background preloader

La Tragédie

Facebook Twitter

Tragédie grecque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tragédie grecque

Le genre tragique trouve son origine en Grèce antique. En effet, la tragédie grecque est une manifestation caractéristique de l'Athènes antique du Ve siècle av. J. -C.. Les Perses. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Perses

Les Perses (en grec ancien Περσαι / Persai) est le titre d'une tragédie grecque d'Eschyle jouée en 472 av. J. -C. au théâtre de Dionysos, sur les flancs de l'Acropole à Athènes. Elle fait partie d'une tétralogie, c'est-à-dire un ensemble de trois tragédies et d'un drame satyrique, que le poète présente au concours, chaque pièce ayant un sujet différent. Les Sept contre Thèbes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Sept contre Thèbes

Les Sept contre Thèbes (en grec ancien Ἑπτὰ ἐπὶ Θήϐας / Heptà epì Thếbas) est une tragédie grecque d'Eschyle représentée en 467 av. J. Les Suppliantes (Eschyle) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Suppliantes (Eschyle)

Les Suppliantes est une tragédie du poète Eschyle, probablement écrite dans les années 466 à 463 av. J. -C.. Orestie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Orestie

L’Orestie est une trilogie dramatique d'Eschyle représentée en 458 av. J. -C. aux Grandes Dionysies d'Athènes, où elle remporte le premier prix. Elle est composée de trois tragédies centrées sur la geste des Atrides : Agamemnon (en grec Ἀγαμέμνων), Les Choéphores (Χοηφόροι ou Χοηφόρες) et Les Euménides (Εὐμενίδες) ; un drame satyrique intitulé Protée (aujourd'hui perdu) était censé la compléter. C'est la seule trilogie liée conservée. Les trois pièces[modifier | modifier le code] Agamemnon[modifier | modifier le code] À la fin de la pièce, Agamemnon et Cassandre sont effectivement assassinés par Clytemnestre qui prend le contrôle d'Argos avec Égisthe, le cousin d'Agamemnon.

Quant à Oreste, Clytemnestre a révélé à Agamemnon qu'elle l'avait envoyé chez un hôte ami : Strophios de Phocide, pour le protéger des rumeurs malsaines qui ont couru à Argos tout le temps de l'absence du roi. Quel est le sens de cette tragédie ? Prométhée enchaîné. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prométhée enchaîné

Prométhée enchaîné (en grec ancien Πρoμηθεύς δεσμώτης / Promêtheús desmốtês) est une tragédie grecque traditionnellement attribuée à Eschyle. Elle faisait partie d'une trilogie consacrée à Prométhée dont les autres pièces ne sont connues que sous forme fragmentaire (Prométhée délivré et Prométhée porte-feu). Résumé[modifier | modifier le code] Après le soulèvement de Zeus contre son père Cronos, et la guerre qui s'ensuivit, Zeus assoit sa puissance et réduit à néant tous ses opposants.

Prométhée, le "prévoyant" (qui connaît l'avenir), avait d'abord conseillé aux Titans d'utiliser la ruse, car il savait que seule celle-ci amènerait la victoire. Prométhée avec Jean-Pierre Vernant. Les grands entretiens, Prométhée avec Jean-Pierre Vernant Introduction par Catherine Unger : Le spectacle d’ouverture de l’exposition nationale suisse célébrera Prométhée, le voleur du feu.

Prométhée avec Jean-Pierre Vernant

Jean-Pierre Vernant, professeur honoraire au Collège de France, l’un des grands spécialistes de la Grèce ancienne nous raconte l’histoire de ce rebelle et la naissance de la première femme, Pandora, un mal bien aimable. Jean-Pierre Vernant, maintenant que Zeus est le maître du monde, que les places ont été réparties dans le mondes des Olympiens, comment est-ce que les rôles vont se répartir entre les hommes et les dieux ? Jean-Pierre Vernant : Précisément, c’est ce que l’histoire essaye d’expliciter sous forme de récit. Comment se présente, cette affaire ? Catherine Unger : C’est Japet ? Les Perses. Sophocle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sophocle

Sophocle Buste de Sophocle Éléments biographiques[modifier | modifier le code] Antigone (Sophocle) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Antigone (Sophocle)

Pour les articles homonymes, voir Antigone. C'est en allant à l'encontre des traditions que Créon bouleverse l'ordre des choses (lui-même poussé à cela par les actes de Polynice et la malédiction des Labdacides) : il garde l'âme d'un mort (Polynice) chez les vivants en ne lui offrant pas les derniers hommages et fait mourir une femme (Antigone) dont l'heure n'était pas venue ; il empiète ainsi sur le rôle des dieux ! Mais Antigone aussi bouleverse l’ordre : elle n'agit que pour son frère en oubliant les Thébains et les tourments qu'ils ont subis par la main de Polynice le traître. De plus, elle n’a pas d'enfants, ce qui est hors du commun pour l'époque. Il existe une véritable dualité entre Créon et Antigone, ils partagent une fierté orgueilleuse et sans compromis qui les pousse tous deux dans leur obstination, leur solitude et leur certitude, faisant d'eux de purs héros sophocléens. Gradation des stasima dans Antigone :

Antigone ou la philosophie du pouvoir. Œdipe roi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Œdipe roi

Œdipe roi est l'une des plus fameuses tragédies de Sophocle et elle a connu une postérité abondante, inspirant nombre de dramaturges et d'artistes et suscitant de nombreuses interprétations allant des études mythologiques à la psychanalyse. Résumé[modifier | modifier le code] Dans l'intervalle, Œdipe raconte à Jocaste son enfance. Il se croyait fils de Polybe, le roi de Corinthe, mais après avoir été traité de bâtard par un homme ivre lors d'un banquet, il alla consulter l'oracle de Delphes afin de connaître l'identité de ses vrais parents. Mais l'oracle refusa de lui répondre et lui prédit seulement qu'il se rendrait un jour coupable de parricide et d'inceste. Œdipe aveugle recommandant ses enfants aux dieux, Bénigne Gagneraux, 1784. Le troisième épisode s'ouvre sur l'arrivée d'un messager, un vieillard, qui apprend à tous la mort de Polybe, roi de Corinthe, qu'Œdipe croit être son père.

Œdipe, par Jean-Pierre Vernant. Euripide. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Euripide (en grec ancien Εὐριπίδης / Euripídês), né à Salamine vers 480 av. J. -C., mort en Macédoine en 406 av. J. -C., est un des trois grands tragiques de l'Athènes classique, avec Eschyle et Sophocle. Biographie[modifier | modifier le code] Sources[modifier | modifier le code] La vie d'Euripide est mal connue, les sources anciennes étant tardives et reprenant sur son compte des éléments douteux, souvent colportés par les poètes comiques dont il fut la cible[4] : on possède ainsi une Vie, écrite par un auteur anonyme, mêlant de nombreuses légendes à des faits crédibles ; un chapitre des Nuits Attiques d’Aulu-Gelle[5] consacré à Euripide ; trois épigrammes funéraires de l’Anthologie palatine[6].

Pour Justina Gregory, les détails biographiques proviennent presque entièrement de trois sources invérifiables[7] : Médée (Euripide) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Médée (en grec ancien Μήδεια / Mếdeia) est une tragédie grecque d’Euripide, produite en 431 av. J. -C. lors des Grandes Dionysies, obtenant le troisième prix[1]. Elle traite de la fin de l'histoire de Jason et de Médée, qui ont tous deux fui vers Corinthe après que Médée a tué Pélias, par amour pour Jason.

Hécube (Euripide) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hécube (en grec ancien Ἑκάϐη / Hekábê) est une tragédie grecque d'Euripide produite en 424 av. J. Les Bacchantes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Bacchantes (en grec ancien Βάκχαι / Bákkhai) est une tragédie grecque d'Euripide produite en 405 av. J. -C. Personnages[modifier | modifier le code]