Les réactions internationales

Facebook Twitter
Qui seront les prochains candidats au Nobel de la paix? Qui seront les prochains candidats au Nobel de la paix? Selon les règles en vigueur, le comité Nobel norvégien n'examine que les candidatures envoyées au plus tard le 1er février. Le nom du lauréat n'est, lui, annoncé qu'en octobre. Actualité oblige, la liste des candidatures pourrait être influencée par les mouvements de contestation des régimes autoritaires dans le monde arabe, en Tunisie et en Egypte notamment. "C'est une possibilité", explique Asle Sveen, un historien spécialiste du Nobel. "Mais aucun nom n'émerge vraiment.
Le royaume voit son influence décliner et resserre son étau sur les petits pays voisins, empêchant toute évolution démocratique. Incontestablement, l’étoile saoudienne a perdu beaucoup de son éclat dans le monde arabe. Dans plus d’un pays, les peuples ont tourné la page et rejettent l’influence que l’Arabie Saoudite exerçait sur les médias, la religion, l’économie et la politique. Elle a perdu du terrain au Liban, en Palestine et en Irak, sans parler de l’Egypte, qui était pourtant la pierre angulaire de sa politique régionale. Elle paie ainsi le prix de sa politique étrangère, qui consistait à soutenir des régimes répressifs au détriment des sociétés. Sur des régimes à bout de souffle et des économies exsangues, elle déversait des pétrodollars, ce qui a fait d’elle l’incarnation d’une politique réactionnaire telle que le monde arabe n’en avait jamais connu. ARABIE SAOUDITE • Les méfaits du gendarme du Golfe ARABIE SAOUDITE • Les méfaits du gendarme du Golfe
PAYS DU GOLFE • Vous avez dit "coopération" ? PAYS DU GOLFE • Vous avez dit "coopération" ? L'absence d'institutions démocratiques expliquerait les difficultés que rencontrent les monarchies du Golfe pour construire un projet commun, estime le quotidien koweitien Alam Al-Yaum. 22 avril 2011 | Partager : Le Conseil de coopération du Golfe [CCG, Arabie Saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar] fête cette année le trentième anniversaire de sa création en 1981. Tout le monde est d'accord pour dire que les pays du Golfe, voire l'ensemble des pays arabes, devraient s'unir sous une forme ou une autre.
Le sommet du G8 sur les planches de Deauville, pas les manifestants - RTBF Economie Le sommet du G8 sur les planches de Deauville, pas les manifestants - RTBF Economie Deauville s'apprête à accueillir le sommet du G8 ((Etats-Unis, Russie, Allemagne, Royaume Uni, France, Italie, Canada, Japon) à partir de ce jeudi midi et jusqu'à demain. Les manifestants ne fouleront pas les célèbres planches pour s'opposer à la réunion des chefs d'Etat des huit pays les plus riches, tant le dispositif policier cadenasse la ville. Après les manifestations au Havre le week-end dernier, les anti-G8 vont délocaliser leurs actions, non seulement en Normandie mais aussi à Paris et partout en France. Depuis mercredi déjà, l'aéroport de Deauville, sa gare et sa zone portuaire sont fermés. Et selon une source policière, 12.000 personnes sont mobilisées pour assurer la sécurité pendant la durée du G8.
G8: 40 milliards promis aux pays du printemps arabes Moscou s'est pour la première fois rallié vendredi à la position des Occidentaux, en signant une déclaration du G8 appelant au départ de Mouammar Kadhafi. "Oui, nous sommes prêts à l'admettre... il doit partir", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov. "Kadhafi et le gouvernement libyen ne sont pas parvenus à assumer leur responsabilité de protection du peuple libyen et ont perdu toute légitimité. Il n'a pas d'avenir dans une Libye libre et démocratique. Il doit partir", dit très nettement la déclaration finale du G8. G8: 40 milliards promis aux pays du printemps arabes
Manoeuvres "défensives" : l'Iran lance 14 missiles Les Gardiens de la révolution, force d'élite du régime qui contrôle le programme des missiles iranien, ont lancé un "Ghadr" de moyenne portée (1800 à 2000 km) et 13 autres modèles de courte portée: "Zelzal" (400 km), Shahab 1 et Shahab 2 (300 à 500 km), selon le général Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces aériennes. Ces tirs sont intervenus dans le cadre de dix jours de "manœuvres défensives" lancées lundi par les Gardiens de la révolution, qui effectuent tous les ans des exercices de ce type généralement largement médiatisés. Le Ghadr, qui peut théoriquement atteindre Israël, ennemi juré de la République islamique, ainsi que les bases américaines au Moyen-Orient, est une version améliorée du missile à carburant liquide Shahab-3 iranien issu du No-dong nord-coréen, selon les experts occidentaux. Dérivés du vieux "Scud" Les Shahab 1 et 2 ainsi que le Zelzal sont des dérivés du vieux "Scud" soviétique. Manoeuvres "défensives" : l'Iran lance 14 missiles
Le président iranien était interrogé sur la possibilité d'un conflit dans le Golfe lors d'une conférence de presse en marge de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU à New York devant laquelle il a pris la parole jeudi. "Toute mesure susceptible de prévenir des affrontements et des conflits potentiels sera la bienvenue. Et je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'en venir à une confrontation", a indiqué Mahmoud Ahmadinejad. "Mais je pense que la meilleure solution à long terme à ce problème est que les forces étrangères partent du golfe Persique. Les forces de l'Otan n'ont pas besoin d'être dans le golfe Persique", a-t-il déclaré aux journalistes. Les navires américains et européens ont renforcé leur présence au cours des années passées dans le Golfe. Pour Mahmoud Ahmadinejad, les forces de l'Otan doivent quitter le Golfe Pour Mahmoud Ahmadinejad, les forces de l'Otan doivent quitter le Golfe
Les lauréats sont le protestataire tunisien Mohamed Bouazizi, honoré à titre posthume, la militante égyptienne Asmaa Mahfouz, le dissident libyen Ahmed al-Zubair Ahmed al-Sanusi, l'avocate syrienne Razan Zeitouneh et le caricaturiste syrien Ali Farzat, a précisé cette source. Mohamed Bouazizi, qui s'est immolé par le feu le 17 décembre 2010 à Sidi Bouzid, est décédé deux semaines plus tard. Son geste désespéré a déclenché un large mouvement populaire qui a mené à la chute du régime de Ben Ali. Asmaa Mahfouz est l'une des fondatrices du "Mouvement des jeunes du 6 avril", qui avait lancé l'appel à se rassembler sur la place Tahrir au Caire, mouvement qui a conduit à la chute du raïs égyptien Hosni Moubarak. Le Prix Sakharov à des militants du Printemps arabe Le Prix Sakharov à des militants du Printemps arabe
Le prix Sakharov, décerné chaque année par le Parlement européen à des défenseurs des droits de l’homme, récompense cette année cinq personnalités emblématiques du Printemps arabe. Parmi elles, Mohamed Bouazizi, l’homme par qui tout a commencé avec son immolation le 17 décembre 2010, et qui reçoit le prix à titre posthume. Voici les cinq personnalités récompensées : Mohamed Bouazizi est ce jeune Tunisien dont l’immolation par le feu, dans la commune de Sidi Bouzid, le 17 décembre 2010, a déclenché la vague de protestations conduisant au départ du président Ben Ali, le 14 janvier 2011. Bouazizi est le symbole de la révolution tunisienne, et, au-delà, des révolutions arabes pour la dignité qui a gagné la plupart des pays arabes. L’Egyptienne Asmaa Mahfouz est l’une des fondatrices du Mouvement du 6 avril, en Egypte, qui a joué un rôle-clé dans la mobilisation des Egyptiens contre le régime du président Moubarak. Le prix Sakharov décerné à cinq figures du printemps arabe Le prix Sakharov décerné à cinq figures du printemps arabe
Algérie

Bahreïn

Egypte

Europe

Libye

Maroc

Révolution de Jasmin

Syrie

USA

Yémen