background preloader

Jeremypascaud

Facebook Twitter

Jeremy Pascaud

3 bonnes raisons d'éviter d'utiliser le cloud. Avant d'expliquer pourquoi je n'aime pas le système du cloud, il est quand-même important de préciser une chose : je ne conteste absolument pas son aspect pratique.

3 bonnes raisons d'éviter d'utiliser le cloud

L'espace de stockage est très largement supérieur à celui que l'on peut trouver sur un support physique. Pourtant, je tiens à l'utiliser le moins possible pour les raisons qui sont présentées ci-dessous. Comme vous avez pu le voir, le label Opinion est affiché sur cet article. Il signifie que les propos que vous y lirez ne concernent que leur auteur.

Les raisons énoncées ci-dessous sont personnelles et peuvent bien évidemment différer d'une personne à l'autre, il est même possible qu'aucune d'elles ne s'adaptent à vous, et si c'est le cas n'hésitez pas à le manifester en commentaire. 1. Par définition, mes données personnelles n'appartiennent qu'à moi. Je trouve assez triste que la technologie nous pousse (volontairement ou non) à devoir renoncer à un droit aussi basique. Sécurité informatique. Locky - Tout ce qu'il y a à savoir sur le malware du moment. Vous êtes quelques-uns à m'avoir demandé d'écrire un article sur le nouveau malware qui fait rage en ce moment : Locky.

Locky - Tout ce qu'il y a à savoir sur le malware du moment

Et bien voilà. Qu'est-ce que Locky ? Locky est ce qu'on appelle un ransomware, c'est-à-dire un malware (pour Windows) qui prend en otage vos fichiers en les chiffrant et qui vous réclame une rançon à payer pour pouvoir déchiffrer vos précieuses données. Apparu en février 2016, Locky serait l’œuvre des mêmes personnes qui ont lâché le ransomware Dridex en 2015. Locky se répand actuellement comme une trainée de poudre dans toute l'Europe, notamment en France et en Allemagne. Comment Locky se propage-t-il ? Comme la plupart des ransomwares, Locky se diffuse par email (envoyés grâce à un botnet) dans lesquels se trouve une pièce jointe mortelle. Windows 10 build 10158. AMD Radeon R9 Fury X : le must de la carte graphique avec HBM ? Microsoft prêt à acquérir AMD ? Gravée en 28 nm par TSMC , la puce SoC qui équipe la console Xbox One, a été développée par AMD pour Microsoft.

Microsoft prêt à acquérir AMD ?

Une folle rumeur attribue à Microsoft le rachat d'AMD pour concevoir comme Apple des puces sur mesure pour ses consoles Xbox, ses tablettes Surface et ses smartphones Lumia. Après Nokia mobiles, c'est au tour d’AMD. C’est en tout cas la rumeur qui court depuis ce matin suite à un sujet du site spécialisé dans les circuits graphiques KitGuru.

AMD fournit en effet les puces de type SoC (associant CPU, GPU et chipset) qui équipent les consoles Xbox One et, selon une source proche du dossier, Microsoft étudie l’acquisition de la société de Sunnyvale. Fort de ses réserves en cash, Microsoft pourrait se payer sans sourciller AMD dont la capitalisation boursière atteint les 1,87 milliard de dollars, soit près de trois fois moins que la valorisation d’ATI (5,4 Md$) lors son rachat en juillet 2006. Selon le SELL, le marché du jeu vidéo pèsera 2,7 milliards d'euros en France en 2015. Pour la deuxième fois de l'année, le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) propose un état des lieux du marché français du jeu vidéo.

Selon le SELL, le marché du jeu vidéo pèsera 2,7 milliards d'euros en France en 2015

Sans surprise, les consoles de dernière génération prennent le dessus sur les anciennes et le PC fait de la résistance. Le marché français du jeu vidéo va mieux, c'est en tout cas ce qu'estime le SELL, le principal syndicat d'éditeurs vidéoludiques en France. Selon lui, le chiffre d'affaire généré par la vente de logiciels sur consoles, mobiles et PC, ainsi que les ventes de matériel (consoles) et accessoires (manettes, volants...) devrait atteindre 2,7 milliards d'euros sur 2015, soit une croissance de 3 % par rapport à 2014. Les ventes de consoles compteront pour 29 % du total (environ 780 millions d'euros), les ventes de jeux sur consoles pour 40 % (1,1 milliard d'euros), les ventes de jeux PC pour 13 % (350 millions d'euros), le reste étant réparti entre les revenus sur mobiles et la vente d'accessoires.

La croissance viendra des jeux. Xbox sur Windows 10 : une mise à jour mineure pour faciliter les partages. La build 10158 de Windows 10 a apporté avec elles quelques petites nouveautés du côté de l'application Xbox sur PC.

Xbox sur Windows 10 : une mise à jour mineure pour faciliter les partages

Celles-ci ne vous changeront probablement pas la vie, mais elles restent néanmoins bienvenues. En marge du déploiement de la build 10158 de Windows 10 (dont nous vous parlions déjà par ici), Larry « Major Nelson » Hryb a précisé que de nouvelles fonctionnalités font leur entrée à cette occasion dans l'application Xbox sur Windows 10, pour les membres du programme Preview sur Xbox One. Rappelons qu'elle permet entre autres choses de profiter du streaming local sur Xbox One et de faire office de hub social pour les adeptes du Xbox Live.

Désormais, il est possible de se connecter à son compte Xbox Live depuis l'application.