background preloader

Jeanyveslena

Facebook Twitter

Léna

enseignant de sciences, arisan du sens, jazz et montagne

Patrimoine

Test. Intervention au séminaire « Médias sociaux et Education » Lundi 5 décembre à Paris (MSCI): Je passe un message pour signaler ma présence dans un séminaire où il sera question de médias sociaux, de réseaux sociaux, d’identité numérique et de leurs rapports avec l’éducation. J’y interviendrai dans la lignée de l’article que j’avais publié dans Hermès. Creative Commons License photo credit: ProgRock92 Voici la description de l’évènement, en espérant vous y retrouver. Intervenants Julien Pierre, « Usages et perceptions des réseaux socionumériques » Julien Pierre est doctorant au laboratoire GRESEC de Grenoble. Quelle place occupent les réseaux socionumériques dans l’apprentissage de la vie adulte ? Olivier le Deuff, « Quels réseaux sociaux pour l’éducation ?

Olivier le Deuff est enseignant-chercheur au laboratoire Mica, Université de Bordeaux 3. Les réseaux sociaux ne sont pas des supports d’apprentissage traditionnel mais ils constituent des moyens d’apprendre à s’intégrer au groupe, comme l’ont montré notamment les travaux de Danah Boyd (Boyd, 2008). Informations pratiques. Comment analyser une photographie. Cette partie inventorie les moyens d’expressions utilisés par le photographe. Elle dévoile les preuves, trouvées par vous, qui construisent le sens découvert dans l’image. Les questions à se poser : Le sujet est-il réel ou imaginaire ?

Y a-t-il une mise en scène particulière de l’image ? Y a-t-il un trop plein de sujet ou au contraire l’évocation d’une absence ? Le sujet est-il politique ? Le sujet contient-il des tabous ou des interdits sociaux ? Le sujet a-t-il un caractère religieux ? Est-il arraché au réel ou composé ? La photographie se veut-elle représentation de la réalité ou est-elle une construction arbitraire ?

Quel est le support de l’image ? Y a-t-il un travail particulier sur le médium photographique ? La photographie est-elle retravaillée par des moyens non photographiques ? Y a-t-il des influences artistiques ou culturelles visibles dans le sujet ou le traitement du sujet ? Y a-t-il une distance ironique au sujet ? Y a-t-il une tonalité générale du sentiment évoqué ?

Labo BnF conférence - Que sera la lecture numérique ? Entretien avec Milad Doueihi. Communications et publications. Activités langagières et technologie discursive. L’exemple de Twitter. Dans le cadre du colloque 2012 de l’ASLA (Association suisse de linguistique appliquée) qui se tenait à Lausanne du 1 au 3 février dernier (on trouve le programme détaillé et le résumé de toutes les communications sur le site du colloque), j’ai présenté un travail sur le fonctionnement technolangagier/technodiscursif du réseau Twitter. Je répondais au 7e axe de l’appel, intitulé “Les pratiques langagières dans le domaine des nouvelles technologies”. Il s’agissait pour moi de présenter les productions discursives sur Twitter dans le cadre de la notion d’augmentation, telle qu’on la trouve dans « réalité augmentée » i.e. une réalité, et en particulier deux compétences qui la constituent, l’intelligence et la mise en discours, “encapacitée” (enabled) par les technologies.

J’en propose ici un résumé et le diaporama que j’ai projeté. Avertissement : certains tweets d’abonnés ou autres figurent dans le diaporama. 1. 2. 3. 4. 5. Bibliographie Bachimont B., 2010, Le sens de la technique. Afrique subsaharienne : territoires et conflits. Ressources et travail collectif dans la mise en place des démarches d’investigation dans l’enseignement des sciences — Site des Publications de l'Institut National de Recherche Pédagogique. - International Journal of Technologies in Higher Education. Théorie mimétique - René Girard - Association Recherches Mimétiques. Entretien avec R Girard par ML Martinez. M.L.M. : Votre dernier livre, Monsieur René Girard, Quand ces choses commenceront est une série d'entretiens avec Michel Treguer admirateur de votre oeuvre mais aussi contradicteur quelquefois virulent qui ne partage pas toutes vos convictions.

Cet ouvrage est publié dans une petite maison d'édition Arlea et pourtant je crois qu'il n'a pas fini de faire du bruit. Vous y radicalisez votre propos, mais toujours dans la fidélité à votre intuition première, dans l'approfondissement, dans l'élargissement, dans les réseaux de plus en plus finement tissés entre les différents aspects que vous évoquez. R.G. : Je suis parti aux Etats-Unis en 1947, après avoir fait l'Ecole des Chartes à Paris. J'avais un poste d'assistant de français et je travaillais à un doctorat d'histoire, rapidement on m'a confié des cours de littérature et je me suis trouvé confronté à des oeuvres que j'avais lues, certaines d'entre elles une seule fois, certaines pas du tout.

MLM. MLM : Toute ressemblance est menaçante. Leçon inaugurale du 1er décembre 2011. Jardins, Paysage et «génie naturel» - Création artistique - Gilles Clément. Paysages, jardins et génie naturel (2011-2012) Ma pratique professionnelle consiste en une activité globale où figurent la conception et la réalisation de paysages ou de jardins, l'écriture et la publication de textes liés à cette activité et la communication raisonnée de cette pratique.

Ce dernier point donne lieu aux conférences, aux expositions mais aussi et surtout à une pédagogie du « projet de paysage » dans le cadre d'un enseignement dispensé, notamment, à l'Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles. Au Collège de France, dans le déroulement des heures qui me sont attribuées, je compte proposer une synthèse de cet enseignement en me référant à l'expérience - c'est-à-dire au terrain - par un choix d'images en relation directe avec le thème abordé. Il s'agit donc de cours illustrés. Enfin cet ensemble se trouve à son tour questionné par le contexte économique et par le positionnement des sociétés humaines face à la nature. Some like it hot… Ce texte est une ébauche, un premier jet — un travail en cours. Il date de près de deux mois, n’a pas été mis en ligne plus tôt pour tout un tas de raisons (certaines, probablement, sont lisibles).

Je mets en ligne le « second » jet (qui date aussi de plus d’un mois) le même jour : il se présente un peu plus comme un travail fini, mais devrait être lu comme un brouillon, pas moins. Le prétexte de ces deux versions (du même texte) était une réflexion sur la « dialectique », un peu dans le prolongement de ce que j’avais déjà eu l’occasion de gribouiller, il y a plus d’un an. Some like it hot — Does that mean you play that very fast music… jazz ? Hors d’œuvre : du hamburger au croissant Je prends mon départ, en apparence loin de toute philosophie, dans un texte d’un critique et historien du jazz, François Billard, écrivant au sujet du jazz, au sujet du rapport de Lennie Tristano (à qui Billard consacre son livre) à cette chose étrange appelée free jazz : Ausgerechnet Bananen ! L’avenir de l’internet est aux contenus, pas au SoLoMo. Ces derniers temps le nouveau buzz word à la mode semble être “SoLoMo” (Social + Local + Mobile).

On ne parle plus que des services intégrant les composantes sociales, mobiles et locales. OK très bien… mais si l’avenir de l’internet est au SoLoMo, pouvez-vous m’expliquer pourquoi Facebook abandonne ses fonctions Places et Local Deals, et pourquoi Groupon retarde son introduction en bourse ? La vérité est qu’encore une fois le marché s’emballe pour une notion “tarte à la crème” qui mérite quelques clarifications.

Si je ne remets pas en cause le potentiel disruptif de la mobilité ou des médias sociaux (au contraire puisque j’édite deux blogs sur ces sujets : MediasSociaux.fr et TerminauxAlternatifs.fr), je vous propose néanmoins de décortiquer ce qui se cache derrière le SoLoMo pour mieux en appréhender les enjeux et les limites. Comment faire du social quand tout est social ? Voilà maintenant plus de 4 ans que l’on parle des médias sociaux. La mobilité ne concerne pas que les smartphones. Alerte amphibien - Université de Savoie.

RACE Risk Assessment of Chytridiomycosis to European Amphibian Biodiversity. View in English | zum Fragebogen, acces au questionnaire Il est microscopique et se répand à toute vitesse. Un champignon infectieux, appelé Chytride, fait des ravages chez les grenouilles et les autres amphibiens. Les hécatombes, d’abord observées en Australie puis en Amérique latine il y a une dizaine d’année, sont reportées partout dans le monde aujourd’hui. En France, des extinctions massives ont été recensées chez plusieurs espèces de batraciens, notamment le remarquable crapaud accoucheur ou la salamandre. Dirk S. Questionaire / Pandémie planétaire chez les batraciens. Il est microscopique et se répand à toute vitesse. Un champignon infectieux, appelé Chytride, fait des ravages chez les grenouilles et les autres amphibiens.

Pour aider les scientifiques à lutter contre le Chytride et envisager quelles mesures et recommandations sont réellement applicables sur le terrain, vous pouvez répondre à ces quelques questions. Pandémie planétaire chez les batraciens - Êtes-vous prêts à agir ? Avec cet article, je recherche votre aide pour remplir un questionnaire pour mon projet de recherche et pour distribuer cet email à vos amis, collègues, famille et connaissances. Grâce à votre aide, j’espère obtenir un échantillon représentatif en France et en Europe. Je vous serais très reconnaissant si vous pouviez trouver le temps de vous rendre sur le site. Accéder au questionnaire : en francais : ? En anglais : en allemand : ? Dirk Schmeller(dirk.schmeller@dr14.cnrs.fr)

OHM

Réseau sociaux et education. Ressources DD. Bat DD. Cartes heuristiques. Divers. Montagnes. E-education. Dégust@tions foix. Art et paysage. Liseuses. EDD. 2IDN. Epistemo et enseignement. Videos et enseignement. Didactique et pédagogie. Et si demain... Vidéos Pearltrees. Help. Holderlin-benjamin. Enjeux et tensions/livres Num. Projet en cours. Ipad université. Outils pour la recherche. Cours poly 11 dec 12.