background preloader

Copyrightmadness

Facebook Twitter

Numerama sur Twitter : "Columbia Pictures fait supprimer des vidéos avec "Pixels" dans le titre #CopyrightMadness. Le Monde sur Twitter : "La photo de rue en péril ? Ana Pombal sur Twitter : "Manifestación Atenas #oxi #oxi2015 (via @g_mastropavlos)... Jcfrog sur Twitter : "cher @JeanMarieCAVADA je t'envoie cette petite carte de Londres où nous passons de jolies vacances sous #copyright. Copyright Madness (#104) : une semaine de propriété intellectuelle en délire ! Copyright Madness (#76) : une semaine de propriété intellectuelle en délire ! S free MP3, la totale! Captain America et les Robots ® mozinor. The Parisienne.

What Is Fair Use? In its most general sense, a fair use is any copying of copyrighted material done for a limited and “transformative” purpose, such as to comment upon, criticize, or parody a copyrighted work.

What Is Fair Use?

Such uses can be done without permission from the copyright owner. In other words, fair use is a defense against a claim of copyright infringement. If your use qualifies as a fair use, then it would not be considered an infringement. So what is a “transformative” use? If this definition seems ambiguous or vague, be aware that millions of dollars in legal fees have been spent attempting to define what qualifies as a fair use. Most fair use analysis falls into two categories: (1) commentary and criticism, or (2) parody. Commentary and Criticism If you are commenting upon or critiquing a copyrighted work—for instance, writing a book review—fair use principles allow you to reproduce some of the work to achieve your purposes.

« Happy Birthday To You » : Warner ne veut pas lâcher sa machine à sous. Jcfrog : Lavillenie doit revendre sa ... Lavillenie doit revendre sa médaille d’or pour payer un amende astronomique au CIO #copyright. Le tout récent champion d’Europe de perche français Renaud Lavillenie fait l’objet d’une nouvelle attaque du CIO pour avoir arboré « le logo qu’on ne doit pas nommer » sans habilitation divine ou un petit chèque à 8 zéros.

Lavillenie doit revendre sa médaille d’or pour payer un amende astronomique au CIO #copyright

La noble institution dont l’unique but est la préservation de l’esprit olympique, et accessoirement de son bilan comptable, se défend de tout acharnement procédurier: « il n’est pas dans notre habitude d’extorquer de l’argent aux athlètes plus qu’à l’accoutumée mais si l’occasion se présente de dégager des marges inattendues, il nous semble légitime de rappeler à la populace que contrairement à ce que certains croient parfois, l’olympisme n’est pas un bien commun de l’humanité mais une marque déposée qui doit évidemment défendre bec et ongles ses intérêts privés, sous peine de quoi quelques rondouillards encravatés ne pourraient plus vivre aux crochets de l’argent publique et de quelques jeunes gens musclés. »

Jcfrog : 20 ans de prison pour un enfant ... 20 ans de prison pour un enfant de 7 ans reconnu coupable de diffamation et dénigrement aggravé #disney #copyrightmadness. Le petit Thomas prétend qu’il ne pensait pas à mal lorsqu’il décida de donner son avis sur le dernier Disney que ses parents avait loué pour lui.

20 ans de prison pour un enfant de 7 ans reconnu coupable de diffamation et dénigrement aggravé #disney #copyrightmadness

Le samedi 13 février dernier à 17:56 il partageait son opinion sur facebook en ces termes : j’ai trop aimé la reine des neiges, c’est trop bien fait et elle est trop belle. Mais c’est nul quand elle transforme sa soeur en statue de glace, c’était trop triste, même que j’ai pleuré. Aaron Swartz, un combat politique central #copyright. Qui que tu sois, j’aimerais tant que tu regardes ce film (sous titré en français \o/).

Aaron Swartz, un combat politique central #copyright

The Internet Own Boy raconte la trop courte vie d’un garçon devenu une icône pour beaucoup de gens qui vivent déjà le « nouveau monde », celui où tout est remis en question par la révolutionnaire connexion de tous les individus de la planète. Aaron Swartz était un « petit génie de l’informatique » comme on dit dans les média mainstream, mais c’était surtout un jeune homme engagé pour le changement, le vrai. Pour n’avoir jamais utilisé autre chose qu’un clavier, pour avoir voulu partager, Aaron Swartz est menacé de 35 ans de prison et 1 millions de dollars d’amende.

Il se suicide le 11 janvier 2013 à l’âge de 26 ans. Jcfrog : Aaron Swartz, un combat politique ... Aaron Swartz, un combat politique central #copyright. Steashaz: Pourquoi les licornes ont ... Fucking Dammit Sony your not helping! Look I go away for 2 days and this shit gets pulled under my eyes.

Fucking Dammit Sony your not helping!

To summarise Sony and Google have fucked up. Des super pouvoirs (web compris) pour le CSA ? Game Developer King Now Owns The Trademark On The Word 'Candy' In Games And Clothing. The US Patent and Trademark Office, in its infinite and infallible wisdom, has opted to approve a trademark filing from King, the developer of the wildly popular game Candy Crush Saga.

Game Developer King Now Owns The Trademark On The Word 'Candy' In Games And Clothing

King was seeking a trademark on the word 'candy' in the context of games and clothing (for some reason), and it appears the attorney who examined the request thought King had a sufficiently strong case, so here we are. In all seriousness, it's hard to dispute Candy Crush Saga is very well known in casual gaming circles, but has it really risen to the level of trademarking a simple dictionary word?

The trademark has been marked for approval, but the public has 30 days from publication date to send a statement of objection to the USPTO. If no one sways its opinion (mainly developers already making use of the word), King will be issued a certificate and it becomes much harder to go back. YouTube's Merry Christmas: Letting Large Music Publishers Steal Money From Guy Singing Public Domain Christmas Carol. Les Youtubers attaqués pour atteinte au droit d’auteur. Les protestations de youtubers mécontents s'accumulent sur les réseaux sociaux : les contestations pour atteinte à la propriété intellectuelle se multiplient à l'encontre de ceux qui utilisent des images de jeux vidéo pour réaliser des chroniques ou des tests.

Les Youtubers attaqués pour atteinte au droit d’auteur

Selon la presse spécialisée, plusieurs milliers de ces messages ont été envoyés. Comme l'explique l'un d'entre eux – dont les demandes de régularisation ont doublé en quelques jours –, lorsqu'une vidéo est signalée comme portant atteinte au droit d'auteur, la conséquence immédiate est que les recettes publicitaires ne sont plus partagées sur le contenu incriminé. Les youtubers constatent aussi la rapidité d'exécution entre le signalement et la « coupure » de la publicité, même s'il est possible de contester la décision.

Sur le site spécialisé Kotaku, un responsable de YouTube, propriété de Google, livre son explication, mercredi 11 décembre. Prise de distance des éditeurs. F(music)=money. Jack Conte est un type passionnant.

f(music)=money

Je ne peux que recommander vivement le visionnage de cette vidéo où Jack raconte avec toujours autant de talent sa quête pour l’indépendance de l’artiste qu’il est. Plutôt qu’artiste disons plus simplement Créateur de contenu. La Quadrature du Net censurée par le Robocop YouTube. Jérémie Zimmermann, l'un des fondateurs de la Quadrature du Net, est "furieux" contre Google.

La Quadrature du Net censurée par le Robocop YouTube

Le porte-parole de l'association de défense des libertés sur Internet a eu la désagréable surprise, ironique, de découvrir mardi soir que sa vidéo Robocopyright ACTA qui dénonçait les excès des projets de mesures de lutte contre le piratage avait été censurée par YouTube... pour piratage. Dans le plus pur esprit de nombreux pastiches très populaires sur Internet, la vidéo publiée en 2010 doublait avec la voix d'un comédien près de 3 minutes d'une scène clé du film Robocop, sorti il y a plus d'un quart de siècle, en 1987. A la place du texte original du film de Paul Verhoeven, qui introduit dans cette scène un premier modèle désastreux de robot-policier incapable de proportionner ses actions répressives, la Quadrature du Net faisait prononcer à Dick Jones un discours de présentation de l'accord ACTA.

I have a dream, oui mais pas sur Internet. They will sue you. The Walter Proof Machine. Copyright Madness : une semaine de propriété intellectuelle en délire ! (#8) OGM : victoire majeure de Monsanto face aux agriculteurs. Depuis 1997, Monsanto a attaqué 146 agriculteurs américains pour avoir mis de côté des graines de soja résistantes, et a jusqu'ici gagné tous les procès liés. - Photo Dan Gill/AP/Sipa Monsanto a remporté hier en justice une victoire clef dans une affaire de propriété intellectuelle. La Cour suprême américaine a confirmé la condamnation d'un agriculteur de l'Indiana poursuivi par le géant de l'agrochimie pour avoir replanté et cultivé des graines de soja modifiées génétiquement pour résister à l'herbicide Roundup que produit Monsanto - sans payer de royalties. Les juges ont unanimement confirmé la condamnation à une amende de 84.456 dollars de Vernon Hugh Bowman, estimant que l'agriculteur « a planté des graine de soja brevetées dans le seul but de produire des répliques, privant ainsi la compagnie Monsanto de la rétribution sur son brevet prévue pour la vente de chaque article » .

Copyright Madness : une semaine de propriété intellectuelle en délire ! (#5) Copyright Madness : une semaine de propriété intellectuelle en délire ! (#4) « Allo quoi » peut-il vraiment être déposé à l’INPI. Peut-on vraiment déposer n'importe quoi à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) ?

« Allo quoi » peut-il vraiment être déposé à l’INPI

La question est permise, puisque les termes "Allo quoi", "Allo non mais allo quoi", ainsi que la phrase "Allo ! T'es une fille t'as pas de shampoing, c'est comme si je dis t'es une fille t'as pas de cheveux", ont fait l'objet d'une demande de protection juridique. La starlette Nabilla Benattia, héroïne de l'émission "Les Anges de la téléréalité", diffusée sur la chaîne de télévision NRJ 12, et sa société de production, "La Grosse Equipe", sont à l'origine de ces demandes.

Ils souhaitent que les noms soient protégés pour toute une série de produits et services, numérotés par classes : la classe 9 désigne les appareils et instruments scientifiques, la classe 16 les produits de l'imprimerie, la 18 le cuir et les imitations, la 24 les tissus, la 25 les vêtements et chaussures, la 26 les dentelles et broderies, la 35 la publicité... Stevie Wonder Acapella Cover. #CopyrightMadness. Copyright Madness du 11 au 17 mars : Mais jusqu'où iront-ils ?! They will sue you #copyrightmadness #swartz. Une nouvelle petite chanson dans la série #copyrightmadness. Le fou pari de Pouhiou est gagné #MonOrchide #interview #CC0. Aussi dingue que cela puisse paraître, bien des gens réfléchissent à une nouvelle économie du partage, et encore plus surprenant, ils ne sont pas tous drogués. Si on arrive un jour à sauver ce monde de la folie mercantile, ou au moins à réformer nos archaïques droits d’auteurs, nul doute que Pouhiou fera parti des précurseurs en la matière.

Plus une discussion qu’une interview, voici donc quelques échanges que nous avons pris le temps de réaliser en ping pong sur un document … partagé. Bonjour Pouhiou, je viens de voir à la seconde que ton projet de crowdfounding est tout juste bouclé. TTIP : ACTA fait son retour dans un accord Europe-USA. La vie des autres #1984. Très chère Maman, tu m’as demandé s’il fallait s’inquiéter des projets de sécurité nationale en train de germer un peu partout dans les diverses commissions et autres groupes de travail de nos gouvernants. Je comprends que tu aies pu trouver un peu étonnant que des agents des milices hadopiennes aient débarqué chez toi dimanche pour installer des systèmes d’écoute sur ta ligne téléphonique, ta télévision, dans les chambres, les toilettes et ton micro-onde. Maman je te demande de prendre un peu de recul et de ne pas raisonner égoïstement.

Germans can’t see meteorite YouTube videos due to copyright dispute. Copyright Madness du 4 au 10 février : Si à 50 ans t'as pas déposé un brevet, t'as râté ta vie ! NE QUITTEZ PAS – Dix ans de prison pour déverrouiller un téléphone aux Etats-Unis. Le prix du déverrouillage : 500 000 dollars d'amende (REUTERS/Steve Marcus) De 500 000 à 1 million de dollars d'amende, et de cinq à dix ans de prison. C'est ce que risque désormais tout Américain qui déverrouille son téléphone portable acheté après le 26 janvier 2013. Une punition "inacceptable et embarrassante" pour The Atlantic, qui ne comprend pas pourquoi le gouvernement fédéral s'arroge un "pouvoir orwellien".

Cette décision découle d'une loi votée en 1998, le Digital Millennium Copyright Act. Le Médecin malgré lui - Acte 2. VALÈRE.- Oui, Monsieur, je crois que vous serez satisfait : et nous vous avons amené le plus grand médecin du monde. LUCAS.- Oh morguenne, il faut tirer l’échelle après ceti-là : et tous les autres, ne sont pas daignes de li déchausser ses souillez. VALÈRE.- C’est un homme qui a fait des cures merveilleuses. LUCAS.- Qui a gari des gens qui estiant morts. Copyright Madness du 14 au 20 janvier : Quand les dérives incitent à la désobéissance.

Il est interdit de partager sur Internet le «I Have a Dream» de Martin Luther King. Ce lundi 21 janvier, c’est le Martin Luther King, Jr. Day, le jour où les Etats-Unis célèbrent la mémoire du combattant des droits civiques. Un événement qui va prendre un relief particulier cette année puisque Barack Obama va, sur les marches du Capitole, prêter serment pour un second mandat sur la Bible de King.

Mais il est un hommage que ses admirateurs ne pourront pas lui rendre, c’est celui de réutiliser librement son célèbre discours «I Have a Dream», prononcé le 28 août 1963 sur les marches du Lincoln Memorial de Washington: celui-ci est en effet sous copyright, les droits appartenant aux héritiers de King, qui en ont confié l’administration à la société britannique EMI Publishing, aujourd'hui propriété de Sony. Appel à mobilisation générale #copyrightmadness. Geeks de France, démocrates connectés, le monde libéré a besoin de toi: sois le relai de cet appel (à lire en priorité). A l’heure où les gouvernements gestionnaires accumulent les trahisons, alors que nos ministres en charge de la protection de l’intérêt général et donc du domaine public démontrent chaque jour leur soumission à l’ennemi corrupteur, de valeureux bisounours se lèvent et en appellent à ta fougue pour rejoindre les troupes de la liberté et du partage de la connaissance.

Des cohortes d’universitaires, de centuries de libraires et autres citoyens amoureux du patrimoine partagé sont en marche pour te rejoindre. Préparons nos jeunes à l’avenir radieux du #copyrightmadness. En Irlande, des journaux déclarent la guerre aux liens hypertextes. Le jour où on m’a demandé de supprimer un article. Le 5 octobre dernier, j’ai présenté sur ce blog une police de caractères open source : Open Dyslexic, une police qui, comme son nom l’indique, a été créé dans le but d’aider les personnes atteintes de dyslexie.

Edith Piaf-01-10 : Edith Piaf. Copyright Madness du 3 au 9 décembre : Photo, ciné, livres, internet, rien n'échappe aux dérives du droit d'auteur ! Licence Complete Bullshit. Le DRM qui vous observe. Quand "Chatroulette" utilise la menace pour tenter d'exister... Vous vous souvenez de Chatroulette ? #COPYRIGHTMADNESS Le flouz€ du business man. Le vieux monde s’accroche, et croit qu’on lui doit tout. Le flouz€ du businessman #copyrightmadness. Mordre les photographes. L’Union des Photographes Professionnels (UPP) lance un pavé dans l'argentique en réclamant la fin de la gratuité et du partage gracieux, et la mise en place d'une usine à gaz à contre-courant des pratiques qui démocratisent aujourd'hui la photo. Analyse, démonstration et contre-proposition de notre juriste-maison.

Fortement bouleversé depuis plusieurs années par les évolutions du numérique, le secteur de la photographie professionnelle s’organise et réagit pour proposer des solutions au gouvernement. Le village de Laguiole abandonne symboliquement son nom - Économie. Le Comité Olympique, médaille d’or de la censure par Stéphane Van Gelder - Chronique e-Business. Apple et Microsoft veulent rendre l'homme bien sage et docile. Furieux et paranos, des auteurs font fermer un site légal de prêts de livres.