenus. Projet IPad : les seniors peu convaincus. Jean-Michel, formateur pour E-Seniors, a encadré depuis début novembre les séances. Photo : Y. Riou. Comment l’IPAD contribue au rétrécissement du savoir. “Avec les iPods, Ipads, Xbox et autres Playstations, l’information devient une distraction, un détournement, une forme d’amusement vain, plutôt qu’un outil qui ouvre des possibilités, qui permet une vraie émancipation. . “ Pour les Français, l'iPad d'Apple est plus un outil d'information qu'un loisir. Et pour vous ?