background preloader

Israël

Facebook Twitter

Israel. Attaque contre un gazoduc en Egypte. Israël affirme que l'Iran dépêche deux navires de guerre en Méditerranée. Israël met en garde l'Iran et le Hezbollah contre toute "provocation" Egypte: 2 navires de guerre iraniens traversent le canal de Suez. "Les deux navires (de guerre iraniens) ont emprunté le canal (de Suez) mardi à vers 05h45 locales (03h35 GMT)" pour passer en Méditerranée, a indiqué une source de l'Autorité du canal.

Egypte: 2 navires de guerre iraniens traversent le canal de Suez

En général, un navire à besoin de 12 à 14 heures pour traverser le canal. Un responsable du Conseil suprême de l'armée égyptienne a déclaré lundi soir à la TV privée Dream, que l'autorisation avait été donnée en vertu de la Convention de Constantinople datant de 1888 et qui autorise le passage de navires militaires par le canal de Suez. L'Egypte a autorisé ces deux navires à emprunter le canal de Suez après avoir envoyé des signaux contradictoires, affirmant d'abord ne pas avoir reçu de demande de passage puis laissant entendre que les bâtiments étaient bel et bien bloqués. Selon l'agence officielle iranienne Fars, les bâtiments en question sont le Kharg, un navire de ravitaillement et de soutien de 33.000 tonnes, et le Alvand, une frégate de patrouille, tous deux de construction britannique. Belga. Deux navires de guerre iraniens dans les eaux de la Méditerranée. Le ministère israélien des Affaires étrangères a appelé plus tôt dans la journée la communauté internationale à réagir "avec fermeté" à cette mission de la marine iranienne, considérée par Israël comme une "provocation".

Deux navires de guerre iraniens dans les eaux de la Méditerranée

Les deux navires, venant de la mer Rouge, s'étaient engagés mardi à l'aube dans le canal, une première depuis la Révolution islamique de 1979. Les Etats-Unis surveillent "attentivement" la marche des deux navires, a assuré le porte-parole de la diplomatie américaine, Philip Crowley. "Nous continuons de surveiller (...) Nous allons regarder attentivement vers où vont ces bateaux et les implications de cela", a-t-il expliqué. Shimon Peres appelle à aider le "réveil dans le monde arabe" "Nous pensons que le réveil dans le monde arabe est une grande occasion et que nous devrions faire tout ce que nous pouvons" pour aider ceux qui sont à la recherche "de la liberté et de la dignité dans leurs vies", a dit Shimon Peres après une rencontre au Capitole avec les responsables du Congrès.

Shimon Peres appelle à aider le "réveil dans le monde arabe"

M. Peres a également remercié Washington pour son "incroyable soutien moral, politique et autre", alors qu'Israël reste le "seul pays démocratique au Moyen-Orient, face à des dangers et menaces" venant de pays voisins. Succès sans prédécent de la manif du "printemps israélien" Deux cent mille manifestants à Tel Aviv, plus de 300 000 dans l’ensemble d’Israël sur une population de sept millions d’habitants : samedi soir, le « Printemps israélien » a pris une ampleur sans précédent dans l’histoire du pays, trois semaines après le début d’un mouvement spontané de protestations contre la vie chère à l’allure de vaste happening social et culturel. manif à Tel Aviv (Azphare sur twitter) Le mouvement a démarré lorsque des jeunes Israéliens ont installé leur tente sur le Boulevard Rothschild, une grande artère de Tel Aviv, pour protester contre le prix des loyers et le coût de la vie trop cher.

Le geste a aussitôt été suivi par d’autres « campeurs », et est devenu un phénomène national, aux accents combinés des « Indignados » de Madrid et des révolutionnaires de la place Tahrir du Caire, une référence explicite pour certains manifestants (voir ce panneau « Walk like an Egyptian » photographié samedi soir à Tel Aviv). Tel-Aviv indignée, "une révolution culturelle" en Israël. Parti de la principale ville du pays, le Forum Rothschild, mouvement qui réclame la justice sociale, s’étend.

Tel-Aviv indignée, "une révolution culturelle" en Israël

Récit de nos riverains. Après l’immense succès de la manifestation du 6 août à Tel-Aviv – 200 000 personnes ont défilé boulevard Rothschild –, le mouvement des « campeurs » israéliens ne s’essouffle pas. Leur mot d’ordre : « La justice sociale. » Leur revendication : des mesures immédiates contre la vie trop chère. Cette petite vidéo rend compte à la fois de l’état d’esprit des manifestants, gonflés d’enthousiasme et de joie, et de l’importance de la mobilisation.

(Voir la vidéo, jusqu’au bout !) « Cela transcende les clivages habituels religieux-laïques » Israël: manifestations dans 12 villes, dizaines de milliers de participants. A 22H00 locales (19H00 GMT), quelque 70 000 personnes étaient mobilisées dans l'ensemble du pays, selon de nouvelles estimations de la police.

Israël: manifestations dans 12 villes, dizaines de milliers de participants

"L'essentiel pour nous, c'est de montrer que le peuple est uni, que nous vivons dans un seul et même pays et qu'il faut tout faire pour combler les disparités sociales", a plaidé Stav Shafir, une des dirigeante du mouvement. Les foules les plus nombreuses étaient rassemblées à Haïfa, dans le nord d'Israël, avec plus de 30.000 manifestants. A Beersheva (sud), un peu plus de 10.000 personnes étaient réunies, selon la police, moins que ne l'espéraient les organisateurs. "On entend finalement la voix de gens du Sud, pas seulement celle de Tel Aviv", a expliqué Adar Meron, une danseuse de flamenco, la première à dresser un tente de protestation à Beersheva, la capitale du Néguev, une région défavorisée. Israël: session extraordinaire du Parlement sur la crise sociale. "Cette session extraordinaire a été demandée par 25 députés et sera consacrée aux questions soulevées par la vague de protestations contre la vie chère en Israël", a déclaré à l'AFP le porte-parole du Parlement, Yotam Yakir.

Israël: session extraordinaire du Parlement sur la crise sociale

Des manifestations massives contre la vie chère et pour la "justice sociale" se déroulent chaque semaine dans les rues d'Israël depuis le 14 juillet. Elles sont soutenues par plus de 80% de la population israélienne, selon les sondages. "La rue a exposé les problèmes, et nous devons lutter pour l'avenir de nos enfants ainsi que pour les budgets qui doivent être dégagés à cet effet, car il n'y a pas de justice sociale en Israël.

Un changement fondamental des priorités économiques et sociales est indispensable", a déclaré à l'ouverture du débat Tzipi Livni, chef du parti centriste d'opposition Kadima. "Les manifestants sont surtout des jeunes. A l'issue du débat, M. Israël: la grogne sociale ne désarme pas. La Knesset, le Parlement israélien, a interrompu ses vacances d'été, mardi, pour un débat en plénière sur le vaste mouvement de protestation contre la vie chère et les inégalités sociales.

Israël: la grogne sociale ne désarme pas

Ni le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, ni son ministre des Finances ne se sont déplacés. C'est un ministre sans portefeuille qui a représenté le gouvernement. Depuis la mi-juillet, Israël connait un mouvement de protestation social inédit. La frontière égyptienne, un nouveau "front" pour Israël. Une ambulance près de l’un des deux bus attaqués près d’Eliat, Israël, le 18 août 2011 (Lior Grundman/Reuters).

La frontière égyptienne, un nouveau "front" pour Israël

La station balnéaire israélienne d’Eilat a cette particularité d’être à un des rares carrefours entre quatre Etats : Israël, l’Egypte, la Jordanie, et l’Arabie saoudite. C’est cette zone qui s’est enflammée jeudi, avec l’attaque de deux bus israéliens, faisant quatorze morts (sept Israéliens et sept assaillants) et des dizaines de blessés, des échanges de tirs le long de la frontière israélo-égyptienne, et des affrontements entre soldats israéliens et des hommes armés. La première attaque a visé un bus de la compagnie Egged faisant la liaison Bersheba-Eilat, à travers le désert du Neguev, à une vingtaine de kilomètres au nord d’Eilat. Lorsque les forces israéliennes sont arrivées, elles ont été accueillies par des engins explosifs. Elles ont ensuite subi plusieurs attaques au mortier ou à la roquette, en provenance d’Egypte ou sur le sol israélien. La tension monte encore d'un cran entre l'Égypte et Israël. "L'Égypte a décidé de rappeler son ambassadeur en Israël jusqu'à la présentation d'excuses officielles" par l'État hébreu, a indiqué la télévision d'État.

La tension monte encore d'un cran entre l'Égypte et Israël

Le gouvernement égyptien avait, dans un communiqué publié par l'agence officielle Mena, demandé "des excuses officielles israéliennes" à l'issue d'une réunion de sa cellule de crise dans la nuit de vendredi à samedi. C'est la deuxième fois que l'Égypte, premier pays arabe à avoir conclu la paix avec Israël en 1979, rappelle son ambassadeur en Israël. Le Caire avait rappelé son ambassadeur dans l'État hébreu en novembre 2000 pour protester contre "l'usage excessif de la force" par Israël contre les Palestiniens après le déclenchement de la deuxième Intifada. En Israël, des consultations étaient en cours sur la décision égyptienne, selon un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. La "paix froide" entre Israël et l'Egypte se glace à la frontière. Des Egyptiens manifestent à la frontière contre Israël, le 19 août 2011 (Abd El-Ghany/Reuters).

La "paix froide" entre Israël et l'Egypte se glace à la frontière

Depuis plus de trente ans, Israël avait l’assurance stratégique de l’absence de menace sur sa frontière sud avec l’Egypte, jusque-là l’une des plus meurtrières de son histoire. Cette époque est-elle révolue ? La question se pose depuis les graves incidents de jeudi, et la montée de la tension diplomatique entre l’Etat hébreu et le nouveau pouvoir égyptien, sous pression populaire. En 48 heures, le climat a radicalement changé entre les deux pays. Policiers égyptiens tués: les regrets d'Israël "insuffisants" pour l'Egypte. "Des regrets insuffisants" a déjà estimé l'Egypte ce dimanche matin tout en saluant l'ouverture d'une enquête par les deux pays. Cette enquête devra déterminer les circonstances exactes de la mort des cinq policiers égyptiens. Selon la version officielle, l'armée israélienne poursuivait les auteurs présumés du triple attentat de jeudi à Eilat.

Huit Israléiens sont morts dans cette attaque et les autorités ont accusé des palestiniens d'avoir traversé le Sinaï situé en Egypte pour se rendre dans le sud d’Israël. Ces évènements ont déclenché un regain de tension dans la région et menacent le traité de paix signé par l’Égypte et Israël en 1979. En Égypte, le Conseil suprême des forces armées se réunit quotidienement depuis vendredi et il a annoncé ce samedi son intetion de rappeler son ambassadeur à Tel Aviv.

Israël: près de 400 000 manifestants réclament une "justice sociale" Les organisateurs de la vague de contestation sociale en Israël tentent de relancer par cette nouvelle démonstration de force un mouvement populaire sans précédent qui, huit semaines après son déclenchement, montrait des signes d'essouflement. La manifestation principale a lieu sur la "Place de l'État" à Tel-Aviv qui s'est remplie de monde en réponse aux appels ces derniers jours relayés par des affiches, mais aussi par les réseaux sociaux et le quotidien d'opposition de gauche Haaretz. Des dizaines d'autobus ont été affrétés pour transporter les manifestants vers les lieux de rassemblement. Les "indignés" renforcés par une manifestation historique. Egypte: des manifestants cassent un mur devant l'ambassade d'Israël. Le manifestant a retiré le drapeau flottant sur l'ambassade, située au dernier étage d'un immeuble et l'a ensuite jeté dans la rue, au milieu des cris de joie d'autres protestataires rassemblés devant l'immeuble.

Le 21 août déjà, un manifestant a retiré le drapeau israélien sur l'ambassade et l'avait remplacé par celui de l'Egypte en signe de protestation après la mort de cinq policiers égyptiens à la frontière avec Israël. Quelques heures plus tôt, un millier de manifestants rassemblés devant l'immeuble abritant la mission diplomatique ont attaqué le mur avec des marteaux, en utilisant un gros tube métallique. Certains manifestants ont utilisé des cordes pour faire tomber les panneaux de béton qui composent l'ouvrage long de plusieurs dizaines de mètres. Les manifestants, qui ont détruit la moitié du mur, chantaient des slogans comme "Lève la tête, tu es un Egyptien", l'un des plus populaires de la révolte qui fit chuter le président Hosni Moubarak en février. Israël: Benjamin Netanyahu plaide pour préserver la paix avec l'Egypte. Le Conseil suprême des forces armées promet de sévir contre le "chaos"

Egypte : l'armée accusée de se servir d'Israël pour mieux régner. A l’intérieur de l’ambassade d’Israël, vendredi 9 septembre (Diaa El-Sawi). (Du Caire) Après l’attaque de l’ambassade d’Israël au Caire le 9 septembre, la popularité du Conseil suprême des forces armées (Scaf), à la tête du pays depuis le départ de Moubarak, s’est dégradée. Beaucoup l’accusent d’avoir encouragé le débordement, pour mieux mater ensuite. Et parce que taper sur Israël, c’est facile. Shalit libéré grâce au printemps arabe. Le soldat franco-israélien Gilad Shalit, enlevé en 2006 dans la bande de Gaza, devrait retrouver la liberté dans les jours qui viennent.

Yishaï Sarid : « Les “indignés” d'Israël mèneront à la paix avec les Palestiniens » Yishaï Sarid est peu connu en France. Israël : Violentes Manifestations à Tel Aviv #J14. Dans la soirée du samedi 23 juin 2012, des milliers de personnes sont descendues dans la rue à Tel Aviv, après les violents affrontements de la veille entre manifestants et policiers.

Vendredi, les protestataires pour la justice sociale (le mouvement #J14) avaient tenté de réoccuper le boulevard Rothshield de Tel Aviv avec des tentes et se sont heurtés à une lourde violence policière. Les indignés : le retour. Le mouvement de protestation des "indignés" reprend. Israël menace d'une guerre si le Hezbollah met la main sur les armes chimiques syriennes. Le régime syrien a reconnu lundi pour la première fois posséder des armes chimiques et menacé de les utiliser en cas d'intervention militaire occidentale mais jamais contre sa population, suscitant immédiatement des mises en garde internationales. L'Armée syrienne libre (rebelles, ASL) a affirmé que le régime avait "transféré certaines de ses armes (chimiques) et des équipements de mélange de composantes chimiques vers des aéroports à la frontière", sans donner plus de précision.

Si un haut responsable du ministère israélien de la Défense, Amos Gilad, s'est voulu rassurant, déclarant que le régime syrien contrôlait "totalement" son arsenal d'armes chimiques, précisant que le mouvement armé chiite Hezbollah, allié libanais de Damas, "ne dispose pas d'armes chimiques venant de Syrie", le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman met toutefois en garde: "Toute tentative de transférer au Hezbollah des armes chimiques serait un casus belli. Combats à Alep Avec Belga et AFP. Injustices sociales: un Israélien qui s'était immolé par le feu décède. Agé de 45 ans, Akiva Mafi, handicapé à la suite d'un accident survenu lors de son service militaire, se déplaçait en fauteuil roulant. Le printemps de la bulle. Les dix secrets que les Israéliens voudraient découvrir.

Gaza: un adolescent chômeur qui s'était immolé par le feu est décédé. Egypte: le guide des Frères musulmans appelle au jihad contre Israël. Israël : Manifestation contre la guerre. Les sentiments contradictoires des Egyptiens. Les Anonymous déclarent la cyberguerre à Israël. Sans fin. Heureusement que personne n’attend l’Europe. Dilem : « Bombardements israélien sur Gaza – Les pays arabes réagissent » Vers la création d’un axe sunnite proaméricain. « Au Proche-Orient, les cimetières sont peuplés d’optimistes » Les risques de la désintégration.

Printemps social dans la bulle israélienne. Israël: un homme s'immole lors de la manifestation des indignés à Tel-Aviv. 3 morts et 450 blessés devant l'ambassade d'Israël au Caire. Les indignés en marche, mais vers où ? Policiers égyptiens tués: Israël "regrette", Le Caire ne décolère pas.