background preloader

Cloud Computing

Facebook Twitter

Quelles données mettre dans le cloud ? - ZDNet. Depuis l’essor du cloud, une entreprise doit régulièrement se poser la question.

Quelles données mettre dans le cloud ? - ZDNet

Quelles sont les données à conserver en interne et celles qui peuvent être massivement externalisées dans le nuage ? La mise en œuvre du RGPD (dit GDPR - General Data Protection Regulation en anglais) rend encore plus incontournable cet arbitrage puisque les règles de gestion qui s’appliquent derrière sont appelées à être automatisées.

Pour Thomas Beaugrand, associé du cabinet Staub & Associés, une analyse préalable d’impacts sera obligatoire dans certains cas. « La question se posera pour un traitement de masse de données personnelles de type big data ou des traitements de données dites sensibles liées, à l’orientation sexuelle et politique d’un individu ou à son origine ethnique.» Le caractère sensible d’une donnée (data sensibility) intervient parfois de façon indirecte, telles données de santé d’un individu pouvant, par exemple avoir un impact sur l’exécution de son contrat d’assurance. Etendre son WAN privé au Cloud ? WAN-Cloud eXchange est là pour ça. Plus de 95 % des entreprises font appel à des applications de type SaaS.

Etendre son WAN privé au Cloud ? WAN-Cloud eXchange est là pour ça

Plus de 50 % utilisent une infrastructure IaaS et plus de 40 % ont recours à une plateforme PaaS. D'ici à 2020, l'entreprise moyenne est susceptible de placer plus de la moitié de ses applications dans des Clouds externes. Pourtant, l'ampleur globale de l'implication dans le Cloud public reste encore assez faible ; par exemple, la quantité médiane de travail que les utilisateurs placent dans l'IaaS public ne s'élève qu'à environ 3 % de l'ensemble des workloads.

Des inquiétudes quant au Cloud public Les entreprises sont réticentes à basculer leurs workloads vers des plateformes en Cloud public telles qu'Amazon AWS, Google Compute, IBM Softlayer ou encore Microsoft Azure, et ce pour diverses raisons. Si une entreprise veut mettre une partie – mais non la totalité – de son architecture dans le Cloud, de nombreuses conversations devront transiter par Internet, et non plus par des réseaux internes fiables et prévisibles. Orange Business Services lance en France son nouveau cloud public et renforce son offre mondiale de services.

Orange Business Services lance en France son nouveau cloud public et renforce son offre mondiale de services Orange Business Services annonce le lancement de son nouveau cloud public « Flexible Engine » en France, et de sa nouvelle offre de gestion des applications et de services d’expertise tout en réaffirmant sa volonté de faire de sa plateforme Cloudwatt le service de cloud public en France en visant la labellisation SecNumCloud de l’ANSSI.

Orange Business Services lance en France son nouveau cloud public et renforce son offre mondiale de services

Pour mener à bien leur transformation digitale, les entreprises doivent faire face à un double défi : assurer l’évolution de leur Système d’Information (SI) et développer des applications de plus en plus souples et agiles pour répondre à de nouveaux usages. Une nouvelle offre de services pour faciliter la migration des entreprises vers le cloud Le démarrage en France de cette nouvelle offre de services renforce l’accompagnement des entreprises dans leur transformation vers le cloud et la gestion de leurs applications. Que doit contenir un contrat cloud « idéal » ? - ZDNet. Quelle marge de négociation contractuelle dispose une entreprise qui s’apprête à confier tout ou partie de ses données à un prestataire de cloud ?

Que doit contenir un contrat cloud « idéal » ? - ZDNet

En principe, aucune. A la base, un contrat cloud est un contrat d'adhésion. Un contrat-type à prendre ou à laisser (« take it or leave it »). Afin de proposer une offre « scalable » à bas coût, les fournisseurs ont poussé très loin les concepts de standardisation et de mutualisation. Le cloud computing et le nouveau DSI - ZDNet. Le cloud computing transforme absolument tout, y compris le rôle du DSI, comme le révèle le rapport publié récemment sur l'état des DSI en 2017 [1].

Le cloud computing et le nouveau DSI - ZDNet

Comme le souligne le rapport, les DSI continuent de rechercher le juste équilibre "entre élaborer la stratégie technologique et promouvoir l'innovation d'entreprise, tout en supervisant des tâches fonctionnelles informatiques de routine, telles que le contrôle des coûts, la négociation avec les fournisseurs, la gestion de crise et les améliorations opérationnelles". Toutefois, bien que cela ne soit pas stipulé explicitement, il est implicite que les services de cloud computing continueront à jouer un rôle important pour accroître l'efficience du DSI. Security-as-a-Service ? Oui, demandent les DSI - ZDNet. Jusqu'à récemment encore, la sécurité était perçue comme le talon d'Achille du Cloud.

Security-as-a-Service ? Oui, demandent les DSI - ZDNet

Aujourd'hui, ils sont nombreux à se tourner vers le Cloud lui-même pour leur fournir la sécurité nécessaire. C'est l'un des enseignements d'une étude menée auprès de 401 professionnels de l'informatique, publiée par Insight, un fournisseur de services technologiques. Dans l'ensemble, les décideurs IT ont en moyenne attribué leur infrastructure un score de "B", une légère évolution par rapport au "B moins" de 2016. Le Cloud computing a simplement pour but de devenir "computing". L'étude estime que le Software-as-a-Service (57%) et la sécurité en tant que service (51%) se classent en tête des modèles de Cloud computing adoptés par les entreprises, suivis de l'infrastructure en tant que service (39%) et de la récupération après sinistre en tant que service (34%).

L'enquête montre également que les entreprises adoptent l'Internet des objets. Teaser CLOUD DAYS 2017 by Outscale. Cloud Days 2017 - Programme. Le 20 Juin 2017, Outscale met les utilisateurs à l’honneur de ses Cloud Days autour du thème : « l’expérience Cloud » Le 20 Juin 2017, Outscale met les utilisateurs à l’honneur de ses Cloud Days autour du thème : « l’expérience Cloud » Le mardi 20 juin 2017, pour la quatrième année consécutive, Outscale organise les Cloud Days, son grand sommet annuel, à La Défense, près de Paris.

Le 20 Juin 2017, Outscale met les utilisateurs à l’honneur de ses Cloud Days autour du thème : « l’expérience Cloud »

Depuis sa création, cette rencontre se veut un laboratoire d’idées et d’échanges autour du Cloud. Le Cloud est progressivement devenu la clé de voûte de business modèles innovants, centrés autour de l’expérience client. Il s’est transformé lui-même en parallèle, avec une prise en compte croissante des notions d’expérience utilisateur et de facilité de déploiement. Externalisation : les grandes entreprises embarquent le Cloud public. Le Cloud prend du poids sur le marché de l’outsourcing en Europe.

Externalisation : les grandes entreprises embarquent le Cloud public

Au premier trimestre 2017, selon le cabinet de conseil ISG, la valeur annuelle des services Cloud dans les contrats signés sur la période a dépassé pour la première fois la barre du milliard d’euros. Pour atteindre 1,2 Md€ précisément. Signe d’une forme de banalisation du Cloud dans le sourcing des grandes entreprises (l’étude d’ISG se concentrant sur les seuls contrats d’externalisation de plus de 4 millions d’euros). Même si le marché de l’externalisation n’est pas encore à dominante Cloud (il pèse 3,9 Md€ sur les trois premiers mois de 2017), cette composante progresse d’environ 50 % en un an, expliquant à elle seule le dynamisme du marché dans son ensemble.

Ce dernier enregistre, selon ISG, la seconde meilleure performance de son histoire, derrière le quatrième trimestre 2015 qui avait culminé à 4,2 Md€. A lire aussi : Iaas qui rit, outsourcing qui pleure crédit photo © rangizzz – shutterstock. Cloud Spanner : à son tour, Google fait changer SQL de dimension. Cloud Spanner fait officiellement son arrivée au large catalogue de services de données de Google.

Cloud Spanner : à son tour, Google fait changer SQL de dimension

Alors que démarre ce jour la conférence Google I/O, la firme de Mountain View a souhaité donner une couleur un peu particulière à ce service de base de données relationnelle hautement distribuées, en le dé-corrélant des nombreuses annonces à venir. Et pour cause : Cloud Spanner vient quelque peu rebattre les cartes des bases de données relationnelles dans le Cloud. Annoncé en février dernier, Cloud Spanner est en fait – et comme de coutume – un service déjà éprouvé par Google en interne. La base de données motorise par exemple les services Play ou encore son serveur de publicité AdWords. Jusqu’alors en beta, Google l’a désormais considéré comme mûr pour basculer en production. En fait, Cloud Spanner vient résoudre l’un des problèmes clé des bases SQL : la réplication à très grande échelle. Des partenaires clés. Cloud IoT Core : le service de Google pour briser la complexité de l'IoT.

Avec sa solution Cloud IoT Core, Google souhaite répondre à une double problématique autour des objets connectés.

Cloud IoT Core : le service de Google pour briser la complexité de l'IoT

Premièrement simplifier leur gestion et leur déploiement pour ensuite rediriger les données qu'ils génèrent vers ses services cloud. Après AWS, Pegasystems se déploie sur Azure. Les clients de Pegasystems pouvaient déjà déployer la solution de BPM et CRM sur le cloud public d'Amazon Web Services. Ils peuvent maintenant le faire sur Microsoft Azure. Par ailleurs, la solution de gestion personnalisée de la relation client Pega Customer s'intègre maintenant avec Amazon Connect. Pourquoi la visibilité est préférable au contrôle dans un univers multi-cloud - ZDNet. Si vous travaillez dans l'informatique dans le milieu de l'entreprise, il y a des chances pour que le scénario suivant vous semble familier. Vous avez passé la majeure partie de ces dernières années à travailler dur pour bâtir une entreprise dynamique et réactive.

Une entreprise qui ne voit pas l'informatique comme le goulet d'étranglement où toutes les idées coûtent un million de dollars et mettent un an à être mises en œuvre. Non seulement vous êtes d'accord avec la stratégie du patron consistant à privilégier le cloud computing, mais vous le conseillez désormais également sur la meilleure approche à suivre. Peut-être avez-vous introduit de nouveaux systèmes basés sur le cloud (qu'ils soient publics ou privés), migré des charges de travail vers le cloud, voire créé un nouveau réseau pour soutenir votre nouvel univers basé sur le cloud.

Flexibilité et surveillance Les entreprises qui ont opéré ce changement se heurtent souvent à un nouvel obstacle. 3 points pour réussir sa migration vers le cloud. En passant de 900 millions en 2007 à quasiment 6 milliards d'euros en 2016, le marché français du cloud computing a connu une progression de plus 500% en 10 ans. Et ce n'est que le début ! À en croire les prévisions de Markess International, d'ici à la fin 2018, deux entreprises de plus de 10 salariés sur trois feront appel à un service cloud. Services financiers et bancaires, e-commerce, tourisme, santé, éducation... De la PME au grand compte en passant par les décideurs de l'Etat et des collectivités, pas un secteur ne résiste à la multiplicité de ses applications qui sont autant d'atouts en termes de flexibilité, de rapidité de déploiements, d'évolutivité ou - bien sûr - de réduction des coûts.

Cependant, passer d'une infrastructure « classique » à un modèle virtualisé est un changement majeur pour toute organisation. ZATAZ iCloud, Google ... La double authentification, une option indispensable - ZATAZ. Comment réussir sa stratégie cloud hybride. Le cabinet d'études 451 Research publie une étude, commandée par Dimension Data, sur les facteurs de succès d'une stratégie hybride IT. Plusieurs facteurs incitent les entreprises à opter pour du cloud hybride. Une dizaine en tout, que le cabinet d'études 451 Research a répertoriés. Il s'appuie sur une enquête mondiale, menée auprès de 1 350 grandes organisations, sur l'état de leurs déploiements en matière d'informatiques hybrides, commandée par Dimension Data.

Premier point, les entreprises interrogées veulent transférer leurs charges de travail hors de leurs sites internes. Synology Cloud : le backup de votre NAS dans les nuages. La sécurité reste la première préoccupation pour le passage au Cloud. Selon l’édition 2017 de l’étude de F5 Networks sur la fourniture d’application, le principal domaine d’investissement des entreprises de la région EMEA cette année sera le cloud privé en local (46 %).

Pour près de la moitié des sondés, 76 % des applications s’exécuteraient en mode cloud cette année. Mais le cloud hybride séduit de plus en plus. Selon le rapport annuel d’Intel Security sur la sécurité du cloud, 54 % des entreprises l’ont adopté en France. Et le pourcentage d’entreprises n’utilisant que du cloud privé a chuté de 56 à 23 % en un an. Alors certes, la confiance progresse : selon Intel Security, 62 % des entreprises françaises stockeraient dans le cloud des données sensibles de leurs clients. D’ailleurs, la principale exigence identifiée par F5 Networks n’est pas surprenante : que le cloud offre le même niveau de sécurité et de capacité d’audit que les autres services internes (61 %). Reste que le Shadow IT ne recule pas, avec les risques qu’il peut présenter.

Encore une panne du cloud Microsoft ! Le marché des infrastructures cloud dominé par Cisco, Dell EMC et HPE. Au quatrième trimestre, le marché des infrastructures cloud était dominé par HPE, Cisco et Dell-EMC indique Synergy. Jusqu’alors et depuis des années seuls les deux premiers livraient bataille pour détenir la plus grande part de marché, mais en fin d’année ils ont été rejoints par le dernier, fraîchement fusionné. Tous trois détiennent environ 11,5% de part de marché. Soit autant que les ODMs (Original Design Manufacturers) réunis qui profitent de la forte demande émanant des datacenters hyperscale. Le cabinet d’étude constate qu’IBM et Microsoft sont hors d’atteinte du podium. Réduire le risque du cloud computing - ZDNet.

IBM et Red Hat misent sur OpenStack pour le cloud hybride. Cyber-sécurité : Gérer les droits d’accès et les identités à l’heure du cloud. Aujourd’hui, l’adoption du cloud est devenue inéluctable. La part grandissante des environnements dit « hybrides » au sein des entreprises compliquent les politiques de protection des données, à l’heure où les attaques comme les ransomwares se multiplient auprès des PME comme des grandes comptes.

Si s’engager dans une démarche rapide et complète de maitrise des risques peut paraître illusoire au vu du chantier que cela représente, il n’est pas encore trop tard pour adopter de bonnes pratiques et se prémunir contre les risques associés aux droits dans ces environnements étendus. Le cloud hybride est utilisé par 61% des DSI français. Opinion Matters a mené une enquête, commandée par NetApp, auprès de 750 DSI européens sur leur perception du cloud. Constat, 61% des DSI français utilisent du cloud hybride. Le cabinet d'études britannique Opinion Matters a interrogé, au mois de décembre dernier, 750 DSI en Allemagne en France et au Royaume-Uni, sur leur perception du cloud computing.

"Désormais quand il y a une panne sur le cloud personne ne s’en aperçoit" - ZDNet. Vous connaissiez la petite phrase : "désormais, quand il y a une grève en France personne ne s’en aperçoit. " Trimestriels : Adobe sur un nuage - ZDNet. Tous les voyants sont au vert en ce début d’année chez Adobe. L’éditeur a publié les chiffres de son premier trimestre clos début mars avec un chiffre d’affaires de 1,68 milliard de dollars qui a progressé de 25% sur un an. Le bénéfice net s’établit à 398 millions de dollars contre 254 millions un an plus tôt. Shadow, le "PC du futur" sera en vente fin avril - ZDNet. L'avenir de Cloudwatt compromis après l'accord d'Orange avec Huawei.

L'accord signé entre Orange et Huawei sur une plate-forme cloud basée sur OpenStack irrite les pouvoirs publics et peut remettre en cause l'avenir de Cloudwatt. Même le Canard Enchainé s'en est mêlé, c'est dire ! L'accord passé entre Orange et Huawei sur le cloud public fait des vagues. Selon le journal satirique, une réunion s'est tenue à l'Elysée sur ce sujet au mois de décembre dernier : Orange n'aurait plus les faveurs des pouvoirs publics pour s'être allié à un fournisseur chinois. Les services managés dans un univers de cloud computing - ZDNet. Cloud : Google construit 9 nouveaux datacenters, mais évite la France. Google veut séduire les codeurs avec une offre cloud gratuite. Google Drive s'ouvre au streaming de fichiers cloud. Google lance officiellement Cloud Container Builder. L'avenir du cloud computing est vertical - ZDNet.

Programme partenaires Microsoft : les évolutions à prendre en compte. Serveurs : pour son Cloud, Microsoft boude HPE. Cloud : l’Etat veut diversifier ses fournisseurs, jugeant Orange trop proche de Huawei. L'heure est venue de foncer tête baissée dans le cloud - ZDNet. Gemalto dévoile des solutions de chiffrement pour protéger les données dans le Cloud et sur les réseaux d'entreprise et haut débit. Après Hangouts, Google prépare Meet pour la vidéoconférence en entreprise. Surprise : 1&1 et OVH premiers cloud publics aux Etats-Unis ! - ZDNet. Le bloc-notes Google Keep intégré à G Suite - ZDNet. Pour son cloud public, Orange s'allie avec le Chinois Huawei. Logiciels cloud en France : IDC prévoit une hausse de 24% en 2017. Cloudbleed : le CDN de Cloudflare a laissé filer des mots de passe pendant 5 mois. Utilisation du cloud comme plate-forme pour l'innovation - ZDNet.

Cloudbleed : un bug faisait fuiter les données sensibles de milliers de sites web. OVH va implanter un deuxième datacenter aux Etats-Unis. Un bug dans Cloudflare expose vos données aux yeux de tous - ZDNet. Annuels Orange 2016 : L'activité entreprise tirée par le cloud et la sécurité. Cloud public : 21,5% de croissance annuel du marché jusqu'en 2020 - ZDNet. Cisco Live : La sécurité passe désormais par le cloud. Le marché du cloud devrait dépasser 203 Md$ en 2020. Le cloud est crucial pour le développement - ZDNet. Salesforce lance Service Cloud Einstein, une IA de gestion de la relation client. Externalisation IT : le cloud a dépassé les 25℅ en EMEA fin 2016. Comment Evernote a migré 3 Po de données vers Google Cloud. L'historique de navigation supprimé, mais conservé dans iCloud : Apple promet de corriger - ZDNet. Apple épinglé pour la conservation dans iCloud de données effacées dans Safari. Même pas lancé, Windows Cloud fait déjà polémique.

Services Cloud : La menace fantôme ! - ZDNet. Et maintenant... le Fog Computing ! Les MSP bousculés par les acteurs du cloud public. Le paiement en ligne HiPay s'intègre à Cloud Commerce de Salesforce.