background preloader

Les hommes faces aux avancées scientifiques et techniques

Facebook Twitter

Pistorius. Canvas. Em6 PHilippe Croizon. Androïde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Androïde

Pour l’article homophone, voir Android. Un androïde désigne ce qui est de forme humaine, étymologiquement ce « qui ressemble à un homme ». En science-fiction, un androïde est un robot construit à l'image d'un être humain (stricto sensu, andr désigne l'homme au sens masculin, mais même si humanoïde est parfois utilisé en alternance avec androïde, on n'hésite pas à parler d'androïde pour un robot à l'image d'une femme — quoique gynoïde soit quelquefois employé. Le terme anthropoïde étant préférable, car neutre. Exosquelette. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Exosquelette

Un exosquelette biomécanique. Corps humain. Science. Ne faites plus rien, les nanorobots s’occupent de tout ! Des crèmes, des pesticides et des scoubidous. Un revêtement en silice plus glissant que le Teflon. 4 mars 2010 | Partager : Nanopool, une entreprise de nanotechnologie de la Sarre, dans le sud-ouest de l’Allemagne, vient de mettre au point un matériau imperméable à pratiquement tout.

Un revêtement en silice plus glissant que le Teflon

Un revêtement qui pourrait révolutionner notre vie quotidienne, comme le Teflon le fit il y a un demi-siècle. Inrayable et résistant à la chaleur, ce matériau est aussi biocompatible, non toxique et permet des applications pratiquement illimitées. Bienvenue dans l’ère de la “bling-bling-tronique” Constitués de particules de diamant ou d’or, les composants électroniques de demain seront également beaucoup plus performants.

Bienvenue dans l’ère de la “bling-bling-tronique”

Cela ressemble à la chambre forte d’une banque. Les portes sont verrouillées par des codes de sécurité, les murs, le sol et le plafond sont constitués de blocs de béton armé faisant jusqu’à 2 mètres d’épaisseur, et le tout est construit sur du rocher. Nanotechnologie : les découvreurs. Vous reprendrez bien un peu de nanopurée. Avec ces technologies, on pourra bientôt fabriquer de la nourriture moléculaire ou éviter le gaspillage.

Vous reprendrez bien un peu de nanopurée

Mais la question de la dangerosité reste en suspens. Imaginez un grain de riz. Réduisez-le mille fois et il aura la taille d’une cellule de la peau. Hercule, l’exosquelette qui rend costaud. Bon, il est moins balèze que celui d’Avatar… mais celui-là est réel !

Hercule, l’exosquelette qui rend costaud

Retour vers le futur : Les cyborgs. SVJ retourne dans le passé afin de voir comment on y voyait le futur.

Retour vers le futur : Les cyborgs

Aujourd’hui, on parle des cyborgs. Moitié homme, moitié robot, le cyborg a longtemps été un thème récurrent de la science fiction mais aussi des scientifiques depuis la seconde moitié du XXe siècle. Le mot apparaît pour la première fois en 1960 dans un article écrit par les chercheurs Manfred E. Tout est nano dans notre vie. L’ère des nano-organismes. Une équipe du MIT est parvenue à doper la photosynthèse en introduisant une nanomachine à l’intérieur de cellules végétales, explique New Scientist.

L’ère des nano-organismes

Dossier spécial nanotechnologies. Courrier international 12 juin 2014 | Partager : Les nanotechnologies pénètrent désormais à l’intérieur même des cellules et de leurs organites. Propulsés, guidés avec précision, ces robots moléculaires vont accroître les capacités des végétaux, détruire les cellules malignes de l’intérieur, nettoyer les vaisseaux obstrués… Et à plus long terme, avec le développement de matériaux biocompatibles comme le graphène, nous ver­­­rons sans doute apparaître les premiers organismes hybrides, dans lesquels des nanocircuits serviront d’interfaces entre l’homme et les machines.

Ce dossier a été préparé par la rédaction de Courrier international dans le cadre du projet Nanopinion, auquel participent également The Guardian, IlSole-24Ore et ElMundo. Au cœur des plantes. Il nous faut des garde-fous. Si des limites éthiques ne sont pas posées, nous risquons d’engendrer des surhommes, s’inquiète un expert britannique.

Il nous faut des garde-fous

Les ingénieurs sont formés à chercher comment accomplir des choses que les êtres humains ne peuvent pas faire. Le défi est le même en nanoscience et dans les nanotechnologies. Nombre des avancées les plus excitantes en la matière visent à réduire les handicaps humains dans des domaines comme la mémoire, l’audition, l’énergie ou l’intellect. En nanomédecine, mon champ d’activité, l’amélioration humaine, est souvent un moyen de traiter la maladie.

J’ai toujours trouvé fascinante la relation entre la technologie et son utilisation pour “améliorer” les capacités humaines, parce que la limite au-delà de laquelle toutes sortes de problèmes éthiques se posent est très difficile à déterminer. Tout est nano dans notre vie. Des matériaux aux gadgets technologiques et jusque dans notre alimentation, les nanotechnologies envahissent notre quotidien.

Tout est nano dans notre vie

Ce qui soulève des questions sur leur sureté, et a motivé la réalisation de ce dossier en partenariat avec le projet Nanopinion. Cette initiative de la Commission européenne, qui rassemble un consortium de professionnels de l'information et de l'éducation, a pour but de recueillir l'opinion du public et de susciter la discussion sur le sujet des nanotechnologies au sein de l'Union européenne. Xénogreffe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le porc est l'un des meilleurs animaux donneurs d'organes pour l'humain, en raison notamment de sa disponibilité et de la taille de ses organes. Cette technique est encore expérimentale pour les organes et les cellules. Elle est appelée à se développer en raison de la pénurie d'organes humains pour les allogreffes. Elle est en concurrence avec d'autres voies de recherche qui sont la substitution mécanique des organes défaillants (« cœur artificiel ») et les cellules souches.

Xenogreffe. Science. Exosquelette. Cet exosquelette est un véritable prolongement du corps humain qui vous permettra de soulever de lourds objets. Des chercheurs viennent de construire un exosquelette adapté à la partie haute du corps humain. Véritable extension des bras pour la personne qui le porte, l’appareil permet par exemple de soulever des objets lourds. DGS vous en dit plus sur cette innovation qui pourrait bouleverser votre quotidien ! De nombreux scientifiques affirment que vous pourrez transférer votre cerveau dans un ordinateur dès 2045. Si vous avez peur de la mort ou de ne rien laisser à vos descendants, cette nouvelle va vous emplir de joie. Un ingénieur a affirmé que dans une trentaine d’années, vous pourrez transférer toute votre mémoire dans un disque dur d’ordinateur. La vie éternelle ne sera peut-être plus un mythe inaccessible.

C’est pendant le congrès Global Future 2045 que l’informaticien Ray Kurzweil a annoncé l’incroyable nouvelle. En partant du principe que les ordinateurs doublent de puissance tous les deux ans (loi de Moore), il sera possible de stocker sur disque dur l’intégralité des informations contenues dans un cerveau humain d’ici 2045. En admettant que vous trépassiez à cette époque, vos proches pourraient alors continuer à « discuter » avec vous, apprendre des choses en consultant votre répertoire culture, rire un bon coup en visitant votre dossier « humour », etc. En imaginant une interface appropriée, il serait même possible de discuter avec vous en direct, comme dans une conversation Skype.

Un futur inéluctable : un monde où les machines seront un million de fois plus intelligentes que les humains. Les humains sont des êtres intelligents très évolués – le résultat d’une longue histoire d’adaptation. Mais est-il possible que nous arrivions un jour à élaborer des machines dotées d’une intelligence supérieure à la nôtre ? Corps humain.