MAM

Facebook Twitter

L'indécence au pouvoir : MAM offre l'aide sécuritaire à la Tunisie. A ce niveau, on ne sait plus quel mot employer : connerie ?

L'indécence au pouvoir : MAM offre l'aide sécuritaire à la Tunisie

Incompétence ? Ignorance ? Comment Michèle Alliot-Marie, ministre des Affaires étrangères de la République, intervenant dans le cadre solennel de l’Assemblée nationale en lisant un texte écrit d’avance, a-t-elle pu proposer une coopération sécuritaire à la Tunisie au moment où les morts se comptent par dizaines ? Invraisemblable ? Des grenades lacrymogènes pour Ben Ali bloquées à Roissy. L’ex-président tunisien attendait du matériel de sécurité en provenance de France.

Des grenades lacrymogènes pour Ben Ali bloquées à Roissy

Un blocage qui serait technique, pas politique. Plusieurs tonnes de matériel de maintien de l’ordre, des grenades lacrymogènes notamment, à destination de la Tunisie sont coincées à Roissy depuis vendredi. Nous n’avons pas le chiffre exact mais d’après nos informations, il y aurait sept tonnes de matériel. Le fournisseur, Sofexi, appartient au groupe privé Marck, spécialisé dans l’équipement de sécurité. Sur la vidéo ci-dessous, on peut voir des lots de treize colis. Tunisie : quelques questions aux irréprochables. C’est entendu, on ne tapera jamais assez fort sur Michelle Alliot-Marie, bourreau du peuple tunisien.

Tunisie : quelques questions aux irréprochables

On ne soulignera jamais assez l’indécence de sa proposition sécuritaire à Ben Ali, son aveuglement réactionnaire, son étroitesse d’esprit face à un peuple qui combat pour sa liberté. La gauche, l’extrême- gauche, Thomas Legrand de France Inter, la une de Libé, n’ont pas de mots assez durs contre la ministre des Affaires étrangères. Bravo, amis inconditionnels de la liberté ! Et le PS n’est pas le dernier.

Michèle Alliot-Marie, une ministre si étrangère aux Affaires. Dessin de Baudry C’est entendu, on ne doit pas tirer sur les ambulances, mais dans les erreurs de casting du dernier remaniement ministériel, le choix de Michèle Alliot-Marie pour les Affaires étrangères vient assurément en tête.

Michèle Alliot-Marie, une ministre si étrangère aux Affaires

A deux reprises en quelques jours, la ministre, qui prétendait il y a encore peu viser Matignon, s’est pris les pieds dans le tapis diplomatique en faisant la démonstration qu’il ne suffit pas d’être une personnalité politique de premier plan, issue du cœur du sérail gaulliste, pour être omnicompétente. Grenades lacrymos de Ben Ali : le gouvernement français a menti. Dessin de Baudry Le gouvernement français savait que des grenades lacrymogènes étaient en partance pour la Tunisie.

Grenades lacrymos de Ben Ali : le gouvernement français a menti

L’affaire, racontée par Rue89, n’en finit pas de susciter des remous. Alors que Michèle Alliot-Marie et François Fillon ont assuré que la France ignorait que la Tunisie était livrée en gaz lacrymogène par une entreprise française entre les mois de décembre et janvier, la société chargée de l’exportation de ce produit a déclaré le contraire et confirmé que le régime de Ben Ali avait bien passé commande au plus fort des émeutes : « Sofexi a reçu des autorités françaises tous les agréments nécessaires à l’exportation de grenades lacrymogènes commandées entre décembre et janvier par le ministère tunisien de l’Intérieur.

La Tunisie grondait, et MAM volait aux frais du clan Ben Ali. Décidément, la crise tunisienne ne réussit pas à Michèle Alliot-Marie.

La Tunisie grondait, et MAM volait aux frais du clan Ben Ali

Peu avant sa funeste intervention devant l’Assemblée nationale, elle et son compagnon, l’autre ministre Patrick Ollier, ont voyagé dans un jet appartenant au beau-frère du président Ben Ali et à son associé. Le Canard Enchaîné de mercredi, qui révèle l’affaire, s’attire des réponses plutôt alambiquées du porte-parole de la ministre des Affaires étrangères. Dessin de Baudry. MAM Michèle Alliot-Marie se justifie 02/02/11 - une vidéo Actu et Politique. Tunisie: la Suisse a enlevé l’ami d’Alliot-Mar. Fillon a utilisé un avion du gouvernement égyptien pendant des vacances. International François Fillon a utilisé pendant ses vacances de fin d'année en Egypte un avion "de la flotte gouvernementale égyptienne" pour se rendre d'Assouan à Abou-Simbel, a annoncé Matignon mardi, dans un communiqué confirmant des informations du Canard enchaîné à paraître mercredi.

Fillon a utilisé un avion du gouvernement égyptien pendant des vacances

Le Premier ministre François Fillon admet mardi avoir été "hébergé" lors de ses vacances de fin d'année 2010 en Egypte "par les autorités égyptiennes", et avoir "emprunté un avion de la flotte gouvernementale égyptienne pour se rendre d'Assouan à Abou Simbel où il a visité le temple".

La contestation est entrée dans sa troisième semaine en Egypte mardi. Les manifestants réclament le départ du président Hosni Moubarak, à la tête de l'Etat depuis près de trente ans. François Fillon "tient à apporter les précisions suivantes, dans un souci de transparence", explique Matignon dans un communiqué. Les ministres français devront privilégier les vacances en France. "Pour leurs vacances, désormais, les membres du gouvernement devront privilégier la France.

Les ministres français devront privilégier les vacances en France

Les invitations à l'étranger seront autorisées par le Premier ministre en accord avec la cellule diplomatique de la présidence de la République pour examiner leur compatibilité avec la politique étrangère de la France", a déclaré Nicolas Sarkozy lors du Conseil des ministres. Les modalités de ces voyages à l'étranger "seront examinées par le secrétariat général du gouvernement, qui les autorisera ou les interdira", a ajouté le chef de l'Etat, selon un communiqué de l'Elysée. Le Premier ministre François Fillon devait faire mercredi devant le Conseil des ministres une communication sur la "prévention des conflits d'intérêt". Pierre Kroll - France: la ministre Michèle Alliot-Marie continue de susciter la polémique. "A cette période, Michèle Alliot-Marie a eu un bref entretien téléphonique avec Ben Ali, comme elle en a eu avec beaucoup d'autres chefs d'Etat ou ministres des Affaires étrangères", a déclaré à l'AFP un membre du cabinet.

France: la ministre Michèle Alliot-Marie continue de susciter la polémique

"C'est tout simplement le métier du ministre des Affaires étrangères que d'avoir quotidiennement des entretiens téléphoniques ou des entrevues avec des autorités gouvernementales étrangères", a fait valoir la même source proche du ministre. Le site d'informations Mediapart, qui a révélé cet entretien téléphonique, estime qu'"une bonne partie de la stratégie de communication de la ministre tombe à l'eau", en relevant que, "début février, elle affirmait n'avoir eu aucun contact privilégié avec Ben Ali avant sa fuite".

Episode III - Le retour de l'affaire MAM. Quand le "point Mitterrand" est atteint, il est temps de partir Madame Alliot-Marie... - pourquoi pas sur LePost.fr. Michèle Alliot-Marie 16/02/2011 à 16h21 - mis à jour le 16/02/2011 à 17h48 | vues | réactions Michèle Alliot-Marie est dans la tourmente et comme ce fut le cas pour Eric Woerth, je considère qu'à partir du moment où les soupçons à l'encontre d'un ministre sont forts et crédibles, il faut en tirer les conséquences et démissionner.

Quand le "point Mitterrand" est atteint, il est temps de partir Madame Alliot-Marie... - pourquoi pas sur LePost.fr

Je ne sais pas si la ministre s'est rendue coupable d'un conflit d'intérêts mais je sais qu'en restant en poste, elle porte atteinte à sa fonction. Un homme ou une femme d'Etat devrait comprendre quand il ne s'agit plus de sauver son honneur, mais celui de sa fonction. Tunisie : MAM radote à l'Assemblée. Après Ben Ali, le mari de MAM, lui, fricotait avec Kadhafi, violemment contesté à son tour. Comprendre la situation de MAM.

1. Petits mensonges entre MAM (ie) La ministre des Affaires étrangères est assaillie de questions depuis le début du mois de février sur son séjour tunisien et ses relations avec l'homme d'affaires Aziz Miled. Sarkozy veut se séparer de MAM d’ici à lundi - L’Elysée côté jardin - Blog LeMonde.fr. Le départ de la ministre des affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, mise en cause pour ses vacances en Tunisie et ses liens avec le régime Ben Ali, est acquis. "Le président m’a dit qu’il voulait s’en séparer", confie un ministre. Il semble désormais exclu d’attendre les élections cantonales de mars. "Ce sera ce week-end ou lundi, avant la rentrée parlementaire. Les sondages sont terribles, c’est la preuve que c’est elle le problème.

Michèle Alliot-Marie devrait démissionner dimanche. Le sort de la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie est scellé selon plusieurs ténors de la majorité française, dont un ministre annonce l'AFP. Son départ du gouvernement pourrait intervenir dès dimanche et pourrait provoquer ainsi un mini remaniement au sein du gouvernement de Nicolas Sarkozy. "Pour MAM, c'est fait. Le président a arrêté sa décision, elle s'en va", assurait samedi un ténor de la majorité, confirmant les informations obtenues la veille par l'AFP auprès de deux ministres.

France: Michel Alliot-Marie, annoncée sur le départ, est reçue par François Fillon. La ministre française des Affaires étrangères est donnée partante par de nombreux observateurs et sources gouvernementales. Alain Juppé, actuel ministre de la Défense, pourrait la remplacer. Seulement 106 jours après avoir pris la relève de Bernard Kouchner, Michèle Alliot-Marie a vu sa crédibilité de chef de la diplomatie française atteinte dans une mesure qui devrait lui coûter son poste dès ce dimanche. "Mam" comme l'appellent les Français, paye ainsi ses demi-vérités concernant son voyage en Tunisie en décembre, ses contacts amicaux et professionnels avec un chef d'entreprise tunisien proche du pouvoir. Coopération policière La ministre française avait pour le moins été maladroite, n'admettant que du bout des lèvres et sous la pression de la presse son voyage, les conditions de son voyage et les contacts professionnels de sa famille avec un proche du pouvoir Ben Ali.

Remaniement : une justification pour camoufler un double échec - Politique. Après des semaines de polémique, Nicolas Sarkozy a remanié dimanche 27 février les postes régaliens de son gouvernement, remplaçant Michèle Alliot-Marie par Alain Juppé au Quai d'Orsay afin de muscler sa politique étrangère, étrillée pour ses atermoiements face aux révolutions arabes. Le président de la République a annoncé lui-même dans une allocution radiotélévisée la "réorganisation" de son gouvernement, l'arrivée du patron des sénateurs UMP Gérard Longuet à l'hôtel de Brienne et de Claude Guéant en remplacement du très encombrant Brice Hortefeux - dont le procès en appel pour une condamnation pour injure raciale interviendra courant 2011 - place Beauvau. "Double ratage" Ce remaniement, le neuvième depuis l'élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007, le quatrième en moins d'un an, sonne comme un désaveu pour ce fidèle du chef de l'Etat même si, jure son entourage, Brice Hortefeux devrait être appelé dans les semaines qui viennent à des "fonctions éminentes".

Sarko et MAM ou le "buzz de l'hiver" Pierre Kroll - Dessin du jour. Les amis socialistes de l’ami de MAM » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Le papa de MAM était en voyage d’affaires » Nawaat de Tunisie - Tunisia. Pierre Kroll - Dessin du jour.