background preloader

Fait en France

Facebook Twitter

BBB : le premier pressing à sneakers ! Un jeune Français vient de lancer à Lille le premier pressing à baskets.

BBB : le premier pressing à sneakers !

Un pionnier qui vient clairement d'ouvrir la voie à un nouveau business... Une idée brillante ! Autant sur le plan économique que sociologique. Voilà comment on pourrait qualifier le projet de Brandon Mariadi, jeune entrepreneur de 24 ans. Les enjeux de la proximité des fournisseurs dans la filière automobile en France. Aujourd’hui, certaines entreprises industrielles optent pour la délocalisation de la production tandis que d’autres choisissent des formes d’organisation où priment proximités géographique et organisationnelle entre usines clientes et usines fournisseurs.

Les enjeux de la proximité des fournisseurs dans la filière automobile en France

Cette complémentarité entre ces deux formes de proximité, mise en évidence dans l’aéronautique (Talbot, 2005), se retrouve-t-elle dans une industrie de série comme l’automobile, souvent présentée comme « l’archétype de l’industrie globalisée » (Frigant et al., 2006, p. 56), où le « nomadisme » de la firme, c’est-à-dire, « la réversibilité de ses engagements territoriaux » (Zimmermann, 2005, p. 22) est plus développé ? Encadré 1/ Sources et méthodes Les informations ont été recueillies au cours d’entretiens effectués dans les années 1990 et 2000. Encadré 2/ Quatre exemples d’implantation d’usines fournisseurs en France Les critères de choix de deux fournisseurs japonais voulant s’installer en Europe. Qooq, la tablette qui veut réveiller l’électronique française. Le sirop anticrise de Teisseire - 1. Economique, réputée saine, cette boisson se porte bien mieux que les sodas en ce moment.

Le sirop anticrise de Teisseire - 1

Le leader du secteur, très malin, sait y faire pour accroître notre consommation. Tout le monde aime le sirop, y compris les abeilles. L'apiculteur Pierre-Gwenaël Bard l'a appris à ses dépens. Au printemps dernier, il a eu la surprise de récolter un miel vert, parfumé au menthol... immangeable. Les « Têtes Brûlées », les bonbons Made in France qui arrachent et qui s'arrachent. Tous droits réservés - DR Le confiseur Verquin, Petit Poucet du Nord, vient titiller les géants mondiaux de la confiserie sur le segment des bonbons « qui piquent ».

Les « Têtes Brûlées », les bonbons Made in France qui arrachent et qui s'arrachent

Pour les grands enfants nostalgiques des années 90, les « Têtes brûlées » - des petites billes qui cachent derrière une première couche extrêmement piquante un arrière-goût sucré - évoquent à coup sûr les assortiments de bonbons à 1 franc achetés chez la boulangère du coin et picorés sous le préau d'une cour de récréation. Et les défis relevés entre copains : « Même pas cap d'en mettre sept dans ta bouche d'un coup ! Le Président du slip! Guillaume Gibault est un jeune entrepreneur culotté.

Le Président du slip!

Il a remis au goût du jour le slip 100 % français. Histoire d’un succès inattendu. 2012, campagne présidentielle en France. Des affiches détournent les slogans des principaux candidats, ce qui donne, par exemple, pour François Hollande : « Le changement de slip, c’est maintenant! » ou, pour Nicolas Sarkozy : « En slip, tout devient possible ». Fleury Michon, Bénéteau, Puy du Fou… l’incroyable dynamisme vendéen. Franchement, ce n'était pas gagné.

Fleury Michon, Bénéteau, Puy du Fou… l’incroyable dynamisme vendéen

Comme ça, en plein mois de juillet, parvenir à réunir en urgence les principaux patrons d'une région pour les faire poser ensemble ? En Alsace, en Bretagne ou en Auvergne, sûr que ça n'aurait pas marché, ils auraient eu mieux à faire, ou pas le temps, ou trop d'ennuis, surtout en ce moment, vous n'imaginez pas. Mais en Vendée, presque tous ont répondu présent. Opinel, l’humble savoyard qui défie l’Amérique. Les Américains avaient déjà James Bowie, cet aventurier tué à la bataille de Fort Alamo et qui a laissé son patronyme à un couteau de légende.

Opinel, l’humble savoyard qui défie l’Amérique

Désormais, ils devront aussi mémoriser le nom de Joseph Opinel, fondateur du fameux surin. Depuis avril, la marque s'est installée à 7.000 kilomètres de son camp de base de Chambéry. SeaBubble, ce drôle d’engin qui vole sur l’eau et sème la zizanie à Bercy. Le tweet de Christian Eckert, secrétaire d’Etat au Budget, reprochant à Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, d’empiéter sur son périmètre a été largement repris depuis hier par les médias.

SeaBubble, ce drôle d’engin qui vole sur l’eau et sème la zizanie à Bercy

Au delà des sempiternelles querelles de clochers qui animent les nombreux locataires de Bercy (deux ministres et trois secrétaires d’Etat), ce buzz a fait découvrir SeaBubble, ce projet de véhicule totalement nouveau à l’origine de la brouille. Voilà qui est plus intéressant, de quoi s’agit-il au juste ? SeaBubble c’est un concept de véhicule de 5 passagers capable de voler au-dessus de l’eau. Croisières Ponant : périple pour happy few. Notre credo ?

Croisières Ponant : périple pour happy few

Investir des destinations où aucun croisiériste ne se rend, pour procurer des sensations et des expériences uniques à nos passagers.» Vanité de la part de Jean-Emmanuel Sauvée, président et cofondateur de la Compagnie du Ponant, devenue Ponant en 2014 ? C’est pourtant la vérité : en seulement quinze ans, ce croisiériste 100% tricolore est devenu le spécialiste des expéditions polaires et de la croisière de luxe. «Nos yachts ont été conçus pour longer des zones extrêmes et débarquer les passagers dans des sites exceptionnels – geysers et glaciers – où d’autres navires ne peuvent accéder », savoure le patron de ce bijou de la navigation maritime. Ces ados ont déjà monté leur start-up.

En 2011, Moziah Bridges crée sa ligne de nœuds papillons.

Ces ados ont déjà monté leur start-up

Il n'a que 9 ans. Aujourd'hui, cet Américain, présenté comme le plus jeune entrepreneur de la planète, revendique 140.000 euros de recettes annuelles. A 14 ans seulement ! Les « Têtes Brûlées », les bonbons Made in France qui arrachent et qui s'arrachent. SXSW : les objets connectés made in France veulent envahir les Etats-Unis. Le JDN vous fait vivre chaque jour l’une des grandes tendances de South By Southwest Interactive. Aujourd'hui, voici six start-up françaises sans complexe. Le South By Southwest Interactive, plus grand festival du monde dédié aux médias interactifs, a ouvert ses portes le 11 mars à Austin, Texas.

Une occasion que des jeunes pousses françaises ne pouvaient pas manquer pour présenter leurs produits. Pilot, bienvenue dans l’usine de pointe du Toyota du stylo ! La marque japonaise concurrente de Bic a choisi les Alpes pour implanter sa tête de pont européenne. Visite guidée. Dans quelques jours à peine, il faudra préparer la rentrée scolaire.

Oui, celle de septembre! Ne plus perdre ses affaires, l’idée en or de la start-up Wistiki. Deux ans après le lancement de leur porte-clés connecté, les frères Lussato sont à la tête d’une entreprise en forte croissance, qui se présente comme le service des objets perdus 2.0. Remarquée à l’étranger, Wistiki est l’une des start-up françaises les plus prometteuses. « On a du succès car les gens perdent leurs affaires ! », s’amuse encore Bruno Lussato. France : une marque qui brille de plus en plus. Notre pays n'est pas seulement la patrie du luxe et de la gastronomie, il brille aussi pour ses valeurs et sa technologie. Et les entreprises exploitent de mieux en mieux cette image. Dans le vert, la Camif mise sur le meuble "made in France" et le collaboratif.

Après avoir frôlé la faillite en 2008, la Camif est désormais rentable, selon son patron qui nourrit de grandes ambitions. Le spécialiste de la vente à distance de mobilier s’est renouvelé grâce au « made in France » et mise maintenant sur l’esprit collaboratif des consommateurs. A bientôt 70 ans, la Camif (pour coopérative des adhérents à la mutuelle des instituteurs de France) n’a jamais été aussi moderne. Après avoir repris le 3ème poids-lourd français de la vente par correspondance (derrière la Redoute et les 3 Suisses), Emery Jacquillat a eu la bonne idée de développer camif.fr, un site internet spécialisé dans l’ameublement « made in France », qui est aujourd’hui rentable.

Le groupe, basé à Niort depuis 1947, a réalisé un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros en 2015, en croissance de 15%. Les produits fabriqués en France représentent désormais 70% des ventes, tandis que le bénéfice net a atteint 250.000 euros l’an dernier, a annoncé le patron à l’AFP. La recette du succès ? Eric Bompard, le roi du cachemire. Robots : les start-up françaises au top. Dans le sillage d'Aldebaran Robotics, devenu l'un des champions mondiaux du secteur, une poignée de jeunes pousses made in France se lance à l'assaut du marché des androïdes. Tour d'horizon des business models en présence.

Éram, le chausseur a les pieds sur terre. Rencontre avec Mohed Altrad, ce Franco-syrien élu meilleur entrepreneur du monde. NewWind, la start-up qui bouscule l’éolien et le solaire… grâce à ses arbres ! Produire son électricité soi-même, grâce à un arbre planté au fond du jardin. Guillaume Gibault, fondateur du Slip français : "La France, c'est un pays génial pour entreprendre !" La France, l'autre terre du jeu vidéo. © Stand Made in France au salon Paris Game Week Avec un chiffre d’affaires qui devrait atteindre 2,9 milliards d’euros en 2015, le jeu vidéo est la 2ème industrie culturelle en France, derrière le livre. A l’occasion du salon Paris Games Week, Capital.fr vous fait découvrir les pépites françaises du secteur. Brioche Pasquier : Les secrets du premier boulanger de France. Derrière cette marque bien connue des Français se cache une famille d'industriels très discrète.

Visite et décryptage de la réussite de cette entreprise leader. Manitou rapatrie la majorité de ses contrepoids fabriqués en Chine - Mécanique. Le constructeur de chariots élévateurs et de nacelles d'Ancenis (Loire-Atlantique) Manitou évoque une décision inspirée par sa démarche RSE (responsabilité sociétale d’entreprise) et validée sur un plan économique.

Elle profite à la fonderie voisine Fonderie et mécanique générale castelbriantaise (FMGC) qui voit ses tonnages multipliés par quatre. Michel Denis, directeur général de Manitou, parle de "revirement important" dans la stratégie du groupe, basé à Ancenis (Loire-Atlantique) : le leader industriel français de la manutention confie à Fonderie et mécanique générale castelbriantaise (FMGC), située à Soudan (Loire-Atlantique), la fabrication annuelle de 7 000 contrepoids produits jusque-là en Chine, soit des volumes multipliés grosso modo par quatre en l’espace de 18 mois. Ce retour d’Asie a commencé en 2014 pour les chariots télescopiques et les chariots à mât et concerne désormais des nacelles, soit une vingtaine de modèles. Seb : sa recette pour conquérir le monde. Hier malmené par des concurrents asiatiques low-cost, le leader mondial des cocottes a tout misé sur l'innovation.

Puressentiel : une PME familiale qui pète la forme avec ses huiles essentielles. Ces PME françaises qui vont devenir des multinationales. Ces nouveautés françaises qui cartonnent à l'étranger. Les bons comptes des PME françaises qui relocalisent - 1. La seconde chance du Made in France. Le "Made in France" fait son salon. BIC : les idées durables du roi du jetable. Bazarchic.com : leur petite entreprise dit merci à la crise. Archos, bic, qooq… leur hyperspécialisation permet aux tablettes françaises de survivre. La solution pour sauver le made in France : monter en gamme. Relocalisation en France réussie pour les skis Rossignol - Articles de sport. Fany Péchiodat, cofondatrice de My Little Paris et "championne de l'influence digitale" - 1. Crossject, inventeur de la piqûre sans aiguille, va entrer en Bourse - 2. OVH, le ch’ti qui fait trembler les géants du Net. Chimère crée une (activité de) niche haut de gamme.

VIDEO. Industrie : retour sur la relocalisation en France de Lucibel. Darégal, le leader incontesté des herbes aromatiques surgelées.