background preloader

Voip veille technologique

Facebook Twitter

Logiciels/Applis VoIP

VoIP via navigateur. Whatsapp. Skype. Les USA veulent faire passer les téléphones fixes à la VoIP. Et si l’avenir du téléphone était la VoIP ?

Les USA veulent faire passer les téléphones fixes à la VoIP

C’est une réflexion que mène en ce moment la FCC (l’ARCEP américaine), qui a invité hier des opérateurs comme AT&T ou Verizon à tester l’utilisation d’un signal numérique plutôt qu’analogique, via un protocole IP, sur la base du volontariat. Autrement dit, de tout faire passer par la VoIP. Une sorte de Skype généralisé. Rassurez-vous, dans les années à venir, vous n’appellerez pas vos correspondants en tapant 109.xxx.xx… l’idée est en fait de supprimer les commutateurs ancestraux pour des protocoles internet. La chose permettrait de nouvelles fonctionnalités, on citera en premier lieu la visioconférence. Les opérateurs peuvent déjà se porter volontaire, pour tester la chose dans des zones peu denses, sachant que les clients peuvent refuser de participer à l’expérimentation. Merci à Loke pour l’info ! La téléphonie sur IP : un nouvel argument pour les hébergeurs. Solution miracle pour réduire les coûts de téléphonie, la TOIP promue par Free et Numéricâble s’ouvre désormais à de nouveaux acteurs.

La téléphonie sur IP : un nouvel argument pour les hébergeurs

La voix sur IP, comme on la connaît sur Skype, n’est pas tout à fait la TOIP (Telephony over IP) mais elle intéresse de plus en plus les hébergeurs en quête de nouveaux services. « La voix sur Ip n’est pas une application informatique comme les autres », précisait Juan Lopez, le directeur général de Cirpack, un des rares fabricants français, présent cette semaine au Cebit. « Il faut maintenir une bonne synchronisation ce qui nécessite un excellent réseau ». Depuis une bonne dizaine d’années, les vendeurs de centraux téléphoniques traditionnels comme Alcatel, Siemens, Nortel, ont arrêté cette activité ou ont disparu et seuls Avaya, Mitel ou Cisco, les spécialistes du Pbx IP ont surnagé à la faveur de la progression des réseaux IP. TOX: une alternative à Skype qui chiffre vos connexions pour garantir votre anonymat - Geekologie.me.

Vous connaissez sans doute tous Skype, la célèbre messagerie de Microsoft, et bien voici une alternative qui n’est pas encore tout à fait disponible (voir plus bas), mais qui ne saurait tarder.

TOX: une alternative à Skype qui chiffre vos connexions pour garantir votre anonymat - Geekologie.me

TOX est un logiciel libre de messagerie et open-source qui va vous permettre de faire sensiblement la même chose qu’avec Skype. Vous allez bien entendu pouvoir envoyer des messages, passer des appels vocaux ou des appels vidéos, mais il y a une grosse différence: les connexions sont entièrement et fortement chiffrées de façon à garantir votre anonymat et votre sécurité.

Dans la logique, Barack Obama et les Américains ne devraient pas pouvoir vous espionner. Sinon le logiciel est conçu pour être très simple à utiliser, gratuit et sans aucune publicité. WhatsApp vs Skype, Hangouts et Viber : quelle application de VoIP consomme le moins de data. Pour faire suite à la récente arrivée des appels vocaux au sein de WhatsApp, le site Android World a réalisé un petit test comparatif visant à évaluer quelles applications consommaient le plus de données en VoIP.

WhatsApp vs Skype, Hangouts et Viber : quelle application de VoIP consomme le moins de data

Des chiffres qui importent peu lorsqu’on est connecté en Wifi mais qui peuvent devenir un sérieux critère de sélection une fois en 3G/4G. Quelle application de VOIP est la plus économe ? Afin de proposer le test le plus fiable possible, l’équipe a effectué huit appels d’une minute, en Wifi et en 3G pour chacune des quatre applications. Test durant lequel l’appelant et le destinataire de l’appel devaient lire le même texte. Bien que le fait que les données proviennent de l’émetteur ou du destinataire ne change pas grand chose sur le total consommé, cela permet d’obtenir des résultats plus cohérents. Via. Hausse des prix de la téléphonie IP chez Numericable. Ecrit par François Le Gall le mardi 12 novembre 2013 à 11h32 L'analyse de la grille tarifaire publiée par Numericable le 7 novembre dernier montre que le cablo-opérateur a augmenté les tarifs de de son service de téléphonie sur IP.

Hausse des prix de la téléphonie IP chez Numericable

Les hausses de prix touchent aussi bien les coûts de mise en relation que les minutes de communication, que ce soit vers un mobile en France et vers les fixes et mobiles à l'international. Téléphonie IP : quels avantages ? La téléphonie sur IP séduit les entreprises avant tout grâce aux réductions de dépenses qu’elle permet : appels intersites gratuits, appels lointains à tarifs très bas, pas de frais de câblage supplémentaires.

Téléphonie IP : quels avantages ?

Loi Renseignement : un Patriot Act à la française. La Loi Renseignement a atterri au sein de l’Assemblée Nationale il y a quelques jours, au milieu du brouhaha entourant le premier tour des élections départementales.

Loi Renseignement : un Patriot Act à la française

Cette loi, portant le doux nom de « Police et sécurité : Renseignement », vise à aller encore plus loin que la première loi de Bernard Cazeneuve, déjà décryptée dans ces colonnes. Les dégâts de la première loi Cazeneuve La rigolade a commencé assez récemment, avec les premières fermetures arbitraires de sites web jugés dangereux (ce que la première Loi Cazeneuve autorise). Je citerai un cas bien précis : islamic-news.info, qui a fait partie des cinq premiers sites « bloqués ». Ce site d’informations, géré par une et une seule personne qui a d’ailleurs fait une lettre ouverte sur Numerama, est construit sur un herbergeur français (OVH), donc tombe sous le coup de la Loi Pour la Confiance Numérique : l’Etat pouvait simplement demander la fermeture du site à OVH.