background preloader

À voir, à lire, à écouter

Facebook Twitter

Les communs, une nouvelle voie révolutionnaire ? - Léa Gasquet.

A lire

Droit du travail : une réforme directement inspirée de propositions du Medef ... « Bienvenue à droite, Myriam El Khomri », souhaitait ironiquement, jeudi 18 février sur Twitter, l’élu (Les Républicains) Pierre-Yves Bournazel à la ministre du travail socialiste.

Droit du travail : une réforme directement inspirée de propositions du Medef ...

Une manière de souligner que la réforme portée par Mme El Khomri, et qui fait bondir à gauche, correspond en grande partie à des idées défendues par la droite. Lire aussi : Temps de travail, licenciement, prud’hommes : ce que contient le projet de loi d’El Khomri Et à regarder le détail de ce que prévoit la loi, difficile de donner tort à M. Bournazel. On y retrouve la majorité des réformes proposées dans les projets des Républicains ou dans les recommandations des organisations patronales, à commencer par le Mouvement des entreprises de France (Medef). 1. Que dit le projet de loi? Le projet de loi propose une importante refonte du code du travail, avec l’insertion de soixante et un « principes essentiels », issus des travaux de la commission confiée à Robert Badinter. What happens when you go organic for 2... - Erin at Health Nut News. Histoire détaillée d’un odieux complot, celui de la dérégulation financière :...

Chers amis, Vous vous souvenez sans doute de ce film formidable qui nous avait tous bluffés en 2010 et qui s’appelait INSIDE JOB ?

Histoire détaillée d’un odieux complot, celui de la dérégulation financière :...

L’expression « inside job » est utilisée dans les enquêtes policières, si j’ai bien compris, pour parler des crimes qui sont commis de l’intérieur, par des intimes qui connaissaient parfaitement les victimes et qui avaient toute leur confiance avant de les trahir. On pourrait peut-être traduire ce titre par « TRAHISON ».Car c’est bien une immense trahison des peuples par leurs « responsables » publics dont ce film apporte les preuves éclatantes. En septembre dernier (2015), j’ai pensé utile de faire voir ce film à mes étudiants (en économie), et à y travailler ensemble, pour les aider à comprendre les enjeux réels de ce qu’on appelle la « science économique » : régulation ou dérégulation ?

Là, on pouvait juger sur pièces, évaluer les résultats d’une dérégulation grandeur nature. Je suis parti des sous-titres en français que j’ai trouvé là. ” Ils pourront toujours se brosser avec leurs lois ” Samizdat est un collectif d’une dizaine de personnes, issues des milieux " alternatifs " et militants, et qui ont, grâce à l’Internet, développé des liens très forts avec d’autres collectifs européens.

” Ils pourront toujours se brosser avec leurs lois ”

Aris Papathéodorou et Jean-Pierre Masse, la quarantaine joviale, sont deux de leur principaux animateurs. D’où vient Samizdat ? La préhistoire, c’est un projet de réseau télématique européen alternatif, l’European Counter Network (ECN) qui reposait en 1990 sur un circuit de BBS avec l’idée que l’on pouvait enfin communiquer en dehors des circuits traditionnels dominants. Après, Internet est arrivé et on a mis en place une mailing list d’information au tout début du mouvement de décembre 1995.

David Dufresne a écrit un article dans Libération sur les différentes initiatives qu’il y avait sur le Net à propos des grèves et on est passé en quelques jours d’une quinzaine d’abonnés à 200. YouTube. L'ESCLAVAGE MODERNE La Dette, un système Antidémocratique Bernard Maris. « Internet n’a pas vraiment réussi à transformer le monde » Dans le magazine associatif belge Agir par la culture, Aurélien Berthier a eu la très bonne idée de s’entretenir avec Hubert Guillaud.

« Internet n’a pas vraiment réussi à transformer le monde »

Hubert Guillaud est le rédacteur en chef d’InternetActu, site d’information sur l’actualité numérique qui fait autorité dans son domaine et partenaire privilégié de Rue89. Mais Hubert Guillaud mène un travail de veille et de réflexion qui en fait aussi un observateur privilégié des nouvelles technologies et de leur évolution à la fois techniques, sociales et politiques. Cet entretien dresse, autour de la question du progrès, un panorama passionnant des idéologies à l’œuvre dans le monde numérique.

A trier

La TAC. A voir. Conférences gesticulées. Durée : de nombreux jours, nombre : quelques uns, aménagement : aucun Désir : partager nos convictions et nos colères à travers un outil vivant mélangeant les codes du spectacle et de la conférence Préparation : aucune si ce n’est l’idée de monter sur les planches au final Animation : une conférence gesticulée est une forme scénique mélangeant du savoir froid sur un sujet, et notamment de la radicalité (revenir aux racines de ce sujet), les histoires de vie des conférenciers-gesticulants par rapport à ce sujet, de l’humour et de l’auto-dérision, et un atterrissage politique (ce qu’on peut faire pour agir sur ce sujet).

Conférences gesticulées

Il faut donc prendre le temps de ramasser de la matière sur chacun de ces fils de la conférence gesticulée puis de les tisser entre eux. Variantes : il y en a aussi autant qu’il existe de conférences gesticulées !

A lire

Laurent Chemla : je vous ai menti. Alive. À écouter. Une critique constructive des Voleurs de Carthage: Je copie/colle ici le texte qu'Appollo a lui même copié/collé d'un mail d'un bon ami à lui.

Une critique constructive des Voleurs de Carthage:

Le premier paragraphe est d'Appollo, la suite de Thierry Caro: Depuis quelques albums, Thierry Caro m'envoie des critiques jubilatoires. Je ne sais pas si Thierry aime ou pas mes histoires, au final, mais je m'en fiche, ce qui m'intéresse par dessus tout, c'est la qualité de sa lecture : il s'empare du récit, de son fonctionnement, et brode dessus ses propres envies, ses attentes frustrées, développe les motifs esquissés, suggérés (ou pas).

En fait, Thierry Caro fait une vraie lecture créative de mes livres - des livres en général - et de ce point de vue, devrait servir de modèle à tous les critiques de bd que l'on trouve sur le net. Voici son mail, reproduit in-extenso : "Le choix du cadre est parfait.