L'élection tunisienne pourrait être reportée
Le tourisme algérien mal placé pour remplacer la Tunisie et l'Egypte Le tourisme algérien mal placé pour remplacer la Tunisie et l'Egypte "Le pays n'est pas prêt à accueillir un nombre important de touristes en raison du manque d'infrastructures hôtelières", a déclaré à l'AFP le responsable de Dam Tour, un tour-opérateur du pays, Mohamed Mellah. Il existe actuellement en Algérie dix hôtels "cinq étoiles" et 1170 autres établissements parmi lesquels 1100 hôtels non-classés appartenant à des privés. "La plupart veulent tirer profit des troubles en Tunisie et de la situation au Maroc pour attirer les touristes étrangers. Mais on ne peut pas construire du jour au lendemain des hôtels avec une baguette magique", ajoute Mohamed Mellah. Selon lui, le tourisme est plombé par le manque d'infrastructures sur le littoral et la situation sécuritaire dans le Sahara où Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) multiplie les rapts d'Occidentaux.
Tunisie: le blogueur Slim Amamou démissionne du gouvernement "Je confirme, j'ai démissionné. Il ne reste plus que les formalités administratives", affirme le blogueur et militant de la liberté d'expression, très connu en Tunisie. M. Amamou avait annoncé plus tôt lundi son intention de quitter le gouvernement, dans un entretien à la radio tunisienne Express FM, en assurant que ce type de rôle politique n'était "pas fait pour lui". Dans cette interview, M. Tunisie: le blogueur Slim Amamou démissionne du gouvernement
e-G8: Nicolas Sarkozy salue un "vecteur" de la liberté d'expression - RTBF Medias Le président français s'exprimait en ouverture du G8 de l'internet réunissant les géants du secteur à Paris. Les débats du e-G8, qui durent jusqu'à mercredi soir, doivent alimenter le sommet du G8 de Deauville, jeudi et vendredi. Selon Nicolas Sarkozy, "les peuples des pays arabes ont montré au monde qu'internet n'appartenait pas aux Etats, l'opinion internationale a pu ainsi constater qu'internet était devenu pour la liberté d'expression un vecteur d'une puissance inédite". S'adressant toujours aux acteurs du secteur, il a enchaîné : "ne laissez pas la révolution que vous avez lancée véhiculer le mal, sans entrave, ni retenue". e-G8: Nicolas Sarkozy salue un "vecteur" de la liberté d'expression - RTBF Medias
Le blogueur tunisien @slim404 démissionne du gouvernement (De nos archives) Slim Amamou, blogueur très actif sous le régime Ben Ali et emprisonné pendant la révolution de janvier, a démissionné de son poste de secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports. Il l’a annoncé sur son compte Twitter avant de déclarer aux médias tunisiens que « c’était une expérience importante mais fatigante, surtout les critiques constantes ». Les élections » de l’Assemblée constituante, auront lieu le 24 juillet. Cet article a initialement été publié le 19 février, quelques semaines après sa nomination au poste de secrétaire d’Etat. Slim Amamou et Azyz Amami à Tunis, le 18 février 2011 (Audrey Cerdan/Rue89). Le blogueur tunisien @slim404 démissionne du gouvernement
Pour la première fois, la Tunisie participe au sommet du G8 qui se tient à Deauville les 26 et 27 mai. Au menu, l'aide à lui apporter alors que son économie a été ébranlée par la révolution du 14 janvier. 26 mai 2011 | Partager : TUNISIE • Le G8 au chevet de la transition démocratique TUNISIE • Le G8 au chevet de la transition démocratique
G8: 40 milliards promis aux pays du printemps arabes G8: 40 milliards promis aux pays du printemps arabes Moscou s'est pour la première fois rallié vendredi à la position des Occidentaux, en signant une déclaration du G8 appelant au départ de Mouammar Kadhafi. "Oui, nous sommes prêts à l'admettre... il doit partir", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov. "Kadhafi et le gouvernement libyen ne sont pas parvenus à assumer leur responsabilité de protection du peuple libyen et ont perdu toute légitimité.
Le dernier bateau, arrivé dans la nuit avec à son bord 347 personnes dont 27 femmes et un enfant, était en difficulté et a été secouru au large de l'île par des vedettes des garde-côtes et de la police. Auparavant, deux autres bateaux partis des côtes libyennes avec respectivement à leur bord 247 et 175 personnes avaient été escortés depuis le Canal de Sicile jusqu'à l'île. Les sauveteurs étaient également venus au secours d'une petite embarcation venant de Tunisie avec 55 immigrés à son bord, arrivée sur la minuscule île de Pantelleria, proche de Lampedusa. Tous les migrants ont été conduits au centre d'accueil de Lampedusa où sont actuellement hébergées 1200 personnes. Italie: après une trêve, nouveaux bateaux de réfugiés à Lampedusa Italie: après une trêve, nouveaux bateaux de réfugiés à Lampedusa
TUNISIE • Des réfugiés libyens de plus en plus nombreux Depuis le début des combats [le 17 février], les frontières sud du pays ont été prises d'assaut par des dizaines de milliers de travailleurs étrangers fuyant en masse la Libye ; le poste frontière de Ras Jdir fut le premier à accueillir les premières vagues de réfugiés hébergés dans des campements installés pour la circonstance, avant d'être acheminés vers l'aéroport international de Djerba-Zarzis pour être rapatriés. Jusqu'à ce jour, quelque 430 000 réfugiés, toutes nationalités confondues, ont transité par ce poste depuis les premiers jours du soulèvement populaire, dont presque 3 000 continuent à séjourner dans les camps de Choucha en raison de la rareté des vols de rapatriement. TUNISIE • Des réfugiés libyens de plus en plus nombreux
200 migrants partis de Libye disparus au large de la Tunisie Les autorités font jusqu'à présent état de deux morts. La garde maritime et l'armée tunisiennes étaient engagées depuis mercredi dans des opérations de secours pour ramener à terre ces réfugiés partis de Libye et qui tentaient de rejoindre l'île italienne de Lampedusa. Leur embarcation surchargée, qui s'était enlisée dans un banc de sable mardi, à 36 km au large des îles tunisiennes Kerkennah (sud), a chaviré après des bousculades pour tenter de monter à bord des petits bateaux de sauvetage dépêchés par les autorités, selon l'agence, qui évoque également de mauvaises conditions météorologiques. Parmi les personnes secourues, près de 200 ont déjà été transférées vers le camp de réfugiés de Choucha (sud), à 8 kilomètres de la frontière tuniso-libyenne. 200 migrants partis de Libye disparus au large de la Tunisie
Immigration : Tunisien de Paris croise Tunisien de la révolution Immigration : Tunisien de Paris croise Tunisien de la révolution Ali vit et travaille en France, Hamza a quitté la Tunisie post-Ben Ali car il a « besoin de vivre ». Ils vivent l’immigration différemment. Au téléphone, Hamza, 28 ans, ne s’appesantit pas : quelques banalités de circonstance, et des réponses évasives aux questions de son grand frère, resté en Tunisie. Car s’il lui disait la vérité sur sa nouvelle vie parisienne, il lui demanderait sans doute de rentrer. Alors il ment, omettant à dessein de dire que depuis deux mois, il ne dort presque plus et ne mange que très peu.
Le bateau de pêche qui les transportait est tombé en panne. Les autorités ont dépêché des petits bateaux de sauvetage mais l'embarcation surchargée a chaviré sous le poids des passagers qui se bousculaient pour monter au bord des bateaux. Jean Philippe Chauzy, porte parole de l'Organisation Internationale pour l'Immigration rappelle que depuis le début du conflit libyen, "plus de 800 000 travailleurs libyens ont quitté le territoire libyen et sont partis essentiellement vers la Tunisie, l'Egypte et les pays plus au sud comme le Tchad et le Niger". 250 migrants fuyant la Libye ont disparu au large des côtes tunisiennes
Un responsable du Croissant Rouge tunisien sur place, Moez Barkallah, a affirmé à l'AFP que 123 corps avaient été repêchés sur plus de 200 portés disparus. A Genève, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a assuré de son côté que 150 corps avaient été retrouvés, selon un bilan du même Croissant Rouge. "Le Croissant Rouge tunisien a confirmé jeudi qu'il y avait encore des corps dans l'eau et que des opérations de repêchage étaient en cours", explique l'OIM dans un communiqué de presse. Naufrage au large de la Tunisie: au moins 120 corps récupérés
Tunisie: le couple Ben Ali sera jugé "dans les jours ou semaines à venir" Deux dossiers contre l'ex-président et sa femme sont "prêts à être jugés", alors qu'ils sont en fuite en Arabie Saoudite depuis la chute du régime autoritaire le 14 janvier dernier, sous la pression de la rue, a déclaré Kadhem Zine El-Abidine. "Les juges d'instruction ont terminé leurs enquêtes. Elles seront transférées à la cour pénale dans les jours ou les semaines à venir", a-t-il ajouté.
"Lassé (du) rôle de bouc émissaire reposant sur le mensonge et l'injustice, le président Ben Ali sort exceptionnellement de sa réserve", écrit Me Le Borgne dans un communiqué. Selon lui, "les perquisitions effectuées dans ses bureaux officiels et personnels ne sont que des mises en scène destinées à le discréditer" et "le procès que la Tunisie instruit à son encontre n'est qu'une mascarade dont le seul sens est d'illustrer une rupture symbolique avec le passé". Zine El Abidine Ben Ali, qui a passé 23 ans au pouvoir, a dû fuir son pays le 14 janvier après près d'un mois de contestation populaire réprimée dans le sang. Tunisie: l'ex-président Ben Ali se dit "lassé du rôle de bouc émissaire"
TUNISIE • Ben Ali dénonce son procès comme une "mascarade"
Tunisie: l'élection de l'Assemblée constituante reportée au 23 octobre
RÉVOLTES • Dégage ! La B.O. des révolutions arabes
TUNISIE • Les élections repoussées de trois mois
TUNISIE • Comment faire renaître la justice ?
Tunisie: l'ex-président Ben Ali "forcé au départ par la ruse"
Tunisie: 35 ans de prison pour l'ex-président Ben Ali et son épouse
36 Botzaris : contre les Tunisiens, une "politique de maltraitance"
La Tunisie reconnaît la Cour pénale internationale - RTBF Societe
Le Canard épingle des journalistes hôtes de Ben Ali
Les CRS encerclent la place Bouazizi
Tunisie: le deuxième procès de l'ex-président Ben Ali reporté
Lampedusa: 400 enfants seuls bloqués parmi les réfugiés
Photos de Tunisian Girl بنية تونسية - Non à la Violence
Tunisie: l'ex président Ben Ali condamné à 15 ans et demi de prison
TUNISIE • Nouvelle condamnation de l'ancien président Ben Ali
Pour la Révolution, il plaque la France et rentre en Tunisie
Le printemps arabe, 6 mois plus tard
Aux trois mousquetaires de la censure : Nawaat de Tunisie – Tunisia
Tunisie: plusieurs postes de police attaqués, quatre blessés graves
Un ado tué à Sidi Bouzid : "La police tabasse, rien n'a changé"
Tunisie: un jeune de 14 ans tué par balles dans une manifestation à Sidi Bouzid
Tunisie: le procès de l'ex-président Ben Ali repoussé d'une semaine
Blogueurs face aux violences policières
TUNISIE • Des proches de Ben Ali devant la justice
Tunisie: l'ex-président Ben Ali condamné à 16 ans de prison
Tunisie : contre le boycott de l'élection de la Constituante
Seul un Tunisien sur quatre s'est inscrit pour élire la Constituante | Rue89
Un policier tunisien, du côté du peuple, témoigne | Rue89
Tunisie: la prison de Mornaguia agrandie pour les Ben Ali/Trabelsi
Femmes : les dangers se précisent
Tunisie: l'ex-chef de la sécurité du président a été acquitté
Les Tunisiens bouderont les premières élections post-BenAli
Censure en Tunisie : 7 mois depuis le 14 janvier : Justice404 versus FreeAmmar : Nawaat de Tunisie – Tunisia
L'accès aux sites pornographiques prohibé par la justice tunisienne - RTBF Medias
TUNISIE : un nouveau gouvernement avant la fin de la semaine ?
TUNISIE • Les jeunes boudent les futures élections
Tunisie : une transition à l’image d’une révolution de carte postale | Rue89
La Tunisie reconnaît la légitimité de la rébellion libyenne
En Tunisie, la crise du tourisme se confirme - RTBF Economie
Qui sont les (nombreux) partis politiques tunisiens ? | Rue89
Le visage de la Tunisie en 2011 - Blog de Marianne Saenen
Tunisie: le Premier ministre turc poursuit sa tournée arabe
En Tunisie, Amami tabassé par la police : "On a trop parlé de moi"
La Tunisie, vers une nouvelle démocratie ... - Blog de Marianne Saenen
ITALIE • Violents heurts à Lampedusa
Au Kef, les Tunisiens désarmés face à l'agitation de salafistes | Rue89
Tunisie: non lieu pour l'ancien Premier ministre de Mouammar Kadhafi
France: six morts dans l'incendie d'un bâtiment squatté par des illégaux
TUNISIE-LIBYE • De fructueux échanges en perspective
TUNISIE • Lina Ben Mhenni, blogueuse et candidate pour le Nobel de la paix
Un prix Nobel de la paix pour le printemps arabe ?
Avant ses premières élections libres, la Tunisie découvre la démocratie
TUNISIE • Top départ pour un scrutin historique
TUNISIE • La campagne électorale est ouverte
Les blogueurs arabes se rencontrent à Tunis
Après la révolution, les blogueurs tunisiens cherchent leur place
Arab bloggers move into Nobel contention
Li-Nobel-Mhenni!
TUNISIE • Ces drôles de partis et de candidats en campagne
Tunisie: 300 salafistes s'en prennent au siège d'une télévision
"Plus jamais peur": la révolution des femmes - culture-match
Tunisie : « Persepolis » exacerbe le débat sur liberté et religion | Tunisie libre
TUNISIE • Deux Franco-Tunisiennes en campagne à Paris
TUNISIE • Des chaînes satellitaires font campagne pour les islamistes
FRANCE • "Votre situation pose problème, Madame"
TUNISIE • Manifestation pour la liberté d'expression
Elections tunisiennes : « A Ennahdha, nous ne sommes pas salafistes »
MEDIAS • L’information “made in Tunis”
TUNISIE • Aux urnes citoyens !
Tunisie: le Premier ministre exhorte son peuple à voter
Reporters sans frontières a inauguré son bureau en Tunisie
Prix Nobel de la Paix: le Printemps arabe nobélisé ?: Laissons les internautes en Paix
Comment ça marche, la première élection libre en Tunisie ? | Rue89
Femmes tunisiennes et les élections
Tunisie: l'ex-président Ben Ali condamné à 16 ans de prison
Printemps arabe: l'aide européenne est trop lente, selon la Tunisie
Tunisie: l'ancien président Ben Ali jugé par contumace, audience suspendue
Procès des Ben Ali : vrai procès ou simple exutoire ? : Nawaat de Tunisie – Tunisia
Tunisie: la défense demande le report du procès de l'ex-président Ben Ali
TUNISIE • Le président déchu Ben Ali jugé par contumace