background preloader

La tombe des augures

Facebook Twitter

Tombe des Augures. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tombe des Augures

La tombe des Augures (en italien tomba degli Auguri) est une des tombes étrusques peintes[1] de la nécropole de Monterozzi, proche de la ville de Tarquinia. Description[modifier | modifier le code] Réalisée entre -540 et -530 probablement par un peintre grec d'Orient, et découverte en 1878, la Tombe des Augures de Tarquinia est une tombe étrusque a camera. Le nom de la tombe provient de la confusion d'un personnage pris pour un augure avec son bâton lituus[2], avec un arbitre de jeux, et le vol des oiseaux cher aux haruspices[3], et devant eux des personnages le bras tendu, la main ouverte (signe de prière comme l'Arringatore), leur deuxième main sur la tête en signe de lamentation[4].

Typologie de la tombe[modifier | modifier le code] Les tombes étrusques a camera simulent l'intérieur d'une maison. Description et analyse du décor[modifier | modifier le code] À droite, on a un type de jeu tout à fait différent. ICAR - Fiche scène. Les nécropoles de Tarquinia et de Cerveteri - Sites UNESCO - Idées de voyage. Les nécropoles de Cerveteri et Tarquinia, inscrites depuis 2004 sur la World Heritage List de l’UNESCO, représentent un témoignage unique et exceptionnel de l’ancienne civilisation étrusque, la seule civilisation urbaine préromaine en Italie.

Les nécropoles de Tarquinia et de Cerveteri - Sites UNESCO - Idées de voyage

Les fresques que l'on retrouve à l’intérieur des tombes –de véritables reproductions des habitations étrusques- représentent fidèlement la vie quotidienne d'un peuple disparu. Les tombeaux reproduisent des constructions qui ne sont plus existantes sous aucune autre forme. Les deux nécropoles, situées dans le Latium septentrional, sont effectivement d'incroyables répliques des systèmes urbains étrusques et parmi les premiers exemples de lieux de sépulture existants en Italie. La nécropole de Banditaccia de Cerveteri, probablement la mieux conservée, s’est développée à partir du IXe siècle av. J. La nécropole de CerveteriLes tombes des deux nécropoles ont des particularités très différentes en ce qui concerne la période et la méthode de sépulture. Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe des augures. Jean-Claude Daumas pour Latine Loquere MONTEROZZI (Secondes Arches) Découverte : 1878 Chambre unique ; plafond à 2 pentes ; large columen souligné d´un bandeau rouge bordé de chaque côté par 2 lignes, 1 noire, 1 blanche.

Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe des augures

Mur d´entrée : de chaque côté de la porte, silhouette de 2 hommes luttant (tir à la corde) + 2 autres personnages. Mur du fond : [fresque intacte] FRONTON : 2 félins attaquent un bouquetin ; leurs griffes « impitoyables » symbolisent la mort. PAROI : entre une ligne rouge (au dessous, surmontant la base du mur peinte en bleu) et (en haut) un bandeau de 11 lignes horizontales à couleurs symétriquement alternées “ bleu, blanc, rouge, 2 hommes barbus encadrent la porte centrale. Porte à 2 battants avec 2 larges piédroits et un linteau débordant : c´est la porte de l´au-delà , de style dorique, décorée de têtes de clous cylindriques. Parois latérales : jeux funèbres = concours sportifs dans la campagne voisine (arbustes séparant les personnages).

Mur de droite [fresque intacte] Arrête ton char : analyse. Tomba degli auguri tarquinia. Porte de l'au-delà, 2 pleureurs. Phersu.jpg. Tombe des augures Lutteurs. Archeo. Le jeu du Phersu à Tarquinia : nouvelle interprétation. Le jeu de Phersu (reconstitution) Phersu et Héraclès couleur.