background preloader

Epigraphie

Facebook Twitter

Épigraphie et électronique. On trouvera ci-dessous, un peu dans le désordre, un certain nombre de ressources qui nous ont paru intéressantes ou utiles.

Épigraphie et électronique

Il s'agit d'une collection très incomplète, mais qui peut rendre des services. Pour des informations plus précises et plus détaillées sur les ressources électroniques en matière d'épigraphie, on se rapportera au Census of Digital Epigraphy de Tom Elliott qui se veut un point de rencontre actif. Un livre aussi pourra être utile : Feraudi-Gruénais F., Latin on Stone : Epigraphic Research and Electronic Archives, Lanham, MD, Lexington Books, 2010, 174 p. (Roman studies). CR : BMCR. The American Society of Greek and Latin Epigraphy (ASGLE) a ouvert au début de 1997 un site Web, qui entendait rassembler les informations en matière d'épigraphie grecque et romaine. CMPC Dossier : l'épigraphie gallo-romaine ; texte intégral. Retour | Accès direct au sommaire Qu'est-ce que l'épigraphie ?

CMPC Dossier : l'épigraphie gallo-romaine ; texte intégral

La collection lapidaire du musée de Saintes provient de stèles funéraires ou de monuments (dont les blocs ont été souvent remployés dans le rempart de la ville) qui datent des trois premiers siècles de notre ère. Épigraphie. 1.

Épigraphie

Mes recherches (mes sondages, plus modestement), brèves, ont porté exclusivement sur l’épigraphie « classique », i. e. sur ce qu’on nomme traditionnellement les mondes anciens, épigraphie latine et grecque, donc. Épigraphie latine. Épigraphie latine du monde romain. Épigraphie latine - Anthologies et recueils thématiques.

EDCS - Epigraphische DB Clauss Slaby

Inscriptiones Latinae Selectae (ILS) EDH - Epigraphische Datenbank Heidelberg. Epitaphes. Beaucoup d’épitaphes à partir du règne d’Auguste ont été rédigées plus ou moins sur le même modèle.

Epitaphes

Dis Manibus ½ sacrum ½ Didiae Charidi ½ vixit annis VII ½ mens(ibus) X diebus VII ½ A(ulus) Didius Mnester ½ praeco a foro ½ filiae dulcissimae et ½ Noniae Charidi ½ matri eius et sibi et ½ suis libert(is) libertabusq(ue) ½ suis posterisq(ue) eorum ½ in front(e) p(edes) II s(emis) in agr(o) p(edes) II Consacré aux dieux mânes. À Didia Charis [Χάρις, au datif Χάριτι]. Elle a vécu sept ans, dix mois, sept jours. Aulus Didius Mnester, crieur public au forum, a fait construire ce tombeau pour sa fille si douce, pour Nonia Charis, la mère de cette enfant, pour lui-même, pour ses affranchis hommes et femmes ainsi que leurs descendants. Epitaphes de gladiateurs. Epigraphie militaire. Reading Latin – Latin Reading. The following considerations were part of a paper presented at a British Academy Early Careers Regional Event: ‘Linguistic Diversity and Cultural Identities in Europe: Oral Voices and Literary Languages (Eurotales: an Exhibiting and Museographical Experiment)’ on 11 April 2014 in Reading (organised by Dr Nadia Cannata, hosted by Dr Paola Nasti, and sponsored by Prof.

Reading Latin – Latin Reading

Brian Richardson, FBA). Dealing with the confusion of tongues Multilingualism and foreign language education are topics that feature regularly in the news. Most recently, there was the publication of a report that shows how numbers of students who are to take up modern language degree courses at University keep dropping – accompanied by government announcements of sweeping changes to the school curriculum. At the same time, even communication in one’s own mother tongue may pose some interesting challenges. ASGLE Links. This page is intended to provide a convenient starting point for exploring resources related to Greek and Latin epigraphy on the World Wide Web.

ASGLE Links

The list of links is large and therefore has been divided into sections (separate files) by category. Please email us with comments about the organization of these links. Links to resources are categorized as follows: Indexes to the links: There are now two specialized indexes to the links listings that we hope will make the ASGLE links pages easier to use. Editorial board. Bornes Milliaires : généralités. Définitions - Appellations.

Bornes Milliaires : généralités

On utilise souvent le terme "milliaire" pour qualifier les bornes ou colonnes itinéraires romaines, mais cette appellation globale n'est pas toujours justifiée: - "milliaire" signifie que ces bornes indiquaient des distances en "milles" romains (il est probable qu'il y ait eu une borne tous les milles romains, comme notre bornage moderne; des bornes étaient aussi disposées en des endroits particuliers: carrefours, agglomérations, ponts, gués, monuments, frontières provinciales, ...). Mille pour mille pas; ce qui est curieux quand on se rend compte que le mille romain mesurait 1.481 mètres. Essayez donc de faire des pas de 1,48 m. !!! En fait, l'unité de base était un double-pas, ce qui ramène le pas à des proportions plus raisonnables (0,74 m., valant 2,5 pieds romains), surtout si l'on souligne que la taille moyenne des hommes de l'époque était inférieure à celle de nos condisciples. Aspect physique.

Différents types de bornes itinéraires : Implantation. Dénominations (Tria Nomina) Dictionnaire pour l'intelligence des auteurs classiques, grecs et latins ... - François Sabbathier.