background preloader

Recherches diverses

Facebook Twitter

Zénon de Cition. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Zénon de Cition

Pour les articles homonymes, voir Zénon. Biographie[modifier | modifier le code] Fils d’un commerçant phénicien installé à Chypre nommé Mnasée, Zénon est décrit comme un homme grand, frêle et bronzé[2]. Il montre dès sa jeunesse un goût pour la philosophie. Stoïcisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stoïcisme

Le stoïcisme est un courant philosophique occidental issu de l'école du Portique (du grec ancien στοά, « stoa ») fondée entre -304 et -301 à Athènes, par Zénon de Cition. Le stoïcisme a par la suite traversé les siècles, subi des transformations (notamment avec Chrysippe de Soles en Grèce et à Rome avec Cicéron, Sénèque, Épictète, Marc Aurèle), puis exercé diverses influences, allant de la période classique en Europe (en particulier au XVIIe siècle, chez René Descartes) jusqu'à nos jours.

Un des points qui distingue le stoïcisme des autres courants philosophiques issus de l'époque hellénistique est sa psychologie dont les postulats sont à la base des thérapies cognitivo-comportementales modernes[1],[2]. Avant-propos[modifier | modifier le code] Les Sept Sages de la Grèce : οὐδὲν ἄγαν (nimium nil) Sustine et abstine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sustine et abstine

Sustine et abstine (svstine•et•abstine) est la maxime des stoïciens (traduite du grec ancien : ἀνέχου καὶ ἀπέχου, anekhou kai apekhou) qui signifie littéralement « Supporte et abstiens-toi »[1]. Elle est attribuée à Epictète (Ier siècle et IIe siècle apr. J. -C.) mais rapportée par son élève Arrien. Histoire[modifier | modifier le code] Perseus Under Philologic: Gell. 17.19 ἀνέχου καὶ ἀπέχου. Juste milieu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Juste milieu

On parle de juste milieu à propos de choses à égale distance de deux extrêmes ou au centre. La perfection serait un juste milieu entre l'excès et le défaut. Le juste milieu selon Aristote[modifier | modifier le code] L'idée de juste milieu a été pour la première fois exprimée par Aristote dans son Éthique à Nicomaque (livre II, chap. 6) : "L'égal est intermédiaire entre l'excès et le défaut. (...) Éthique à Nicomaque/Livre VI. Chapitre 1[modifier] Au sujet de la justice et des autres vertus morales, prenons-les comme définies de la façon que nous avons indiquée.

Éthique à Nicomaque/Livre VI

Et puisque, en fait, nous avons dit plus haut que nous devons choisir le moyen terme, et non l’excès ou le défaut, et que le moyen terme est conforme à ce qu’énonce la droite règle analysons maintenant ce dernier point. Dans toutes les dispositions morales dont nous avons parlé aussi bien que dans les autres domaines il y a un certain but sur lequel, fixant son regard, l’homme qui est en possession de la droite règle intensifie ou relâche son effort et il existe un certain principe de détermination des justes milieux, lesquelles constituent, disons-nous, un état intermédiaire entre l’excès et le défaut, du fait qu’elles sont en conformité avec la droite règle.

Scipion Émilien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Scipion Émilien

Pour les articles homonymes, voir Scipions. Scipion Émilien (Publius Cornelius P.f. Caius Laelius Sapiens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Caius Laelius Sapiens

Caius Laelius Sapiens est un homme d'État romain. Biographie[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code] Portail de la Rome antique. Panétios de Rhodes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Panétios de Rhodes

Panétios de Rhodes est un philosophe stoïcien (185 av. J. -C.-112 av. J. Théorie des Formes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie des Formes

Étymologie[modifier | modifier le code] En premier lieu, dans le contexte de cette doctrine platonicienne, il n'est jamais question de forme au sens propre, de la forme propre d'une chose ; mais justement d'une idée ou d'un concept abstrait au lieu de la forme qu'intuitivement nous considérons réelle des choses que nous considérons également réelles.

Lucius Furius Philus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lucius Furius Philus

Lucius Furius Philus est un homme politique de la République romaine. Son surnom Philus vient du grec philos (qui aime) et lui vient de son intérêt pour la culture grecque[1]. Il est lié d’amitié avec Scipion Émilien et Caius Laelius Sapiens, et tous trois ont assisté aux conférences données par les philosophes athéniens Carnéade, Diogène et Critolaüs venus en ambassade en -155 av. J. -C. à Rome[2].