background preloader

Du 24 septembre au 6 octobre 2012

Facebook Twitter

Raid aérien sur Alep, 5 morts dont 3 enfants d'une même famille. JORDANIE • Les réfugiés syriens ne veulent pas être parqués. « Les chrétiens de Syrie ». Conférence du père Paolo Dall’oglio. 25.09.2012 de 19h00 à 21h00 Mairie du 20 ème - Salle des fêtes 6 Place Gambetta, 75020 Paris Métro Gambetta Rencontre et conférence“Les chrétiens de Syrie”par le père Paolo Dall’Oglio Jésuite italien, le père Paolo Dall'oglio a vécu 30 ans en Syrie. Il a été forcé de quitter ce pays, qui était devenu sa deuxième patrie, pour des raisons politiques, en juin 2012. Il sera avec nous pour : - rappeler la situation des chrétiens syriens sous le régime en place depuis 50 ans ; - parler du positionnement des chrétiens depuis le déclenchement de la révolution, du rapport entre les fidèles et les Eglises, et du chemin à travers lequel le changement radical arrivera en Syrie ; - indiquer comment il imagine l’avenir de la Syrie ?

Ziad Majed (chercheur et politologue) animera le débat La langue parlée sera le français Le père Paolo dédicacera au terme de la rencontre son livreAmoureux de l’Islam, croyant en Jésus(Les Editions de l’Atelier). Cette entrée a été publiée dans Actualité. L'ONU va parler de la Syrie, une ONG dénonce les tortures d'enfants. L'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi, de retour de Syrie, a qualifié lundi devant le Conseil de sécurité de l'ONU la situation d'"extrêmement grave" estimant qu'elle se détériorait de jour en jour. "Il n'y a pas de progrès en vue aujourd'hui ou demain" pour un règlement du conflit, a-t-il lancé, faisant état d'une crise alimentaire croissante, et de prisonniers subissant des "formes médiévales de torture", dans un discours pessimiste reflétant la situation sur le terrain. Pour la 67ème session de l'Assemblée, qui s'ouvre mardi après-midi, des dizaines de chefs d'Etat, dont le président américain Barack Obama, sont attendus à l'ONU où ils aborderont les dossiers sensibles dont celui de la Syrie où plus de 27 000 personnes ont été tuées dans les violences depuis mars 2011.

Des enfants traumatisés et torturés "Des actes de violences épouvantables sont commis contre les enfants en Syrie. Lundi, au moins 12 enfants ont péri dans les violences qui ont secoué la Syrie. Belga. Rima Marrouch : « Une jeune Syrienne confrontée à un dilemme, entre famille et révolution » C’est en Turquie, à Antakya, dans un petit restaurant au cœur de la vieille ville – l’ancienne Antioche – que j’ai recueilli le témoignage de Loubna Mrie. A priori, avec sa chevelure bouclée, ses bras dénudés, un simple keffieh posé sur les épaules, elle pourrait facilement se fondre dans n’importe quel campus ou paysage urbain du monde.

Mais Mrie est loin d’être une jeune femme lambda. Elle est confrontée à un dilemme depuis que l’insurrection a commencé à déchirer son pays et sa famille. Elle a compris qu’elle était en danger le jour où son père, haut responsable des services de renseignement de l’armée de l’air, a émis un mandat d’arrêt contre elle. C’est sa mère qui l’a prévenue par téléphone : « Sauve-toi d’ici immédiatement. Sa mère, qui soudain a disparu au mois d’août. Après de nombreuses tentatives, elle a fini par joindre sa mère par téléphone. « Elle m’a dit qu’elle devait se faire opérer, que je devais revenir à la maison. SYRIE • "Les divisions de l'opposition sont le gage d'une démocratie plurielle" Deux explosions près du siège de l'état-major à Damas. Ces attentats interviennent au lendemain de l'ouverture à New York de l'Assemblée générale de l'ONU devant laquelle le secrétaire général de l'organisation Ban Ki-moon a évoqué un "désastre régional avec des implications mondiales" en parlant de la Syrie.

Après 18 mois d'un interminable conflit, le Qatar a appelé à une intervention militaire de pays arabes en Syrie et le président américain Barack Obama à la fin du régime et à des sanctions. A Damas, mercredi matin, la télévision d'Etat syrienne a rapporté que deux explosions "terroristes" se sont produites près du siège de l'état-major, situé à quelques mètres de la place fortifiée des Omeyyades dans le centre-ville de la capitale. Selon le ministre de l'Information, Omrane al-Zohbi, elles ont été provoquées par les explosions de deux bombes et n'ont fait que des dégâts matériels.

"Tous les dirigeants militaires et responsables de communication (au siège de l'état major) vont bien", a-t-il ajouté. Un journaliste tué Avec AFP. Un journaliste de Press TV tué à Damas. Lire en arabe (بالعربية) Le 26 septembre 2012, la chaîne de la République islamique d’Iran en langue anglaise, Press TV, a annoncé la mort de son journaliste Maya Nasser, tué par un sniper, alors qu’il couvrait le double attentat qui a visé le siège de l’état-major syrien, dans le centre de Damas, et les combats qui ont suivi. Blessé au cou, il est décédé à l’hôpital. Le même jour, le responsable du bureau à Damas de la chaîne de la République islamique d’Iran en langue arabe, Al-Alam, Hussein Mortada, Libanais, a été blessé par balle.

Tajamu’ Ansar Al-Islam a revendiqué l’attaque à la bombe et à la voiture piégée contre le siège de l’état-major, sans pour autant endosser la responsabilité des tirs visant les journalistes. Par ailleurs, le citoyen-journaliste Abdelkarim Al-Oqda, auteur de centaines de vidéos documentant la répression, est mort, le 19 septembre dernier, lors de l’assaut sur le quartier d’Arbaeen des forces gouvernementales.

SYRIE • Attentat contre l'état-major à Damas. Le représentant de l'ONU pour la Syrie souligne la division de l'opposition. Didier Reynders lui a présenté la proposition consistant à trouver une solution humanitaire au conflit. Lakhdar Brahimi a été désigné représentant spécial après que Kofi Annan, déçu, eut déposé sa démission à la fin août. L'ancien secrétaire général de l'ONU avait développé un plan en six points censé ramener la paix en Syrie, mais il n'a pu compter sur l'assentiment du Conseil de sécurité.

"Il est clair que M. Brahimi adopte une autre approche que M. Annan, il est plus pragmatique", a expliqué Didier Reynders, qui a rencontré le haut diplomate algérien à New York. "Aussi terrible que cela puisse paraître à dire, M. Brahimi doit prendre le temps de voir ce qui est possible. " Didier Reynders laisse à Lakhdar Brahimi la tâche de trouver une solution politique au conflit syrien. Le ministre des Affaires étrangères souhaite concrètement protéger quelques hôpitaux en Syrie, mais pour y parvenir il est nécessaire d'obtenir le soutien à la fois du régime et de l'opposition. Belga. Tirs au mortier sur des quartiers d'Alep contrôlés par le régime. "Les combats n'ont pas arrêté" depuis l'annonce jeudi par les rebelles du lancement de cette offensive dans la capitale économique du pays, a affirmé Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH.

Fait rare, les insurgés -faiblement équipés face à la puissance de feu de l'armée régulière- ont tiré au mortier sur les quartiers de Sayyed Ali et Soulaymaniyé, dans le centre d'Alep, d'après l'OSDH. Parallèlement, plusieurs quartiers de la métropole étaient bombardés par l'armée syrienne, tuant un civil à Marjé (sud-est). Depuis une importante percée effectuée fin juillet, peu après le début des combats dans la capitale économique du pays, les rebelles n'ont plus mené d'offensive d'envergure, notamment en raison du manque d'équipement face à la puissance de feu des forces gouvernementales. Belga. SYRIE • La rébellion à l'assaut d'Alep. Les opposants reçoivent une aide financière des USA. Une réunion des Amis de la Syrie a eu lieu à New York, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU. Une réunion pilotée par Hillary Clinton, la secrétaire d'Etat américaine. Neuf opposants avaient même été exfiltrés de Syrie pour l'occasion.

Au menu de la réunion: déterminer comment apporter une aide aux opposants qui ne soit pas tout à fait militaire tout en l'étant un peu. Une sorte de contorsion linguistique pour ne pas fournir d'armes tout en soutenant la rébellion. Quinze millions de dollars ont ainsi été débloqués pour cette aide qualifiée de "non létale" (qui ne tue pas).

Mais la grosse part de l'aide américaine prend des couleurs humanitaires, avec 30 millions de dollars pour (notamment) l'aide aux déplacés du conflit. Les Etats Unis en ont profité pour dénoncer une nouvelle fois l'Iran, qualifié d'acolyte syrien. Carla del Ponte à la commission d’enquête sur les crimes de guerre Michel Lagase. SYRIE-IRAK • D'Alep à Bagdad, la région sombre dans la violence. La Turquie accueille au moins 93 576 réfugiés syriens. Au total, 93 576 réfugiés sont officiellement logés dans 13 camps dispersés dans plusieurs provinces du sud-est de la Turquie, frontalière avec la Syrie, a indiqué la Direction des situations d'urgence (Afad) du Premier ministre dans un communiqué. Parmi eux, 578 victimes des combats sont hospitalisées dans différents établissements de santé turcs, précise l'Afad.

Le chiffre de 93 576 est celui des personnes officiellement enregistrées auprès des autorités. Mais plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de Syriens entrés en Turquie n'ont pas été recensés par les autorités et sont notamment logés chez des proches. Le gouvernement islamo-conservateur turc, qui a rompu avec le régime du président syrien Bachar al-Assad, avait fixé cet été à 100 000 le nombre maximal de réfugiés syriens qu'il était disposé à accueillir. Pour tenter d'endiguer ce flot des réfugiés, Ankara a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à créer des zones-tampons sous protection en territoire syrien.

Belga. Les armes chimiques, une "invention de l'administration américaine" Sur le terrain, l'horreur a encore frappé avec la mort d'au moins 17 civils, dont cinq enfants, tués lundi dans un raid aérien mené par les troupes du régime de Bachar al-Assad sur une localité de la région d'Idleb (nord-ouest), selon une ONG et des militants. Une vidéo postée sur internet montre des images insoutenables de corps carbonisés et démembrés, dont ceux d'enfants. " Oh mon Dieu, mon fils est mort", pleure un homme devant un pick-up plein de corps. A Alep, deuxième ville du pays et enjeu majeur du conflit qui dure depuis plus de 18 mois, l'armée a repris ses bombardements de plusieurs secteurs après la destruction de nombreuses échoppes du célèbre vieux souk dans les combats, selon des habitants. Ce lundi, 18 soldats ont également été tués.

A travers la Syrie, 59 personnes, dont 34 civils et 21 soldats ont été tuées lundi dans les combats et les bombardements aériens et à l'artillerie menés par les troupes du régime de Bachar al-Assad, selon un bilan provisoire de cette ONG. LIBYE • Kadhafi, assassiné sur ordre de Sarkozy avec le concours d'Assad ? Un défenseur syrien des Droits de l’Homme enlevé par les moukhabarat. Quelques attentats intervenus dans certains quartiers chrétiens de Damas et d'Alep, au cours des mois écoulés, avaient démontré que le régime syrien ne recule devant rien pour effrayer les communautés religieuses minoritaires. Il doit absolument les convaincre que sa chute serait pour elles synonyme de graves dangers, voire d'éradication. Désireux de s'assurer le maximum de soutiens, au moment où les jeunes Syriens se bousculent pour échapper à la conscription et obtenir les passeports qui leur permettront de quitter le navire avant l'heure fatale, il a commencé à distiller le même message en direction des communautés ethniques minoritaires en général, et de la population kurde de la Jazireh en particulier.

Damas. Bureau de l'Emigration et des Passeports L'avocat Khalil Maatouq Un communiqué du Centre Syrien d’Etudes et de Recherches Juridiques (CSERJ), diffusé mardi 2 octobre, nous apprend en effet que : Une page a aussitôt été créée sur Facebook pour réclamer sa libération. SYRIE • Le régime envoie des renforts à Alep. L'armée turque poursuit ses tirs sur des positions syriennes. Obus syriens en Turquie: Damas s'excuse, la guerre semble moins probable. L'armée turque poursuit ses tirs sur des positions syriennes. Nouveaux échanges de tirs à la frontière entre la Syrie et la Turquie. Le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les tirs en Turquie. Les rebelles s'emparent d'une nouvelle localité à la frontière turque. L'armée turque riposte à des tirs, apparition publique de Bachar. Les rebelles abattent un hélicoptère et Ankara riposte à nouveau. Morin sur la position de la Russie dans le conflit syrien. Les révolutionnaires de l'oubli. Iran: “Laissez tomber la Syrie, pensez plutôt à nous”

Au moins 40 morts à Alep dans une série d'attents à la voiture piégée. Des obus syriens font 5 morts en Turquie, Ankara étudie une riposte. SYRIE • Samar a enlevé son voile. L'Iran met en garde Damas contre l'utilisation d'armes chimiques. Razan Ghazzaoui : « Partir ou ne pas partir – telle est la question» Chroniques du délitement. 2 / Règlement de comptes à Qardaha, antre de la famille Al Assad. Kadhafi trahi par la Syrie en échange de la clémence de Paris ? FRANCE - LIBYE • Kadhafi aurait été assassiné par un agent secret français. Mouammar Kadhafi a-t-il été tué par un agent secret français ? Pilonnages et combats meurtriers sur plusieurs fronts.

Des journalistes créent une « coordination » au sein de la TV syrienne. IRAK • La Russie cherche à renforcer ses liens militaires avec Bagdad. Vladimir Poutine accuse l'Occident de semer le chaos en Syrie. ONU: le Mali et la Syrie au coeur des débats, mais sans avancée. SYRIE • Le Qatar appelle à une intervention militaire arabe. Plus de 340 morts mercredi, journée la plus sanglante. Le régime syrien met en scène de faux repentis. Les rebelles syriens annoncent avoir lancé une attaque décisive à Alep. Viols collectifs, rat dans le vagin : en Syrie, le viol est une arme.

Pour ne pas dire que nous ne savions pas…