background preloader

Communs de la connaissance

Facebook Twitter

Vers une littératie des communs (à l'Ecole) avec Hélène Mulot - J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser.

Vers une littératie des communs (à l'Ecole) avec Hélène Mulot -

Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Symbioses Citoyennes Voici une longue interview très stimulante d’Hélène Mulot, professeure-documentaliste qui vient de terminer un mémoire sur la littératie des communs. Nous nous croisons depuis quelques années au sein du collectif SavoirsCom1 et j’avais envie de l’interroger sur son parcours et son rapport à l’enseignement des communs.

Retrouvez son blog ici et suivez-là sur Twitter : L'odyssée d'Ln : je tisse m@ toile Peux-tu te présenter brièvement, quel est ton parcours? Je suis professeure documentaliste. Comment en es-tu venue à t’intéresser à la littératie des communs à l’Éducation nationale? Je dois ici compléter mon parcours, non pas pour étaler mon CV mais peut-être pour comprendre pourquoi et comment j’en suis venue à me pencher sur la question des Communs. Master Recherche Infocom réflexion. Communs, Biens Communs, littératie des Communs : de quoi parle-t-on ? Le 5 octobre, le festival Le Temps des Communs va être lancé.

Communs, Biens Communs, littératie des Communs : de quoi parle-t-on ?

De nombreuses animations, conférences, ateliers sont proposés peut être près de chez vous. Depuis quelques mois, on entend parler de « Biens Communs » et « Communs » aussi dans le domaine de l’information-documentation. Petit point sur ces questions. Que sont les Biens Communs ? Biens communs = une activité+ une ressource + une communauté + des règles de fonctionnement Apparue au XIIe siècle, la théorie des Biens Communs n’est donc pas neuve. Pour en savoir plus : Extrait de : Biens Communs ou Communs de la connaissance ? Une approche récente, voit un basculement des termes de « Biens communs » à celui de "Communs".

Ce changement d’appellation est induit par la prise en compte des biens immatériels que sont les savoirs et les connaissances qui sont multipliables et copiables, à l’infini, notamment avec le numérique. Ainsi, les savoirs et données peuvent tout à fait disparaître ou être pollués. Les communs de la connaissance. Entrer dans les communs par la prise en compte des pratiques des élèves L’avènement du Web 2.0 a vu un accroissement des pratiques informationnelles des élèves1.

Les communs de la connaissance

Parmi celles-ci, deux nous amènent à penser la notion de Commun : le copier-coller et la consultation de Wikipédia. Dès 2009, dans le sillon de... De la communication aux communs On pourrait s’attendre à ce que la problématique des Communs numériques attire d’emblée les publics d’étudiants, en particulier dans la filière des sciences de l’information et de la communication, où l’on peut supposer qu’ils... Bibliothèques et communs de la connaissance Les relations entre les bibliothèques et les Communs de la connaissance sont anciennes et profondes, même si la compréhension de ces liens reste relativement récente et encore à approfondir. Les communs dans l'éducation, quelques axes proposés au débat (1) Enseigner les communs.

Pour voir ou ajouter d’autres liens voir la page "Enseigner les communs" du wiki Intercoop sur les communs une version anotableest aussi proposée avec l’outil Sylo Comme l’a décrit Michel Serres [1] , les révolutions des modes d’échanges, tels l’écriture, l’imprimerie ont bouleversé la société et en particulier l’éducation.

Les communs dans l'éducation, quelques axes proposés au débat (1) Enseigner les communs

A son tour, le développement massif du numérique interroge nos façons d’apprendre, de travailler, de comprendre et d’agir sur le monde. L’organisation générale de l’éducation en France et les contenus enseignés, basés sur une approche transmissive et disciplinaire, n’ont pas encore beaucoup changé. Pourtant de nombreuses initiatives expérimentent de nouvelles façons d’apprendre, mettant l’accent sur la coopération, la créativité, l’apprentissage par le travail par projet. Dans cette société profondément transformée par le numérique, l’idée de communs [2] développée par Elionor Ostrom émerge comme le décrit Valérie Peugeot : (1) Enseigner les communs voir aussi Vikidia.