background preloader

Facebook

Facebook Twitter

Vision diffractive. ActuFacebook - Veille et Analyse des opérations marketing réalisées par les marques sur Facebook. The Evolution of Privacy on Facebook. About Facebook is a great service.

The Evolution of Privacy on Facebook

I have a profile, and so does nearly everyone I know under the age of 60. However, Facebook hasn't always managed its users' data well. In the beginning, it restricted the visibility of a user's personal information to just their friends and their "network" (college or school). L'Electronic Frontier Foundation monte au créneau contre la politique de confidentialité de Facebook. 01net le 06/05/10 à 09h00 En 2005, la politique de Facebook en matière de données privées stipulait : « Aucune information que vous soumettez à Facebook ne sera accessible à un utilisateur qui n'appartient pas au moins à l'un des groupes spécifiés dans vos paramètres de confidentialité [amis, amis de mes amis, etc., NDLR]. » Depuis avril 2010, les choses ont radicalement changé. « Lorsque vous vous connectez à une application ou à un site Web, elle ou il aura accès aux informations générales vous concernant.

L'Electronic Frontier Foundation monte au créneau contre la politique de confidentialité de Facebook

L'expression “informations générales” désigne nom, photos de profil, sexe, identifiants d'utilisateur, connexions [pages communautaires, NDRL] et contenus partagés (les vôtres et ceux de vos amis) avec le paramètre de confidentialité “tout le monde”. Nous pouvons communiquer les informations concernant le lieu d'utilisation de votre ordinateur ou de l'appareil que vous utilisez […] », peut-on lire sur la page confidentialité du site. Les pages communautaires dans la ligne de mire.

2005-2010 : comment Facebook a bradé notre vie privée. 10 Reasons To Delete Your Facebook Account. Hugo Roy. Jusqu’à présent, Facebook était un « réseau social » qui permettait à ses utilisateurs de se relier entre eux en « devenant amis » pour ainsi partager et publier des informations, des liens et des contenus.

Hugo Roy

Certes, si on publiait sa vie privée sur facebook, on pouvait ensuite s’en mordre les doigts et commencer à se poser des questions : « ma vie privée est-elle menacée par facebook ? », « faut-il instaurer un droit à l’oubli pour protéger les jeunes de leur utilisation de facebook ? » J’ai déjà décrit ce que j’en pensais. Souvent les questions posées vis-à-vis de facebook sont mal fondées, et reposent d’une part sur un manque de connaissance des technologies web sous-jacentes, et d’autre part sur une incompréhension des pratiques sociales de la notion de « vie privée » ou de privacy en anglais, et sa perception. "Je n’aime plus" facebook. Vous lui donneriez le Bon Dieu sans confession et c'est bien là le problème.

"Je n’aime plus" facebook

Mark Zuckerberg, ce jeune homme au visage encore poupin déploie une emprise grandissante sur le web sans égard pour votre vie privée. Vous vous vantiez de le pressentir ? C'est pire depuis quelques jours. Pourtant, la contestation ne semble guère sortir d'un milieu geek élargi. Il est largement temps de populariser le débat, hic et nunc comme dirait l'autre. Certains protestataires font certes figure d'ayatollahs des données personnelles. Je n'aime pas Facebook - Le b10g. Aux Etats-Unis, la fronde anti-Facebook prend de l'ampleur. Le nouveau système « Instant Personalization » du réseau social suscite la grogne.

Aux Etats-Unis, la fronde anti-Facebook prend de l'ampleur

Avocats et politiques s’en mêlent. Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, le 26 mai (Robert Galbraith/Reuters) Depuis l’introduction en avril dernier du système « Instant Personalization », qui permet à Facebook de partager avec des compagnies partenaires les données personnelles de ses utilisateurs, la grogne qui s’abat sur le bébé de Mark Zuckerberg est sans précédent. Facebook est habitué à ne pas avoir que des amis. En 2006, les utilisateurs s’insurgeaient contre le tout nouveau News Feed. Boycott, plainte collective et appel des parlementaires Ulcérés, les employés de Facebook auraient même pris l’habitude de créer des groupes comme « Je déteste automatiquement la nouvelle page Facebook » pour capter les vagues de mécontentement accompagnant la moindre petite modification de l’interface, raconte David Kirkpatrick dans son livre « The Facebook Effect ».

CHEZ FACEBOOK, N’IMPORTE QUI A ACCÈS A N’IMPORTE QUELLE DONNÉE S. C’est bon de la savoir… mais ce n’est pas nouveau.

CHEZ FACEBOOK, N’IMPORTE QUI A ACCÈS A N’IMPORTE QUELLE DONNÉE S

En 1990, les admins de l’Université de Cornell se baladaient déjà avec un T-Shirt "I read your mail"… si on a accès aux bases de données, on peut faire ce que l’on veut.Ce qui serait curieux de voir ce que vaudrait une "preuve par Facebook" devant la justice. Les dangers des réseaux sociaux.

Si vous avez un peu de temps ce week-end, je vous invite à visionner ce reportage initialement diffusé sur Canal Plus et extrait de Pendant plusieurs mois, le réalisateur a exploré le phénomène de la La pour ne pas avoir de mauvaises surprises dans quelques années (ou dès demain comme l’illustre l’image Facebook ci-dessus). Car au final, Sources ici et ici . Here's What Your Facebook Photo Says About You. Gawker How to Spot It: This comes in many forms: a picture of a fictional character, concert, a movie poster, a book cover, reality star, musical act, or a celebrity.

Here's What Your Facebook Photo Says About You

Basically it is anyone who is not the subject. Even if done ironically, it's all the same.