background preloader

Développement photos

Facebook Twitter

Visionneuses photo : les meilleurs logiciels gratuits. Photographes & blogueurs : leur sélection de logiciels. RAW ou JPEG, quel format choisir ? Tout photographe s’est un jour demandé s’il devait enregistrer ses photos au format RAW ou au format JPEG ?

RAW ou JPEG, quel format choisir ?

Certains choisissent le JPEG pour sa simplicité d’utilisation. D’autres préfèrent le RAW pour sa souplesse et les possibilités qu’il offre en post-production. Comme souvent en photographie il n’y a pas de réponse toute faite, chaque format ayant ses avantages et ses inconvénients. Chacun définira la solution la plus adaptée en fonction de ses besoins, du temps dont il dispose, de sa philosophie… Je vous propose de passer en revue les principales forces et faiblesses de chacun des ces formats pour vous aider à faire le bon choix.

Le format RAW Un fichier RAW est un fichier brut issu du capteur de l’appareil photo. Avantages : Inconvénients : Le format JPEG Lorsque vous photographiez en JPEG, l’appareil photo va automatiquement appliquer un ensemble de traitements (saturation, courbe de contraste, netteté…) sur l’image brute avant de l’enregistrer sur la carte mémoire. Avantages : Retouche photo : souris ou palette graphique ? Auparavant réservées aux seuls pros, les palettes graphiques ou tablettes graphiques se sont démocratisées, et l’accessoire est actuellement à la portée du photographe amateur en remplacement de la traditionnelle souris.

Retouche photo : souris ou palette graphique ?

Mais est-ce que la palette est aussi pratique et indispensable que le prétendent ceux qui ont abandonné la souris ? La palette graphique, un fonctionnement intuitif. Petit rappel : éclaircir ou assombrir certaines zones d’une photo. La rentrée arrive, l’occasion de revenir sur une retouche toute simple qui mettra en valeur vos photos de vacances.

Petit rappel : éclaircir ou assombrir certaines zones d’une photo

La solution ? Deux outils de Photoshop, Densité + et Densité –, qui permettent d’assombrir ou d’éclaircir certaines zones de l’image. Très simples à manipuler, ils s’utilisent comme l’outil Pinceau, en brossant les zones à modifier. La rentrée arrive, l’occasion de revenir sur une retouche toute simple qui mettra en valeur vos photos de vacances. La solution ? Avant retouche Après retouche Etape 1 Depuis Photoshop, ouvrez l’image à retoucher via le menu Fichier>Ouvrir. Etape 2.

Concevoir son livre de photographies

AccuRaw : le puriste du RAW. Nous avons souvent tendance à l’oublier, il n’y a pas qu’Adobe, Phase One et DxO dans la vie.

AccuRaw : le puriste du RAW

Un photographe peut aujourd’hui choisir parmi de nombreux logiciels de développement RAW, payants ou gratuits, lui permettant de trouver celui qui correspond à la fois à son style de prise de vue, son gout des couleurs et contrastes et son flux de production. Si la plupart des photographes confient la gestion de leurs images à une seule application « à tout faire » (Aperture, Lightroom), d’autres utilisent une suite de logiciels spécialisés, voire plusieurs logiciels de développement RAW en parallèle pour pouvoir produire différentes interprétations à partir des mêmes fichiers bruts.

Piccure + : la suite dans les idées. Il y a un an environ, je vous avais parlé de Piccure, logiciel permettant de compenser le flou de bougé avec des algorithmes proches de ceux utilisés par le filtre Réduction du tremblement de Photoshop.

Piccure + : la suite dans les idées

Depuis peu, l’éditeur du logiciel revient à la charge avec une nouvelle version baptisée Piccure + qui intègre un nouveau module visant à corriger certaines aberrations optiques. Piccure + a été mis au point par la start-up allemande Intelligent Imaging Solutions. Le logiciel existe sous forme de plug-in pour Photoshop, Photoshop Elements et Lightroom ainsi que sous forme d’application indépendante. Dans les deux cas, il s’exécute aussi bien sur Mac OS et sous Windows. Lightroom : sortie du plug-in d’importation de catalogues Aperture et iPhoto. Depuis l’abandon officiel du logiciel Aperture par son éditeur Apple, un véritable vent de panique souffle parmi les utilisateurs de ce logiciel.

Lightroom : sortie du plug-in d’importation de catalogues Aperture et iPhoto

MacPhun Tonality Pro : métamorphoses monochromatiques. La photographie numérique a-t-elle vraiment réussi à s’émanciper de sa tutelle vieille de 150 ans ?

MacPhun Tonality Pro : métamorphoses monochromatiques

À en juger par la multitude de logiciels visant à reproduire le « look and feel » des images argentiques, on pourrait être tenté de répondre par la négative. Tonality Pro de l’éditeur MacPhun, récemment sorti dans une version polyglotte (et donc aussi francophone), surfe, lui aussi, sur la vague de nostalgie déjà chevauchée par DxO Film Pack, Nik SilverEfex Pro, Topaz B & W Effects et OnOne Perfect Black & White, pour ne citer que les logiciels les plus connus en la matière. Tonality existe en deux versions : une mouture plus dépouillée, uniquement disponible sous forme d’application indépendante et commercialisée en exclusivité via App Store, et une version plus complète, dotée à la fois d’un libellé « Pro » et d’une architecture modulaire lui permettant de s’intégrer dans un flux de travail cohérent avec Aperture, Lightroom, Photoshop et Photoshop Elements.

Quel logiciel de retouche photo choisir ? Bienvenue sur Apprendre la Photo !

Quel logiciel de retouche photo choisir ?

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui répond aux 5 problèmes courants des débutants : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement ! Je lightroom, tu lightroom, il lightroom… Qu’est-ce qu’une bonne retouche ?

Je lightroom, tu lightroom, il lightroom…